enfr
Hommages
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Meurtres dans le Jura d'Eric Duret image téléfilm policier
© Fabrice Lang

Critique / « Meurtres dans le Jura » (2019) avec Sandrine Quétier et Pierre-Yves Bon

Meurtres dans le Jura d’Eric Duret est un nouveau téléfilm de la collection Meurtres à… avec Sandrine Quétier et Pierre-Yves Bon en tête d’affiche. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur cette fiction unitaire diffusée sur France 3 le samedi 15 février 2020.

Synopsis :

Rose Tournaut (Odette Perrot), une guérisseuse, est retrouvée morte à son domicile, le corps recouvert de pétales blancs. Est-ce la signature de la Dame blanche, ce fantôme qui hante les abords du lac de Vouglans depuis que le village a été englouti par les eaux du barrage ? Anna Buisson (Sandrine Quétier), capitaine de gendarmerie, mène l’enquête. Elle est rejointe par Eymeric Massoni-Tournault (Pierre-Yves Bon), de la Section de recherches de la gendarmerie de Lyon, mais aussi petit-fils de la victime. Ils vont plonger au cœur des secrets de famille et des trésors enfouis au fond du lac…

Meurtres dans le Jura : un Meurtres à… autour du lac de Vouglans

Comme le nom de cette fiction l’indique, le tournage de Meurtres dans le Jura a eu lieu dans le département du Jura, à l’est de la France, et plus exactement autour du lac de Vouglans dans le Jura (Arinthod, Charchilla, Clairvaux-les-Lacs, Lavans-lès-Saint-Claude, Maisod…). Le scénario a été écrit par Laetitia Franceschini et Marie-Cécile Piquet, l’image est de Thierry Adam, la réalisation est d’Eric Duret et la musique originale a été composée par Axelle Renoir et Sathy Ngouane. Côté casting, Sandrine Quétier et Pierre-Yves Bon sont les deux capitaines de gendarmerie en charge de l’enquête de cette nouvelle intrigue de la collection Meurtres à….

Connue pour son travail d’animatrice à la télé dans des émissions telles que 50′ inside et Danse avec les stars, Sandrine Quétier s’en sort d’ailleurs plutôt pas mal dans le premier rôle d’une enquêtrice qui se défoule à la boxe depuis qu’elle a arrêté de fumer. Plus en retrait dans l’action, Pierre-Yves Bon joue un enquêteur touché de près par le décès de la victime puisqu’il s’agit de la grand-mère de son personnage. Les deux sont entourés de têtes toutes aussi connues des téléspectateur.rice.s telles que Christian Charmetant (Plus belle la vie) en gendarme, Charlotte Gaccio (Sam) en légiste, Elizabeth Bourgine (Meurtres au paradis) et Guillaume Faure en mère et fils sur la liste des suspects ainsi que Sophie Duez (La vengeance aux yeux clairs) et Marie Bunel en mères respectivement des personnage de Sandrine Quétier et Pierre-Yves-Bon.

Bon duo, très beaux décors et bon suspense

Et qu’y a t-il au programme de ce Meurtres dans le Jura ? Des meurtres mis en scène, des rancœurs et mensonges familiaux, une histoire de barrage et de village englouti, de très beaux plans de drones sur le lac de Vouglans et ses alentours et un soupçon de légende avec… une Dame Blanche, cette entité surnaturelle si à la mode dans les fictions françaises et encore aperçue il n’y pas si longtemps en Normandie dans la fiction unitaire Meurtres en Cotentin.

Résultat ? Un bon duo — mention spéciale à Sandrine Quétier en femme forte —, de très beaux décors et un bon suspense — même si la fin est un peu expédiée.

En savoir plus :

  • Meurtres dans le Jura est diffusé sur France 3 le samedi 15 février 2020 à 21h05. Le téléfilm est également diffusé en streaming et disponible en replay sur France.tv
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.