/* insérer vidéo facebook*/
/* code Google Analytics */
enfr
Accueil / Tag Archives: Theatre Dijon Bourgogne

Tag Archives: Theatre Dijon Bourgogne

♥ [Critique] “Le Monde renversé” du Collectif Marthe : Le talent n’a ni âge ni sexe

Le Monde Renversé par Collectif Marthe photo

Les quatre filles du Collectif Marthe vous embarque dans une relecture de l’Histoire et de notre société aussi efficace que déjantée avec Le Monde renversé. L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture sur cette pièce coup de cœur.

Plus d'infos »

[Critique] “Mélancolie(s)” du Collectif In Vitro : Un drame magistral

Mélancolie(s) par Collectif In Vitro photo

C’est au banquet du temps qui passe et de son amertume que nous convie le Collectif In Vitro avec Mélancolie(s). La mise en scène est signée Julie Deliquet et l’ensemble fonctionne à merveille. L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture sur cette pièce coup de cœur.

Plus d'infos »

♥ [Critique] “La Bible, vaste entreprise de colonisation d’une planète habitable” de Céline Champinot

La Bible, vaste entreprise de colonisation d'une planète habitable par Groupe LA gALERIE photo

Relire la Bible à la lumière de notre monde contemporain et de la science-fiction, c’est l’immense défi de La Bible, vaste entreprise de colonisation d’une planète habitable écrit et mis en scène par Céline Champinot et présenté dans le cadre de Théâtre en mai 2018. L’avis et critique théâtre de Bulles de Culture sur cette pièce de théâtre coup de cœur.

Plus d'infos »

[Critique] “Soubresaut” du Théâtre du Radeau : La mauvaise rencontre de Théâtre en mai

Soubresaut par François Tanguy photo

Se voulant onirique et décalée, la pièce du Théâtre du Radeau, Soubresaut, pourtant présentée en ouverture du festival Théâtre en mai 2018 du Théâtre Dijon Bourgogne, échoue à faire naître la magie. L’avis et critique théâtre de Bulles de Culture.

Plus d'infos »

[Critique] “Mon ami n’aime pas la pluie” par Fargass Assandé, Paul Francesconi et Odile Sankara

Mon ami n'aime pas la pluie par Fargass Assandé, Paul Francesconi, Odile Sankara photo

Une belle incursion en terre africaine pour Théâtre en mai 2018 avec le spectacle Mon ami n’aime pas la pluie sur un texte de Paul Francesconi et une mise en scène associant l’auteur plus Fargass Assandé et Odile Sankara. L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture.

Plus d'infos »

[Critique] “George Dandin ou le mari confondu” par Jean-Pierre Vincent : Rira bien…

George Dandin ou le mari confondu de Molière par Jean-Pierre Vincent photo 3

C’est avec la farce de Molière George Dandin ou le mari confondu que Jean-Pierre Vincent a fait rire vivement le public du Théâtre Dijon Bourgogne. L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture.

Plus d'infos »

[Critique] “Le Traitement, précédé de Messager de l’amour” par Rémy Barché

Le Traitement précédé de Messager de l'amour de Martin Crimp par Rémy Barché image

Sur la scène du Théâtre Dijon Bourgogne, Bulles de Culture a découvert le perturbant Le Traitement, précédé de Messager de l’amour, des textes de Martin Crimp mis en scène par Rémy Barché. Notre avis sur ce spectacle hypnotique et hypnotisant.

Plus d'infos »

[Critique] “Jusque dans vos bras” des Chiens de Navarre

Jusque dans vos bras Les Chiens de Navarre image (c) LoLL Willemss 02

Sur les planches du Théâtre Dijon Bourgogne, la dernière création des Chiens de Navarre, Jusque dans vos bras, mise en scène par Jean-Christophe Meurisse, a remporté un franc succès. L’avis de Bulles de Culture sur cette aventure hors-norme.

Plus d'infos »

[Critique] “Le Jeu de l’amour et du hasard” de Benoît Lambert : Le talent est sans hasard

Le Jeu de l'Amour et du Hasard affiche

C’est avec le classique du marivaudage Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, mis en scène par son directeur Benoît Lambert, que le Théâtre Dijon Bourgogne ouvre sa saison théâtrale. Une belle audace ! L’avis et critique théâtre de Bulles de Culture.

Plus d'infos »

[CRITIQUE] “La Source des Saints” de Michel Cerda

La source des saints affiche

Voilà le Théâtre Dijon Bourgogne envahi par un brouillard humide et froid venu d’Irlande. Car Michel Cerda met en scène La Source des Saints de John Millington Synge : un mélange réussi entre absurde et cynisme.

Plus d'infos »