enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Moah saison 1 affiche série télé

Critique & Interviews / « Moah » saison 1

Projetée au Festival de la Fiction TV en 2020 et diffusée sur OCS Max à partir du jeudi 1er octobre, Moah de Henri Debeurme, Benjamin Rocher et Bertrand Soulier est une série préhistorique française réalisée en prise de vues réelles. L’avis et la critique série de Bulles de Culture sur Moah saison 1 ainsi que notre interview de l’équipe.

Synopsis :

Courageuse (Anne-Lise Heimburger), la femme du chef de clan de Bec de Lièvre (Michael Perez), est mystérieusement enlevée. Disparue pendant des neiges et des neiges, Courageuse revient accompagnée du petit Moah (Tigran Mekhitarian), l’enfant d’un autre. Le cœur de Bec de Lièvre est brisé à tout jamais… Longtemps a passé, Moah est devenu grand et décide de s’enfuir pour retrouver l’homme qui apparait dans ses rêves…

Moah saison 1 : une nouvelle série française audacieuse

Moah saison 1 image série télé
© Empreinte Digitale

Avec un tournage dans le département de la Dordogne« Ce qui a rendu possible Moah, c’est qu’on a tourné deux ans auparavant en Dordogne pour Missions, nous a expliqué le cocréateur et coproducteur Henri Debeurme. Trouver un endroit où l’impact de l’homme n’est pas visible est presque impossible. Et cet endroit, on le cherchait pour faire une planète sauvage dans Missions. Finalement, une planète sauvage, c’est la Terre il y a 60 000 ans. Et la Dordogne, c’est une terre de Préhistoire » —, un scénario de Bertrand Soulier, une image de Maxime Cointe, un montage de Dimitri Amar, Olivier Galliano et Richard Riffaud, une création musicale d’Adrien Arnaud et une réalisation de Benjamin Rocher, Moah est donc une nouvelle fiction française audacieuse.

Audacieuse par son univers (la Préhistoire) mais aussi par le choix de l’avoir écrite et réalisé sans dialogue — mis à part « une dizaine de mots qui sont très simples, nous a glissé le cocréateur et scénariste Bertrand Soulier, et avec cette petite boite à outils, l’idée était de montrer l’humanité qu’il y a en chacun de nous, la naissance du langage ».

Une série racontée par l’image, la mise en scène et le jeu des acteurs

Moah saison 1 image série télé
© Emmanuel Guimier

Cette série a donc été un défi aussi bien sur le plan de l’écriture — « On a testé beaucoup de choses pour trouver comment écrire et transmettre l’écriture au réalisateur et aux acteurs », nous a ainsi dit Bertrand Soulier — que sur le plan de la réalisation.

« On raconte tout par l’image, la mise en scène et le jeu des acteurs, nous a ainsi confié le cocréateur et réalisateur Benjamin Roche. J’avais la volonté de découper le moins possible pour avoir un rythme un peu lent pour que les personnages s’expriment et que le spectateur puisse s’imprégner et investir la séquence. Au montage, on a trouvé une sorte de vocabulaire qui nous a permis d’avoir une boîte à outils de langage. Et ce qui est intéressant dans une série sur le langage sans le verbe, c’est d’utiliser le langage cinématographique dans tout ce qu’il a d’universel. C’est pour ça qu’il y a du changement de format et beaucoup de travail sur le son — parce que s’il n’y a pas de dialogue, ce n’est pas du muet et le son a un énorme rôle narratif dans la série. »

Moah saison 1 image série télé
© Empreinte Digitale

Notre avis ?

Moah est un nouveau concept atypique de la société Empreinte Digitale dans le paysage audiovisuel français. Le problème est qu’en plus de l’originalité de son univers, les créateurs ont pris le parti de multiplier les expérimentations (fiction sans dialogue, mélange des genres, formats d’image différents…), qui sont certes séduisantes sur le plan intellectuel mais qui prennent peut-être aussi le risque de créer de la distance entre le téléspectateur et les personnages de la série. Bref, Moah saison 1 est une série expérimentale que l’on aimera ou non selon ses affinités.

Y aura-il d’ailleurs un Moah saison 2 ? Cela dépendra bien sûr du diffuseur OCS mais le scénariste Bertrand Soulier nous a confié qu’« avec le premier jet de l’histoire, qui aurait coûté trop cher à produire, on a trois saisons qui sont écrites à date, dans les très grandes lignes ».

En savoir plus :

  • Moah saison 1 est diffusé sur OCS Max à partir du jeudi 1er octobre 2020 à 20h40. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur OCS à la demande
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page