enfr

Tag Archives: maloya.org

MUSIC: Maloya 4/4 : Jean-Luc Robert, l’artisan/the craftsman

MUSIC: Maloya 4/4 : Jean-Luc Robert, l'artisan/the craftsman 1 image

Dernière mise à jour article : 11 juin 2016 à 16:15 Quatrième et dernière partie de notre webdocumentaire sur la fabrication des instruments traditionnels du maloya, genre musical majeur de La Réunion classé au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO. Fourth and last part of our web documentary films on how to make traditional instruments of Maloya, a major genre of Reunion inscribed on the Representative List of the Intangible Cultural Heritage of Humanity of UNESCO. More in English >> Toujours en collaboration avec le site Maloya.org, voici le dernier webisode documentaire où après nous avoir parlé du kayamb, du roulèr …

Plus d'infos »

MUSIC: Maloya 3/4 : Jean-Luc Robert & Le Bobre

MUSIC: Maloya 3/4 : Jean-Luc Robert & Le Bobre 4 image

Dernière mise à jour article : 20 septembre 2015 à 09:10 Troisième partie de notre webdocumentaire sur la fabrication des instruments traditionnels du maloya, genre musical majeur de La Réunion classé au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO. Third part of our web documentary films on how to make traditional instruments of Maloya, a major genre of Reunion inscribed on the Representative List of the Intangible Cultural Heritage of Humanity of UNESCO. More in English >> Toujours en collaboration avec le site Maloya.org, voici le troisième webisode documentaire où Jean-Luc Robert, fondateur de l’association « L’Oryzine nout zenes », nous explique la fabrication …

Plus d'infos »

MUSIC: Maloya 2/4 : Jean-Luc Robert & Le Roulèr

MUSIC: Maloya 2/4 : Jean-Luc Robert & Le Roulèr 7 image

Dernière mise à jour article : 20 septembre 2015 à 09:10 Suite de notre intérêt pour le maloya, genre musical majeur de La Réunion classé au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO. Originaire de Madagascar et de l’Afrique de l’Est, musique longtemps interdite car associée aux esclaves noirs puis à la lutte anti-colonialiste des communistes, le maloya a pu se perpétuer à travers le service kabaré, une cérémonie animiste qui rend hommage aux ancêtres. Following our interest on Maloya, a major genre of Reunion inscribed on the Representative List of the Intangible Cultural Heritage of Humanity of UNESCO. Native from Madagascar …

Plus d'infos »

MUSIC: I Hate Mondays #07 – Le Maloya 1/4 : Jean-Luc Robert & Le Kayamb

MUSIC: I Hate Mondays #07 - Le Maloya 1/4 : Jean-Luc Robert & Le Kayamb 10 image

Dernière mise à jour article : 30 décembre 2015 à 00:31 Classé au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO depuis le 1er octobre 2009, le maloya est l’un des genres musicaux majeurs de La Réunion. Chant, danse et musique des esclaves, le maloya a longtemps été longtemps prohibé par l’administration. Mais depuis la fin des années 70 et le premier disque de la troupe Firmin Viry, il est devenu le symbole de la Réunion. Inscribed on the Representative List of the Intangible Cultural Heritage of Humanity of UNESCO since October 1, 2009, maloya is one of the major musical genres of …

Plus d'infos »

Maloya on the web / Le Maloya sur le web

Maloya on the web / Le Maloya  sur le web 14 image

Dernière mise à jour article : 17 janvier 2020 à 21:22 The maloya is the main local musical style in Réunion.It was recently granted World Heritage of Humanity. But is the Maloya present on the web? Le maloya est un style musical originaire de la Réunion. Il a été récemment classé au patrimoine mondial de l’humanité. Mais quand est-il de sa présence sur le web ? La suite en français >> First check on google confirms that the Maloya has its wikipedia page: « Maloya is a genre of Reunion folk music, usually sung in Reunion Creole. It is associated with …

Plus d'infos »

« Zistoir Kristian » (1977-2009) : Histoire du premier roman écrit en créole réunionnais

Zistoir Kristian - couverture

Dernière mise à jour article : 22 octobre 2017 à 16:49En 1977, les éditions François Maspero publient un texte fondateur de la littérature réunionnaise, Zistoir Kristian. Signé de manière anonyme par un certain « Christian », le roman est tiré en deux versions : la première est exclusivement en français, alors que la seconde est bilingue, en créole de l’île de La Réunion et en français…

Plus d'infos »

You cannot copy content of this page