enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
mama festival & convention 2020 affiche

MaMA Festival & Convention 2020 : la programmation annulée

Annulé ! Organisé au cœur du quartier de Pigalle à Paris, le MaMA Festival & Convention devait avoir lieu les 14, 15 et 16 octobre 2020 dans une édition spéciale réservée cette année uniquement aux professionnels de la filière musicale. Bulles de Culture vous en dit plus.

MaMA Festival & Convention 2020 du 14 au 16 octobre

Grand rassemblement professionnel de la filière musicale en France, le MaMA Festival & Convention devait reprendre ses quartiers à Pigalle les 14,15 et 16 octobre 2020. Près de 140 conférences, débats et ateliers réservés aux professionnels devaient rythmer les journées. Côté live et dans le respect des mesures sanitaires, plus de 80 concerts (format assis et distanciation physique appliquées, port du masque) étaient au programme dans seulement 7 salles de spectacles au cœur de Pigalle. Ceux-ci devaient par contre, pour cette édition spéciale, être réservés uniquement aux professionnels et non au grand public. Pour les festivaliers déjà munis de leurs billets, le remboursement a été effectué.

Communiqué de presse du festival du 6 octobre 2020 :

Malgré le séisme qui s’est abattu sur notre secteur d’activités, MaMA préparait depuis plusieurs mois dans un contexte incertain une édition 2020 inédite.    

Toutes les mesures avaient été prises pour que cette édition puisse avoir lieu : création d’un kit sanitaire, réduction et contrôle des jauges, limitation du nombre de salles et configuration tout en assis, pas de grand public… Toutes les contraintes avaient été respectées pour permettre de réunir les professionnel.le.s. MaMA 2020 représentait un rendez-vous important et une opportunité unique de se retrouver et d’imaginer des perspectives pour notre avenir commun.

(…) Mais aujourd’hui, la situation s’est dégradée. Les nouvelles mesures qui ont été prises dans ce dernier décret viennent s’ajouter à une longue liste d’obstacles. Avec l’interdiction de la tenue des salons professionnels, la fermeture des bars, dont certains accueillaient nos concerts, et l’accélération de la propagation du virus, ces contraintes se sont transformées en impasses qui ne permettent plus la réalisation de MaMA.

C’est donc avec une grande tristesse que nous vous informons de l’annulation de cette onzième édition.

(…) Nous resterons debout face à cette épreuve et vous donnons d’ores-et-déjà rendez-vous, en 2021, pour une nouvelle édition de MaMA.

Le MaMa Festival 2020 annulé, retour ci-dessous sur la programmation alléchante de concerts qui était prévue pour cette 11e édition.

Le programme complet du MaMA Festival 2020

Coté rap, RnB et hip-hop, Alvin Chris, fera sensation au MaMa Festival 2020 ainsi que le groupe de beatbox originaire de Toulouse Berywam, tout comme la jeune Crystal Murray ainsi que JoysadLe Juiice, Luidji, Arm, le gentil bad boy Joh Berry, le jeune rappeur de Nanterre, Andy Luidje mais aussi Bekar, Tessae et Leys.

A leurs côtés, entre rap, R&B, pop et chanson française Alicia partagera ses états d’âmes avec son aura et sa voix si particulière. Flow incisif et mélodies entêtantes avec Meyril, flow explosif avec Danyl, introspection avec le rappeur Hotel Paradisio, détournement des codes avec Stav.

Mélodies percutantes, sincérité des mots, Lombre, le protégé de BigFlo et Oli va en ravir plus d’un et d’une. Attention particulière aux punchlines de KT Gorique, au flow de James The Prophet, au bloc de deep house venu d’Europe de l’Est percé par le rap français de Michel, et à la conteuse franco sénégalaise Poundo

La pop rayonnera au MaMa Festival 2020 avec la rythmique afropop addictive de Amarula Café Club, l’univers de l’artiste grecque Marina Satti & Fonés, la folie joyeuse des Naive New Beaters, mais aussi avec Kandy Guira et Chien Noir, la nouvelle signature du label Naïve.

Petit tour en Italie avec La Municipàl, La Scapigliatura et La Rappresentante di Lista.

Et en bonus, poésie et univers envoûtant en chanson française par P.R2B, Bonnie Banane, la « Jazzapocalypse » de Jazzboy, la pop scintillante de Paprika Kinski, les mélodies rafraîchissantes accrocheuses en ode à la vie de la jeune Kiol, l’univers « spleen wave » avec Nerlov, l’hymne pop enchanteur de Noé Preszow, lunivers poétique d’Eda Diaz chanteuse et contrebassiste franco-colombienne, l’électro-pop ample et puissante d’Octave Noire.

