enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Run saison 1 affiche série télé

Critique / « Run » saison 1 de Vicky Jones

Après Fleabag et Killing Eve, Phoebe Waller-Bridge revient avec une nouvelle série, dont elle est la productrice, et avec Merritt Wever et Domnhall Gleeson dans les rôles principaux. La critique et l’avis série de Bulles de Culture sur Run saison 1, une comédie romantique mais pas que diffusée sur OCS City depuis le lundi 13 avril 2020.

Synopsis :

Ruby Richardson (Merritt Wever) fuit sa vie ordinaire pour retrouver son amour de jeunesse, Billy Johnson (Domhnall Gleeson) à la gare de Grand Central (New York). 17 ans plus tôt ils avaient conclu un pacte où ils s’engageaient à disparaître ensemble si l’un d’entre eux envoyait un simple texto avec le mot « RUN ».

Run : une nouvelle comédie romantique décalée produite par la créatrice de Fleabag

Run saison 1 image série télé
© 2020 Home Box Office, Inc. All rights reserved. HBO ® and all related programs are the property of Home Box Office, Inc.

Vicky Jones, créatrice de Fleabag, une série qui avait été proposée sur BBC Three et Amazon Prime Video et qui était vite devenue un phénomène — raflant au passage plusieurs Emmys et Golden Globes (meilleure série télévisée comique et meilleure actrice dans une série télévisée comique pour Phoebe Waller-Bridge), revient donc avec Run, qui s’inscrit dans la même veine que son premier succès. Elle retrouve dans celle nouvelle série diffusée sur HBO et OCS sa partenaire fétiche, Phoebe Waller-Bridge, qui produit la série. Run part d’un concept très simple : deux amants se réunissent dix-sept ans après leur histoire lorsque l’un des deux envoie le mot « Run » à l’autre, déclenchant ainsi le pacte qu’ils avaient formé — tout plaquer pour fuir ensemble.

C’est ainsi que Ruby (Merritt Wever, vue notamment dans Unbelievable et Nurse Jackie), mère de famille respectable qui s’ennuie dans son quotidien, décide de tout laisser derrière elle, mari et enfants, en répondant au message de son amour de jeunesse, Billy (Domhnall GleesonHarry Potter, Ex Machina, le Général Hux dans la nouvelle trilogie des Star Wars), devenu un célèbre coach de vie. Ces retrouvailles donnent lieu à des situations cocasses car les deux amants ont changé, tant physiquement que mentalement. Ils se cherchent, tâtonnent, alors que chacun tente de montrer à l’autre qu’il a mieux réussi sa vie. 

Run reprend ainsi les ingrédients qui avaient fait le sel de Fleabag : impertinence, humour grinçant et mélange des genres. Car loin d’être une comédie romantique dans laquelle les deux anciens amants se réunissent dans le plus parfait des mondes, la série a l’habilité de faire de ses deux personnages des personnes ordinaires et imparfaites, les montrant maladroits, touchants et drôles. Elle repose entièrement sur l’alchimie efficace des deux rôles principaux, et les cinq épisodes de trente minutes que nous avons vus construisent un jeu de ping-pong verbal et physique entre les héros qui fonctionne parfaitement, grâce à des dialogues vifs et qui touchent juste. L’histoire d’amour flirte toujours avec la comédie et la tonalité si particulière qu’avait su instaurer Fleabag : un humour qui effleure le politiquement incorrect et met les personnages dans des situations qui ne sont pas toujours à leur avantage. 

La fuite en avant

Run saison 1 image série télé
© 2020 Home Box Office, Inc. All rights reserved. HBO ® and all related programs are the property of Home Box Office, Inc.

Au cours de leur périple aux Etats-Unis, l’étau va se resserrer autour du couple, ce qui permet d’insuffler un souffle nouveau aux retrouvailles de Ruby et Billy. Peu à peu, la série Run se transforme en une véritable course-poursuite lorsqu’une ancienne collègue de Billy, Fiona (Archie Panjabi, vue dans Life on Mars et The Good Wife) cherche à tout prix à les retrouver, pour une raison que nous ne dévoilerons pas ici. Le rythme des épisodes est effréné et de nombreux rebondissements ponctuent la série — les premiers épisodes se passent presqu’entièrement dans un train, ce qui favorise les rapprochements entre Billy et Ruby et les courses (souvent drôle) dans de minuscules espaces. 

Le concept de Run part d’un fantasme que chacun a pu avoir : fuir son quotidien monotone et tout plaquer sans regarder en arrière. Et c’est avec justesse que la série explore les conséquences de cette fuite de deux amants. Le traitement des réactions de Ruby face à son mari et ses enfants est en cela particulièrement réussi. Nous découvrons ainsi au fur et à mesure les vies que les deux personnages laissent derrière eux, ces retrouvailles étant bien entendu saupoudrées de révélations sur les raisons les ayant poussé à fuir…

En savoir plus :

  • Run saison 1 est diffusé sur OCS City depuis le lundi 13 avril 2020 à 22h10 en US+24. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur OCS à la demande
Cécile G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page