enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
The Eddy affiche série Netflix

Critique / « The Eddy » saison 1 : la série de Damien Chazelle sur Netflix

Très attendue, la première série de Damien Chazelle, The Eddy, créée par Jack Thorne et interprétée par André Holland, Tahar Rahim et Leïla Bekhti, explore l’univers d’un club de jazz dans le Paris d’aujourd’hui. La critique et l’avis série de Bulles de Culture sur The Eddy saison 1 disponible en streaming sur Netflix depuis le vendredi 8 mai 2020.

Synopsis :

Aux prises avec de dangereux criminels, Elliot (André Holland), le patron d’un club de jazz parisien, s’efforce de protéger son affaire, son orchestre et sa fille de 16 ans (Amandla Stenberg).

Le jazz dans tous ses états

Après Whiplash et La La Land, le réalisateur Damien Chazelle s’attaque pour la première fois au format de la série avec The Eddy, une véritable plongée dans l’univers du jazz à travers le destin d’un club parisien qui donne son nom à la série. Créée par le célèbre scénariste britannique Jack Thorne (Skins, This is England ’86, His Dark Materials) — et écrite par Jack Thorne, Rachel Del-Lahay, Hamid Hlioua, Phillip Howze et Rebecca Lenkiewicz —, elle raconte le parcours d’un patron d’un club de jazz à Paris, Elliot (André Holland — vu dans The Knick, Selma), alors que son club est en situation critique et que le groupe qui y joue navigue entre les difficultés. Sa fille Julie (Amandla Stenberg, aperçue dans Hunger Games et Everything, Everything) débarque de New York dans cet environnement qu’elle va découvrir peu à peu, tout en essayant de renouer avec son père avec qui les relations ne sont pas toujours faciles.

Dès les premières minutes, la musique nous entraîne dans une ambiance foisonnante et énergique : la série est ainsi entrecoupée de morceaux joués en direct lors du tournage par le groupe fictionnel (composé des musiciens Randy Kerber, Ludovic Louis, Lada Obradovic, Jowee Omicil et Damian Nueva Cortes), et en fait un objet étonnant — entre concert et fiction. Glen Ballard, célèbre producteur américain, qui a notamment travaillé avec Michael Jackson ou Alanis Morissette, signe d’ailleurs la musique, soit vingt morceaux ayant été spécifiquement composés pour la série. Pour le tournage, le club de jazz a été totalement recréé sur le plateau, qui servait également de studio d’enregistrement. Et ces séquences musicales enregistrées en direct ajoutent de l’authenticité et du dynamisme à la narration — on s’y croirait presque !

The Eddy : un Paris loin de la carte postale

Eddy photo serie damien chazelle netflix
© Netflix

Chaque épisode de la série The Eddy suit un personnage. Cette construction permet une percée intime dans leur vie souvent malheureuse — difficultés professionnelles, dans leurs relations amoureuses, dans leurs relations familiales. On est au plus près de leurs émotions, ce qui est renforcé par un casting cinq étoiles avec André Holland, Tahar Rahim, Leïla Bekhti plus une apparition de Benjamin Biolay en patron de label de jazz. La volonté est également de montrer le Paris non touristique, ce qui est particulièrement réussi : on navigue dans l’Est parisien, les banlieues, les immeubles sales et dans un univers multiculturel — les personnages parlent français, anglais, arabe et russe. La caméra portée les suit de près et donne une dimension très réaliste à la série. 

A côté de l’intrigue principale qui tourne autour de la survie du club, quelques éléments d’intrigue policière sont mis progressivement en place à partir du deuxième épisode et permettent de pimenter l’action. Ce n’est pas forcément la partie la plus efficace de la série et on se perd un peu dans les faux indices et les circonvolutions d’Elliot, mais l’énergie de la mise en scène compense les faiblesses de l’histoire. Mais si la narration manque parfois de liant entre les épisodes, notamment à cause de la structure qui tient plus de la chronique que d’une intrigue sérielle, on se perd néanmoins avec plaisir dans les dédales des personnages de ce Eddy

En savoir plus :

  • The Eddy saison 1 est disponible en streaming et en intégralité sur Netflix depuis le vendredi 8 mai 2020
  • La bande originale de la série The Eddy saison 1 est également disponible sur les plateformes de streaming musical depuis le 8 mai 2020
Cécile G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page