enfr

LITTERATURE

Comics, fictions, livres, romans, cycles, festivals, rencontres… sur Bulles de Culture, chaque jour, la culture sort de sa bulle Littérature.

Critique / « Le tailleur de Relizane » (2020) de Olivia Elkaim

Le Tailleur de Relizane Olivia Elkaim

A ne pas rater en cette rentrée littéraire, Le tailleur de Relizane, où l’auteure, Olivia Elkaim, plonge dans l’histoire familiale qu’elle a toujours refusé d’affronter. En changeant de nom, durant dix ans, le temps de son mariage, elle a fui le passé et ses racines. Son divorce est un déclencheur. Elle veut reconstruire ce que son père a toujours tenté de lui transmettre. L’avis et la critique livre. 

Plus d'infos »

Critique / « Patagonie route 203 » (2020) d’Eduardo Fernando Varela

Patagonie route 203 d'Eduardo Fernando Varela couverture livre

Les éditions Métailié aiment faire découvrir des livres d’autres pays et en particulier des ouvrages d’Amérique latine. Il y a souvent un souffle, une démesure, un coté burlesque et onirique dans ces romans que le lecteur ne trouve pas ailleurs. Pour la rentrée littéraire 2020, il semble bien qu’avec Patagonie route 203, l’éditeur ait identifié une pépite dans le genre, le premier roman d’Eduardo Fernando Varela, 60 ans, scénariste argentin pour la télévision et le cinéma. L’avis et la critique du livre. 

Plus d'infos »

Critique / « Fille » (2020) de Camille Laurens

Fille couverture livre 2020 critique

Fille de Camille Laurens parait pour la rentrée littéraire 2020. En 2020, Camille Laurens née en 1957 semble définitivement installée comme une référence dans le milieu littéraire. Elle est nommée membre de l’académie Goncourt en Février et est en charge d’une nouvelle chronique littéraire dans le Monde des livres. Une reconnaissance donc pour cette spécialiste de l’autofiction qui développe une œuvre fondée sur ses expériences de vie analysées avec délicatesse, sensibilité et la volonté d’en rendre compte par un style précis et subtil. . La critique et l’avis de Bulles de Culture

Plus d'infos »

Critique / « Les bons garçons » (2020) de Pierre Adrian

Les Bons garçons couverture livre 2020 Pierre Adrian

Après un passage dans les Pyrénées, dans Des âmes simples, Pierre Adrian dans son nouveau livre, Les bons garçons, retrouve l’Italie, surtout Rome, qu’il avait si bien magnifiée dans La piste Pasolini, quête sur un artiste admiré. Après deux récits, aux qualités littéraires indéniables, le jeune auteur s’adonne à l’écriture d’un magnifique roman. La critique et l’avis de ce livre de la rentrée littéraire 2020

Plus d'infos »

Critique / « Le flambeur de la Caspienne » (2020) : Rufin, un conteur qui sait nous charmer

Le flambeur de la Caspienne de Jean-Christophe Rufin

Avec le flambeur de la Caspienne, Jean Christophe Rufin est maintenant définitivement installé comme un écrivain apprécié de nombreux lecteurs.  L’ancien médecin, diplomate, a rejoint l’académie française en 2008 et publie depuis environ un roman par an.  En 2018, il publie le volume 1 de Les énigmes de Aurel le Consul (le Suspendu de Conakry). Paru pendant le début de l’été 2020, et aussitôt dans les listes de meilleures ventes, le flambeur de la Caspienne est le volume 3 de la saga. L’avis et la critique de ce livre. 

Plus d'infos »

Critique / « Les autres américains » (2020) : roman polyphonique pour Laila Lalami

les autres américains Laila Lamani couverture livre 2020

Dernière mise à jour article : 4 septembre 2020 à 11:27Les autres américains de Laila Lalami est un superbe roman polyphonique, où les voix s’imbriquent merveilleusement. Grâce à neuf personnages, l’Amérique des campagnes est radioscopée au plus profond d’elle même, avec une grande précision. L’avis et la critique sur ce livre de la rentrée littéraire 2020. 

Plus d'infos »

Critique / « Héritage » (2020) de Miguel Bonnefoy

Héritage Miguel Bonnefoy couverture

Dernière mise à jour article : 3 septembre 2020 à 13:18Comme dans Le voyage d’Octavio et Sucre noir, dès les premières lignes de Héritage, l’auteur Miguel Bonnefoy saisit le lecteur grâce à son talent de conteur, et sa capacité à donner vie à des personnages qui ne s’oublient pas. La critique et l’avis de ce livre de la rentrée littéraire 2020. 

Plus d'infos »

You cannot copy content of this page