enfr
ENNIO MORRICONE
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
L'extraordinaire Mr. Rogers affiche film 2020

Critique VOD / « L’Extraordinaire Mr. Rogers » (2019) avec Tom Hanks

L’Extraordinaire Mr. Rogers (A Beautiful Day in the Neighborhood) de Marielle Heller, présenté en avant-première au Toronto International Film Festival en 2019, est sorti en VOD le mercredi 22 avril 2020. Le long métrage, inspiré d’une histoire vraie, est porté par l’acteur Tom Hanks — nommé pour ce rôle aux Oscars 2020 dans la catégorie meilleur second rôle masculin — dans la peau d’un célèbre animateur de programmes jeunesse américain, Fred Rogers. La critique et l’avis film de Bulles de Culture. 

Synopsis :

L’histoire de Fred Rogers (Tom Hanks), un homme de télé américain dont le programme éducatif Mister Rogers’ Neighborhood a été suivi par des millions de téléspectateurs entre 1968 et 2001. A l’occasion d’une rencontre en vue d’écrire un article sur ce sujet, un journaliste du magazine Esquire, Lloyd Vogel (Matthew Rhys) va découvrir un homme à l’opposé de ce qu’il en pensait a priori.

L’Extraordinaire Mr. Rogers : le repenti de Tom Hanks

Ce n’est pas la première fois que Tom Hanks incarne à l’écran une figure célèbre de la jeune génération. En 2014, la tête d’affiche de Forrest Gump se glissait déjà dans la peau de Walt Disney dans le film Dans l’ombre de Mary – La promesse de Walt Disney. Son personnage devait y convaincre l’auteure Pamela Lyndon Travers de lui céder les droits d’adaptation de son roman pour tourner Mary Poppins. Son interprétation a créé la polémique au moment de la sortie en salles du film. En effet, alors que le chef d’entreprise était connu pour son fort caractère et sa dureté envers ses employés, le film, produit par la firme Disney, montrait un homme attachant avec une âme d’enfant restée intacte. 

Avec L’Extraordinaire Mr. Rogers, Tom Hanks fait un repenti de cette expérience passée en incarnant cette fois-ci Fred Rogers, un présentateur vedette pour enfants connu pour son extrême bienveillance. Cette personnalité du petit écran, équivalent d’une Dorothée française, a animé pendant près de 30 ans l’émission Mister Roger’s Neighborhood, dont les sujets, riches et variés, n’ont pas hésité à aborder des thèmes graves comme la maladie, la mort ou le divorce. Soit un pied de nez  à Disney dont on appris récemment que le studio avait censuré le montage de certains de ses anciens films sur sa nouvelle plateforme Disney+ au nom de la « bienséance ». 

Pas un biopic sur Fred Rogers

Il ne faut cependant pas se tromper sur la nature de L’Extraordinaire Mr. Rogers. Contrairement aux apparences, le long métrage n’est pas un biopic sur cet homme de télévision. La réalisatrice, Marielle Heller, joue au contraire de cette fausse piste, quitte à désorienter. En effet, le journaliste d’investigation Lloyd Vogel est au début du film engagé pour faire un portrait de cet icône pour enfants. Et lorsqu’on ne connait pas l’altruisme de cette figure célèbre, on s’attend à des révélations fracassantes dans les coulisses de l’émission. Avec les yeux de l’enquêteur, on regarde alors avec méfiance ce personnage de la télévision lorsqu’on le montre, par exemple, prendre le temps pour accueillir un enfant malade avant le tournage de son émission et n’hésitant pas à retarder toute la production. Quand la vraie personnalité du Mister va-t-elle enfin voir le jour ? Puis, on comprend peu à peu qu’il n’existe aucun faux-semblant dans l’altruisme naturel de Fred Rogers.

L’importance de l’homme au cardigan rouge, interprété avec beaucoup de pudeur par Tom Hanks, va alors peu à peu s’estomper dans le film qui se recentre alors sur son réel personnage central : Llyod Vogel, qui se sert de l’écoute de Fred Rogers pour se sortir d’une situation personnelle compliquée. 

Une introspection salvatrice dans l’enfance du protagoniste

Ce journaliste se retrouve donc à faire une introspection de lui-même grâce aux conseils avisés de l’animateur. Comme si ce dernier avait un pouvoir magique pour faire retomber en enfance ses prochains, Lloyd Vogel comprend qu’il n’a d’autres choix que de rouvrir ses blessures de jeunesse, notamment avec son père, pour pouvoir avancer dans sa vie d’adulte. 

La fibre nostalgique est également pleinement assumé par la réalisation de Marielle Heller. La réalisatrice ajoute pour cela aux scènes du films des effets spéciaux désuets et inspirées des maquettes de l’émission originelle. De même, faisant appel à Nate Heller pour la composition de la musique originale du film, elle renforce l’univers imaginaire qui renvoie aux doux films populaires des années 90 tels qu’incarnés par Tom Hanks, dont Forrest Gump et Vous avez un message en premier lieu. Quelques chansons trouvent leur place dans cette fine introspection salvatrice comme la mémorable The Promise de Tracy Chapman. 

En savoir plus :

  • L’Extraordinaire Mr. Rogers est disponible en VOD depuis le 22 avril 2020 sur les différentes plateformes VOD (YouTube, Apple TV, Canal VOD, Rakuten TV, MYTF1…)
  • Distribution France : Sony Pictures Releasing France
  • L’Extraordinaire Mr. Rogers sera disponible sur Amazon Prime Video à partir du jeudi 14 mai 2020

     

Antoine Corte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.