/* insérer vidéo facebook*/
/* code Google Analytics */
enfr
Accueil / Tag Archives: Prix Nobel

Tag Archives: Prix Nobel

« Sur les pas de l’égalité » (2018) : Quand le street-art passe les portes du collège…

Sur les pas de l'égalité dessiné par David Hurtado, Collège Pierre Vernotte image-2

Non, ce n’est pas la dernière œuvre de Shepard Fairey sur un immeuble parisien, mais une fresque, Sur les pas de l’égalité, née de l’imagination conjointe d’élèves d’une classe de Quatrième et du graffeur David Hurtado, qui vient orner une cour de collège. Bulles de Culture vous raconte ce projet artistique.

Plus d'infos »

« Selma » sur France 3 : 3 raisons de (re)voir ce film

Selma image

À la télévision ce soir et en streaming/replay : Selma (2014), le long métrage d’Ava DuVernay, produit par Oprah Winfrey, sur un des épisodes marquants de la lutte de Martin Luther King pour les droits civiques des Afro-américains. L’avis de Bulles de Culture et les trois raisons de (re)voir ce film diffusé sur France 3 le jeudi 5 avril 2018 à l’occasion des cinquante ans de l’assassinat du célèbre pasteur.

Plus d'infos »

[Critique] « Marie Curie » (2017) : L’irradiante scientifique

Marie Curie Marie Noëlle affiche

Marie Curie de Marie Noëlle narre l’histoire d’une scientifique d’exception. Une renommée mondiale qui laisse place dans cette œuvre à l’intimité d’une femme et des épreuves qu’elle a dû affronter à une époque masculine.

Plus d'infos »

[Critique] « Selma » (2014) : Une marche décisive

selma affiche

Auréolé de son Oscar de la Meilleure chanson, Selma d’Ava DuVernay (Middle of Nowhere) vient colorer l’écran blanc de nos salles de cinéma avec le rappel de cet important moment de la lutte pour les droits civiques menée par le Dr Martin Luther King — incarné par David Oyelowo (série MI-5, Le Dernier roi d’Écosse) — aux États-Unis. L’avis de Bulles de Culture sur ce film

Plus d'infos »

Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier (2014), l’incertitude de la mémoire

On l’aura compris, l’Hexagone n’est pas un exemple de dialogue social et encore moins de dialogue inter-religieux. La France ranime ses cendres républicaines et s’enflamme quand Charlie est mitraillé, avant de se rendormir sur ses lauriers, une fois l’émotion passée. Elle distribue ses sermons sur la sacro-sainte liberté d’expression, tout en excluant les « Je ne suis pas Charlie ».  Mais elle demeure encore pour un temps la patrie des Belles Lettres, avec notamment Patrick Modiano et son roman Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier. Que dire à propos de ce monument littéraire, ce « produit étrange », …

Plus d'infos »