enfr

LITTERATURE

Comics, fictions, livres, romans, cycles, festivals, rencontres… sur Bulles de Culture, chaque jour, la culture sort de sa bulle Littérature.

Critique / « Les Démons » (2020) de Simon Liberati

LES Démons critique livre avis

Dernière mise à jour article : 18 novembre 2020 à 13:50Les Démons, ici présentés, ne sont pas ceux de Dostoïevski (livre également dénommé à tort Les Possédés) mais ceux de Simon Liberati, paru aux Éditions Stock en août 2020. Aucun point commun à priori entre ces deux œuvres distantes de cent cinquante ans, sauf à dire qu’il s’agit de révolutionnaires, ayant voulu transformer l’ordre politique pour les uns, et transgressé les mœurs pour les autres. La critique et l’avis sur ce livre de la rentrée littéraire 2020.

Plus d'infos »

Top 3 des jeunes auteurs espoirs de la rentrée littéraire 2020

Top 3 des jeunes espoirs auteur de la rentrée littéraire 2020

La rentrée littéraire 2020 a permis de faire émerger ou bien de confirmer le talent de jeunes auteurs, pas encore trentenaires. Après son Top 3 des meilleurs livres de la rentrée littéraire, Bulles de Culture profite de cette période de confinement pour vous partager le Top 3 des jeunes auteurs espoirs de cette rentrée littéraire 2020 proposé par un rédacteur invité. 

Plus d'infos »

TOP 3 des meilleurs livres de la rentrée littéraire 2020

Top 3 des meilleurs livres de la rentrée littéraire 2020

De nouveau « tous confinés » au moins pour tout le mois de novembre. Si l’absence de mots pour la culture lors de l’intervention du président Macron fait polémique, Bulles de Culture a décidé de proposer un Top 3 des meilleurs livres de la rentrée littéraire 2020. Cette rentrée littéraire a livré quelques belles pépites dont certaines constituent un véritable coup de cœur. « Lisez ! »

Plus d'infos »

Critique / « La ville aux acacias » (2020) de Mihail Sebastian

La ville aux Acacias critique avis Bulles de Culture

Les éditions Mercure de France inscrivent, sur leur beau catalogue, La ville aux acacias de Mihail Sebastian, édité en 1936 et disponible depuis octobre 2020 en France, qui rejoint « l’accident » paru en 2002. Auteur encore insuffisamment connu, au destin tragique, à la fois écrivain, journaliste, dramaturge, de culture juive il survécut à la seconde guerre en Roumanie, mais fut écrasé par un camion russe en 1945, à seulement 38 ans. Ses œuvres sont rares et il ne faut pas bouder son plaisir avec cet inédit de grande qualité. L’avis et la critique livre. 

Plus d'infos »

Critique / « Les évasions particulières » (2020) de Véronique Olmi

Les évasions particulières critique avis

L’auteure Véronique Olmi avait ému de nombreux lecteurs et lectrices en 2017 avec l’histoire de Bakhita la petite esclave soudanaise échappée à sa condition. Toujours attachée à la description sensible de personnages féminins, elle fait paraitre pour cette rentrée littéraire 2020 d’automne Les évasions particulières. La critique livre et l’avis sur ce roman.

Plus d'infos »

Critique / « Du miel sous les galettes » (2020) de Roukiata Ouedraogo

Du miel sous les galettes

Avec Du miel sous les galettes, l’auteure Roukiata Ouedraogo emmène le lecteur au Burkina Faso entre Fada N’Gourma et Ouagadougou. Les éditions Slatkine et Cie offrent un très beau livre d’une auteure inconnue, mais célèbre pour ses spectacles sur scènes, au cinéma et comme chroniqueuse à France Inter. Une véritable trouvaille où alternent le présent et le passé de Yasmina. Devenue marraine de la Journée internationale de la Francophonie, des souvenirs l’affleurent, de sa plus jeune enfance, dès ses neuf mois dans son pagne sur le dos de sa mère, Djelila, à ses spectacles sur scène. La critique et l’avis …

Plus d'infos »

Critique / « Vivants » (2020) de Mehdi Charef

Vivants Mehdi Charef critique avis

Dernière mise à jour article : 13 octobre 2020 à 18:10Le bidonville du livre Rue des Pâquerettes a été rasé, ses habitants ont été dispersés en divers lieux. La famille de Mehdi Charef dans Vivants, second opus de la trilogie du cinéaste et écrivain, paru aux Éditions Hors d’atteinte, demeure toujours sur Nanterre, dans une cité de transit éloignée de toute commodité, à proximité de ce qui deviendra La Défense. La critique et l’avis sur le livre de la rentrée littéraire 2020. 

Plus d'infos »

Critique / « Le sel de tous les oublis » (2020) de Yasmina Khadra

Le sel de tous les oublis de Yasmina Khadra

Dernière mise à jour article : 13 octobre 2020 à 18:07Le sel de tous les oublis est le roman de la rentrée littéraire 2020 de Yasmina Khadra. Ecrivain algérien, né en  1955, Yasmina Khadra est un habitué des prix littéraires en France et dans le Monde. On mentionnera Les hirondelles de Kaboul, écrit en 2002 remis en pleine lumière avec son adaptation récente en cinéma d’animation par Zabou Breitman et L’attentat paru en  2005. En août 2020, Yasmina Khadra  publie à la fois en Algérie et en France un nouveau roman Le sel de tous les oublis. La critique et …

Plus d'infos »