enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
La Fille Inconnue

Critique / « La Fille inconnue » (2016) de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Dernière mise à jour article : 26 juillet 2020 à 12:31

La Fille inconnue est le nouveau film des réalisateurs Jean-Pierre et Luc Dardenne qui ont déjà deux palmes d’or à leur actif avec L’Enfant (2005) et Rosetta (1999). Le film, présenté au Festival de Cannes en 2016, met en scène l’actrice Adèle Haenel. La critique et l’avis film de Bulles de Culture.

Synopsis :

Jenny (Adèle Haenel), jeune médecin généraliste, se sent coupable de ne pas avoir ouvert la porte de son cabinet à une jeune fille retrouvée morte peu de temps après. Apprenant par la police que rien ne permet de l’identifier, Jenny n’a plus qu’un seul but : trouver le nom de la jeune fille pour qu’elle ne soit pas enterrée anonymement, qu’elle ne disparaisse pas comme si elle n’avait jamais existé.

La Fille inconnue tourné vers l’humain et le social

La Fille inconnue photo Adèle Haenel Dardenne
© Christine Plenus

Depuis toujours, les frères Dardenne font un cinéma tourné vers l’humain et le social. Leur précédent film, Deux jours, une nuit, mettait d’ailleurs un personnage joué par Marion Cotillard qui allait voir un à un ses anciens collègues afin qu’ils renoncent à leurs primes et évitent ainsi son licenciement.

Même rythme s’agissant de La Fille inconnue puisque c’est au tour de Jenny de faire le tour de son quartier pour tenter de retrouver l’identité de la défunte. Si le schéma répétitif de Deux jours, une nuit illustre une certains candeur du personnage principal lié à sa situation difficile, on a plus de mal à rentrer dans les obsessions de cette femme fragilisée dans La Fille inconnue.

Adèle Haenel intrigante malgré un scénario décevant

La Fille inconnue photo Adèle Haenel Dardenne
© Christine Plenus

Adèle Haenel tient pourtant le rôle de manière assez convaincante avec ce ton dur et direct qu’on peut lui connaitre. En cela, on ne peut oublier totalement sa prestations dans Les Combattants (2014) de Thomas Cailley dans lequel elle excellait. Chez les frères Dardenne, elle a une emprise sur la caméra. Presque chaque plan serré est centré sur son visage.

La Fille inconnue évoque aussi un milieu médical qu’on connait bien au cinéma notamment grâce à Thomas Lilti, notamment avec son dernier film Médecin de Campagne (2015). Or, il manque aux Dardenne la force du praticien et cette fascination pour cette profession. 

On est donc relativement déçu par La Fille inconnue qui n’arrive pas à nous emporter dans l’émotion et à la hauteur de L’Enfant (2004) ou Le Gamin au Vélo (2011). Le manque d’innovation dans l’écriture n’est pas totalement compensé par l’interprétation intrigante d’Adèle Haenel.

En savoir plus :

Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page