enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.

♥ [Critique] « The People v. O.J. Simpson : American Crime Story » : Épisode par épisode

Dernière mise à jour article : 5 mars 2020 à 08:45

The People v. O.J. Simpson : American Crime Story – Épisode 7 : Un gant de fer

Scénariste : D. V. DeVincentis
Réalisateur :
Anthony Hemingway

Durant ce septième épisode de The People v. O.J. Simpson : American Crime Story, nous sortons un peu de l’univers du procès et nous découvrons les conséquences de celui-ci sur la vie intime des personnages, abordé déjà dans l’épisode précédent par l’intrusion des médias dans la vie privée.

C’est d’abord un Robert Shapiro, homme de compromis, qui tente de reprendre la main sur la Dream Team et de redorer son blason auprès de la police et du bureau du procureur, égratignés par la défense.

C’est ensuite Robert Kardishian qui va commencer à sérieusement douter de l’innocence de son ami (pas d’autre suspect, pas d’autre théorie dans cette affaire) après une discussion avec ce même Robert Shapiro. C’est l’occasion du coup d’évoquer l’interprétation de David Schwimmer dans cette série. Dans le rôle de ce paternel dont la famille connaîtra un destin lié à la télévision, l’acteur retrouve les réflexes de son personnage fidèle mais tourmenté qu’il avait campé avec succès pendant les dix saisons de la série Friends.

C’est aussi ce flirt entre Marcia Clark et Christopher Darden qui se conclue de manière imprévue et abrupte dans un couloir d’hôtel (Darden se refusera à elle) et qui empoisonnera toute leur relation jusqu’à la fin et entraînera le dernier tournant de ce procès : la scène des gants d’O.J. Simpson. Il est d’ailleurs incroyable que les avocats aient pu avoir avec autant de facilité aux pièces à conviction durant le procès. Ainsi, la brouille entre Marcia et Darden donnera l’occasion à l’acteur Cuba Gooding Jr. de refaire le show d’O.J. Simpson devant les caméras et d’enterrer très probablement les dernières cartouches de l’accusation.

O.J. Simpson : These gloves are too small. Too tight. Won’t fit.

The People v. O.J. Simpson : American Crime Story – Épisode 8 : La fronde

Scénariste : D. V. DeVincentis
Réalisateur :
Anthony Hemingway

Ce huitième épisode de The People v. O.J. Simpson : American Crime Story est très particulier car il va nous offrir un nouveau point de vue sur cette affaire criminelle. Pour la première fois, la série va nous placer du côté des jurés. En effet, coupés du monde depuis plus de huit mois, ceux-ci vont commencer à exprimer leur ras-le-bol alors que le procès ne devait durer que deux mois. Et pour comprendre cette situation, un flashback reviendra sur leur arrivée à l’hôtel, les différentes règles auxquelles ils devront se conformer (pas de télévision, pas de discussion sur le procès entre eux…) et la nécessité de faire des compromis pendant leur cohabitation puis sur

Huit mois après, la fin de ce procès semble si éloignée que certains jurés en ont marre et veulent partir. Ce long enfermement va même faire devenir fou certains d’entre eux. Sans compter qu’à ce moment du procès, le Jury devient l’enjeu principal du bureau du procureur et des avocats. Et pour faire en sorte de garder le juré le plus à même de voter pour le verdict qu’ils souhaitent, ils vont éplucher les profil de chacun et faire éjecter ceux qui ont menti sur leur questionnaire ou ceux ayant des connexions avérés avec l’accusé.

Tout ceci va conduire au ras-le-bol généralisé des jurés décrit au début. De plus en plus fatigués et tendus par ce procès, le Jury va alors se révolter, à l’instigation de la charismatique juré Armanda Cooley (interprétée par Susan Beaubian), en s’habillant désormais presque tous dans les couleurs du deuil, le noir.

Et c’est ce genre d’épisodes — réussir à nous faire partager ce qu’ont vécu les différents protagonistes de cette histoire — qui fait toute la qualité de la série The People v. O.J. Simpson : American Crime Story.

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page