enfr
Accueil / Tag Archives: StudioCanal (page 4)

Tag Archives: StudioCanal

#Cannes2016 : « Mal de Pierres », « American Honey »

Mal de pierres image marion cotillard

Premier constat à presque mi-parcours, le niveau de la sélection cannoise est excellent cette année. Aussi, on en veut tous les jours plus. Ce bouillon d’attente invite à être plus exigeant. Certains films sont bons, sans marquer profondément les esprits. C’est le cas de American Honey d’Andrea Arnold. D’autres déçoivent carrément comme le Mal de Pierres de Nicole Garcia. 

Plus d'infos »

#Cannes2016 : toutes les bandes annonces des films en compétition officielle !

festival de cannes 2016 - films competition officielle

Rester vertical, Sieranevada, Ma loute, Moi, Daniel Blake, Mademoiselle, Toni Erdmann, Mal de pierres, American Honey, Loving, Paterson, Julieta, Personal Shopper, Aquarius, La Fille inconnue, Ma’ Rosa, Baccalauréat, Juste la fin du monde, The Last Face, The Neon Demon, Elle, Le Client, retrouvez tous les résumés, bandes annonces, dates de projection et de sortie des films en compétition officielle du Festival de Cannes 2016.

Plus d'infos »

A Bigger Splash (2016) de Luca Guadagnino

A bigger splash affiche

Grand plongeon pour le réalisateur italien Luca Guadagnino qui se lance le défi de proposer un remake du film mythique La Piscine (1969). Pour remplacer Alain Delon, A Bigger Splash met en avant le talent du frenchie Matthias Schoenaerts. Notre critique de ce film attendu.    

Plus d'infos »

Five (2016), un beau roman d’amitié

FIVE_affiche

Pour son premier long-métrage, Igor Gotesman choisit d’adapter son propre court sorti en 2012, Five. Il s’adjoint les services cinq étoiles de M. Yves Saint-laurent, Pierre Niney, avec lequel il a déjà collaboré pour la série Casting(s) de Canal+, pour une comédie pleine de rythme et de fous rires. Un premier essai plutôt réussi et même carrément transformé ! Notre critique.      

Plus d'infos »

[Critique] « Legend » (2015) : Strictly schizophrène !

LEGEND affiche

C’est au tour de Tom Hardy de se prêter au double Je grâce à Legend de Brian Helgeland. L’acteur en impose deux fois plus en jouant aux gangsters et déploie tout son talent schizophrène dans son interprétation remarquable des frères Kray. Comme quoi, un Tom Hardy averti en vaut deux ! L’avis et la critique film de Bulles de Culture.    

Plus d'infos »

[Critique] « Avril et le monde truqué » (2015) de Franck Ekinci et Christian Desmares

avril-et-le-monde-truque-affiche

Cristal du long-métrage au Festival d’Annecy 2015, Avril et le monde truqué de Franck Ekinci et Christian Desmares nous fait poser un autre regard sur Paris à travers le récit d’une uchronie (« réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé », Wikipédia) et le style visuel si caractéristique du dessinateur et auteur de bandes dessinées Jacques Tardi. L’avis et critique film de Bulles de Culture.

Plus d'infos »

[CRITIQUE] « Shaun le mouton » (2015) : Attention, humour qui défrise !

1er avril 2015 : le studio Aardman Animations nous reviennent avec l’adaptation de leur géniale série en film : Shaun le mouton (Shaun the Sheep Movie) de Richard Starzak et Mark Burton. Comme son « grand frère » Wallace et Gromit, le célèbre petit mouton a droit lui aussi aux honneurs du grand écran. Le studio tout en pâte à modeler n’aurait-il pas d’ailleurs trouvé avec lui sa nouvelle mascotte ? Notre avis.

Plus d'infos »

[Critique] « Imitation Game » (2014) : Élémentaire, mon cher Watson

Grande fresque historique de ce début d’année, Imitation Game (The Imitation Game) de Morten Tyldum est le favori pour les prochains Oscars. Adepte de ce genre de biopic dramatique, l’Académie l’a sélectionné dans 8 prestigieuses catégories, notamment celles de Meilleur Film, Meilleur Réalisateur, et Meilleur Acteur. S’il repartira assurément avec de nombreuses statuettes, Imitation Game est-il néanmoins à la hauteur de ces distinctions prochaines ? L’avis de Bulles de Culture.

Plus d'infos »

[CRITIQUE] « A Most Violent Year » (2014) de J.C. Chandor

À la base de la filmographie du réalisateur J.C. Chandor, on retrouve des parcours de vie d’individus en perte de repères luttant pour leur survie dans un monde hostile. Dans All Is Lost, un navigateur de talent, interprété par Robert Redford, subissait les affres d’une tempête d’envergure. Pour Margin Call, Kevin Spacey se frottait à l’économie de Wall Street et devait tout faire pour sauver sa peau dans ce milieu de requins bouleversé par une crise économique annoncée. Pas étonnant donc de retrouver au centre du récit de A Most Violent Year cet instinct d’urgence qui scotche le spectateur à son siège. Notre avis.

Plus d'infos »