Productions modernes avec le jeune parisien Elias Dris, un songwriting élégant et intemporel, joyeux mélange piloté par Aurus, véritable ovni musical et visuel où les sonorités soul, folk, pop mais aussi électroniques ou maloya envoûtent. La moiteur torride des tropiques s’empare des nappes de synthés avec le duo french pop de Charlotte Fever. Pop merveilleuse et intimiste avec David Numwami, electro pop parfois minimaliste avec Dynah au programme du MaMa Festival 2020.

Aux platines, Camilla Sparksss partagera au MaMa Festival 2020 un son electro/pop/noise écrasant, Onipa captivera par des sons générés par des pierres et autres matières pour créer un univers à la fois dansant et onirique, à la croisée de l’industriel, du post punk et de l’électronique. Ko Shin Moon mêlera instruments acoustiques de diverses régions du monde, machineries analogiques musiques traditionnelles, arrangements électroniques sampling et enregistrements de terrain.

Çà décollera aussi avec Les Vulves assassines à l’univers extra-terrestro musical’core. A leurs côtés, le son nous enivrera avec l’univers électro disco des belges, Transistorcake, l’expérience se poursuit avec l’electro acoustic de Bertolino Le Gac, Tonn3rr3, Musique Chienne, Franky Gogo, Azu Tiwaline & Cinna Peyghamy, Chekidjy, Balladur, le duo de Villeurbanne qui affectionne le dub, la pop et la noise. Inspirations des précurseurs de la musique minimale-répétitive avec Lucie Antunes, mixe aux sonorités de l’Est au goût actuel par Murman Tsuladze et avec Turfu, un duo futuriste où l’accordéon se glisse dans une transe hypnotique à la fois brute et festive.

Au son des guitares, le rock va raisonner au MaMa Festival 2020 avec Keep Dancing Inc, Francis Of Delirium, Ojos mais aussi avec Al-Qasar à l’univers garage rock psyché et musiques traditionnelles du monde arabe : guitares fuzz et orgues électriques rencontrent le oud et le mizmar égyptien. Fusion du rock alternatif et de mélodies pop avec le groupe indie rock canadien Around Joshua, virée dans le patrimoine gascon avec Artús. Le duo Lillois Orange Dream réveille des incantations tribales avec un rock indé contrasté, une pop paganique et enlevée. Guitares vrillantes, batterie claquante avec Parade, son arabian-rock mutant avec Temenik Electric.

Avec Fantômes, cela sera plutôt cœur tendre sur un fond d’énorme son rock au MaMa Festival 2020. Quant à Lee-Ann Curren, l’électro-psychédélique, la dream-pop ou pourquoi pas de disco-folk, vont planer dans les airs comme avec L’Éclair, avides de groove, branché d’un funk progressif enrichi d’influences jazz afro-cubaines (congas et bongos), d’effets sonores chers au dub (écho et delay) et de sons de synthétiseurs seventies.

Entre folk, pop et rock, Oliver Forest emporte l’adhésion. Avec Marinho, ses réflexions prennent formes dans des chansons indie folk, écrites et rassemblées au fil des années et la voix suave de Merryn Jeann dont le titre Aloha avec Møme résonne encore nous embarquera dans un univers élégant aux sonorités folk savoureuses.

Brin de folklore, zest de rock et chant populaire occitan avec le duo Mbraia, musique hybride et composite sculptée par J-Silk. Avec NCY Milky Band, vous vous laissez surprendre par leur son chaud composé de mélodies soul, de rythmes hip hop, de vols jazz et de quelques incursions électroniques bien ressenties.

Voyage instrumentaliste avec Sissi Zhou et Reyn, artiste pluridisciplinaire hollandais. Jeux de voix et de mots au traditionnel et folklorique avec un trio féminin originaire de Toulouse, Cocanha et immersion totale dans l’univers de Dafné Kritharas. Quant à Parranda La Cruz, ce groupe vous emmène dans les traditions de Barlovento.

Et pour une immersion globale, la playlist ci-dessous du MaMa Festival 2020 peut tourner en boucle avec frénésie. De belles découvertes y sont à découvrir.

En savoir plus :

Laetitia Davier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page