enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
The Room affiche film 2020

Critique VOD / « The Room » (2019) de Christian Volckman

The Room est le second long métrage du réalisateur français Christian Volckman. Prévu dans les salles pour fin mars 2020, le film bénéficie finalement d’une sortie directe en vidéo à la demande (VOD) suite aux mesures sanitaires liées au COVID-19. Ce film fantastique avait été sélectionné au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer en 2020. La critique et l’avis film de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Kate (Olga Kurylenko) et Matt (Kevin Janssens) quittent la ville pour s’installer à la campagne dans une grande maison isolée et délabrée. Peu après leur déménagement, ils découvrent une chambre qui a le pouvoir d’exaucer tous leurs désirs…

The Room : la transcription d’un monde capitaliste

En cette période d’introspection sur les tares du monde d’aujourd’hui, il est infiniment judicieux pour les producteurs de The Room d’avoir choisi le temps du confinement/déconfinement pour faire découvrir au public ce film fantastique aux thématiques multiples et ayant une étrange résonance avec les instants que nous subissons encore. Cette pièce étrange capable de donner aux personnages tout ce qu’ils veulent pourrait en effet bien être la transcription d’un capitalisme où la valeur de l’existence n’est liée qu’à ce que l’on possède. Dans le cas des protagonistes du film, leur vie plutôt monotone avant de déménager dans cette nouvelle maison devient idyllique lorsqu’ils découvrent cette pièce aux allures de caverne d’Ali Baba. 

Avec ce The Room, Christian Volckman fait donc un triste constat sur le fonctionnement humain. La possession pousse inexorablement à la surconsommation. Le couple demande à n’en plus finir argent, bijoux et champagnes en ayant aucune considération pour les éventuelles conséquences de l’utilisation excessive de cette chambre magique. Or, à l’instar d’une planète qu’on a trop surexploité, les dons inconmensurables ont forcément de lourdes répercussions.

Une réalisation qui colle à l’actualité brûlante

Dans le monde réel, c’est la survenance d’une catastrophe naturelle, d’une épidémie… qui nous montrent que la nature est plus forte que la maîtrise humaine. Dans The Room, c’est une sorte de sort qui pousse les protagonistes à confiner leurs corps et leurs esprits. Sans l’avoir voulu, cette réalisation colle donc à l’actualité brûlante et est devenue un film prémonitoire sur notre monde victime de la terrible crise sanitaire du coronavirus. Le personnage de Kate conseille par exemple de rester cloîtrer dans leur triste demeure après leurs excès : « Si tu sors, les microbes vont t’attraper »

The Room est donc une oeuvre fantastique qui use de métaphores pour évoquer les travers d’un monde bien réel, à l’instar d’un Mother dans lequel Darren Aronofsky évoquait notamment les conséquences écologiques d’une surpopulation. Le réalisateur Christian Volckman emprunte également certains codes horrifiques pour la maison maudite de son film, héritière de celle d’Amityville

Côté casting, le grand public reconnaitra notamment la James Bond girl de Quantum of Solace, la comédienne Olga Kurylenko, dans la peau encore une fois d’une traductrice juste après la sortie du film Les Traducteurs de Régis Roinsard en début d’année. Son acolyte, Kevin Janssens a la lourde tâche d’incarner Matt, un dessinateur qu’on devine légèrement inspiré de la propre personnalité du réalisateur, lui-même artiste peintre.

Rien de révolutionnaire dans The Room mais pourtant ce film au budget modeste pourra tout à la fois réunir les passionnés du genre et les amateurs curieux d’un cinéma français au style plus underground. 

En savoir plus :

  • The Room sera disponible en VOD le 14 mai 2020 sur les différentes plateformes VOD (YouTube, Apple TV, Canal VOD, Rakuten TV, MYTF1…)
  • Distribution France : Les Films du Poisson
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.