enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Catherine DENEUVE dans PEAU D'ANE un film de Jacques DEMY photo
© Michel Paul LAVOIX

Critique / « Peau d’âne » (1970) : la féérie de Jacques Demy sur Netflix

Effet du confinement : Netflix a rapatrié de vieux films sur sa plateforme. Une belle façon de faire connaître au jeune public des classiques tels que Peau d’âne. Le long-métrage de Jacques Demy s’offre ainsi une nouvelle exposition et il le mérite bien. La critique et l’avis film de Bulles de Culture sur ce bijou du cinéma français.

Synopsis :

Une reine mourante fait promettre à son époux, le roi (Jean Marais), de n’épouser qu’une femme plus belle qu’elle. Dans tout le royaume, une seule personne peut se prévaloir d’une telle beauté : sa propre fille (Catherine Deneuve). Revêtue d’une peau d’âne, la princesse désespérée s’enfuit du château familial.

Après François Truffaut et Claude Chabrol, voilà que l’auteur-réalisateur Jacques Demy a, lui aussi, les honneurs de la plateforme Netflix trente ans après son décès. Alors que Catherine Deneuve, la princesse de Peau d’âne, est toujours en convalescence, la plateforme de vidéo à la demande propose ce conte tourné en 1970. Preuve que, cinquante ans après sa sortie, le film continue de rayonner sur les écrans.

Peau d’âne sur Netflix : une étape de plus pour un objet-culte

Et le rayonnement de ce long métrage n’a d’ailleurs pas lieu que sur les écrans ! Après une comédie musicale sur la scène du Théâtre Marigny (Paris) entre fin 2018 et début 2019, des livres-photos, des livres-anecdotes, des ressorties DVD, Blu-Ray ou encore un coffret avec un 45 tours vinyle inédit, nous pouvons dire que le film Peau d’âne a continué à entretenir et perdurer son imagerie assez iconoclaste d’ailleurs. Singulier et ambitieux, il est, à l’époque, apparu comme une œuvre d’art contemporaine. Significateur, performant, iconoclaste et iconophile, le long-métrage de Jacques Demy n’a pas offert une esthétique auquel les gens étaient habitués. Une nouvelle vie s’ouvre en tout cas à lui sur Netflix.

Un conte pour tous les âges

La symbolique de la peau de l’âne pour se recouvrir et s’éloigner du foyer familial avant de devenir adulte, en voilà une thématique qui parlera. Les degrés de lecture du conte, très bien retranscrits à l’écran par le réalisateur Jacques Demy en 1970, permettront donc de réunir un public hétéroclite devant cette seule adaptation parlée au cinéma. Et concernat le vêtement, composante incontournable de la construction de soi, il trouve ici des scènes où il peut faire sa star étant donné les magnifiques robes portées par « mademoiselle Deneuve » : robe couleur du temps, de lune et de soleil, les présents demandés par la princesse pour mettre son père au défi.

Sans doute à cause de la représentation de l’inceste nichée au cœur du conte, jamais l’Amérique ne s’est risquée à produire une adaptation de Peau d’âne au cinéma. Savourons donc celle-ci. Et ne manquez pas la recette du cake d’amour pour impressionner vos prochains invités !

En savoir plus :

  • Peau d’âne, un film de Jacques Demy, est disponible en streaming et en intégralité sur Netflix depuis le lundi 25 mai 2020
  • Film conseillé à partir de 6 ans
Luigi Lattuca
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page