enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Par les routes de Sylvain Prudhomme image couverture livre roman

Critique / « Par les routes » (2019) de Sylvain Prudhomme

Dernière mise à jour article : 13 juin 2020 à 15:20

« Restez chez soi », c’est précisément ce que « l’autostoppeur » déteste. Le livre Par les routes de Sylvain Prudhomme est centré sur ce personnage qui n’aime que s’échapper et parcourir dans l’inconfort les routes de France de plus en plus loin, de plus en plus longtemps laissant ainsi à distance Marie sa campagne et son fils Augustin. Faut-il, confiné en ces temps d’épidémie de coronavirus, lire ou relire en ce début de printemps confisqué ce Prix Femina 2019 ? Avis et critique livre.

Cet article vous est proposé par un rédacteur-invité, le chroniqueur Gilles M..

Synopsis :

Sacha, le narrateur, est un ancien ami de l’autostoppeur. Écrivain légèrement désabusé, il se retire dans une petite ville dans le Sud-Ouest de la France. Il y retrouve par hasard après plusieurs années son ami l’autostoppeur qui s’y est installé avec Marie et Augustin. Petit à petit, il va se rapprocher du couple repartant parfois comme autrefois avec l’autostoppeur sur les routes ou en tenant compagnie à Marie quand il est loin. Le trio développe des relations sincères, exigeantes et intenses.

Par les routes : pourquoi il faut lire ce livre ?

Tous les personnages du roman Par les routes de Sylvain Prudhomme sont attachants. Ce sont des lecteurs cultivés avant d’être des auteurs. Marie est la traductrice d’un auteur Italien, Sacha a écrit quelques livres et s’inspire de la fin de L’Éducation sentimentale (1869) de Gustave Flaubert pour celui en chantier. Quand il arrive dans sa nouvelle ville, c’est avec des livres de Claude Simon, Gabriel García Márquez ou Francis Ponge. Les sentiments se vivent mais aussi s’analysent. En profondeur.

L’autostoppeur et le narrateur nous font partager leur fascination depuis la voiture pour les paysages changeant, les ciels étoilés les rencontres et surtout l’inattendu. Avec l’auteur, autoroutes ou chemins de traverse deviennent sources de poésie. Les phrases sont courtes rendant la lecture particulièrement agréable.

Il y a dans le livre Par les routes un message d’amour. Amour des 3 personnages plein d’affinités mais aussi affection pour tous les automobilistes ou les hôtes généreux au bord de la route. Ils forment une grande communauté sans se connaitre qui délivre un message d’optimisme.

En savoir plus :

Bulles de Culture - Les rédacteur.rice.s invité.e.s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page