enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
GRAND HOTEL affiche série télé
© François Lefebvre / CAPA / TF1

Critique / « Grand Hôtel » (2020) : la nouvelle grande saga de TF1 avec Carole Bouquet

Dès ce jeudi 3 septembre 2020, TF1 dégaine Grand Hôtel, une grande saga adaptée d’une autre série hispanique du même nom, et dont le tournage a été réalisé en deux temps : avant et après le confinement dû à l’épidémie de coronavirus à travers le globe. « Luxe, calme et trahisons », promet le slogan de la grande affiche, qui met l’actrice Carole Bouquet en avant ainsi qu’une héroïne de Demain nous appartient. Qu’en est-il ? La critique et l’avis série de Bulles de Culture.

Synopsis :

Anthony (Victor Meutelet) se fait embaucher comme serveur au Grand Hôtel, prestigieux palace de la Côte d’Azur. Il a pour but de retrouver sa sœur disparue mais sa rencontre avec Margaux (Solène Hébert), riche et belle héritière de l’hôtel revenue pour se marier avec Sam (Virgile Bramly), le directeur, pourrait bien le détourner de son enquête…

Grand Hôtel : une nouvelle adaptation pour TF1

GRAND HOTEL image série télé
© François Lefebvre / CAPA / TF1

Les adeptes de Netflix vous diront qu’ils vont déjà vu Grand Hôtel dans le catalogue de la plateforme. Après Le temps est assassin l’année dernière, TF1 propose donc pour sa rentrée scolaire 2020 une autre adaptation d’une série hispanique diffusée entre 2011 et 2013 (sur Téva et M6 en France). Les 8 épisodes (répartis sur quatre jeudis) ont été écrits par Aurélie Belko et Sébastien Le Délézir et réalisée par Yann Samuell et Jérémy Minui (ce dernier derrière le récent unitaire romantique Trop jeune pour moi). A noter que les Américains ont aussi eu leur Grand Hôtel.

Un soap kitch en vue ?

GRAND HOTEL image série télé
© François Lefebvre / CAPA / TF1

Sous le luxe, des secrets enfouis dans des décors somptueux. Depuis les succès des séries Le temps est assassin et Le Bazar de la Charité, le public a montré que les sagas romanesques lui manquaient. Demain nous appartient est ainsi devenu un terrain de jeu dans lequel explorer ce type de ressorts plusieurs fois par an (et notamment l’été avec entre autres les passages de Bruno Madinier et de Véronique Jannot), mais TF1 pense à plus et surtout en prime time. Tout d’abord, elle a soigné le casting de son Grand Hôtel : Carole Bouquet, Bruno Solo, Solène Hébert (de Demain nous appartient, justement !), Gwendoline Hamon, Flore Bonaventura, Victor Meutelet, Marie Kremer, Anny Duperey, Alain Fabien-Delon

Mais le tout est-il kitch comme on en a l’habitude de qualifier les sagas de l’été avec des héroïnes comme Ingrid Chauvin ? Pas vraiment et c’est une prouesse car le tournage ne fut que tout récemment bouclé. Le montage des dernières scènes a donc finalement été réalisé en peu de temps.

Des personnages en pilotage automatique

GRAND HOTEL image série télé
© François Lefebvre / CAPA / TF1

La série Grand Hôtel veut surtout impressionner par son montage qu’on aurait pu croire plus dynamique, un peu à l’image de vacances qu’on passerait à Nice (le lieu de tournage). Mais à cause d’une réalisation certes léchée, mais froide, le nouveau feuilleton de TF1 loupe un peu le coche du clin d’œil aux sagas de l’été qui ont fait les grand jours estivaux des chaînes de télévision françaises : Les Yeux d’Hélène, Le Bleu de l’Océan, Zodiaque… Tout s’enchaîne avec des humeurs mortifères — personne ne semble heureux — et une imagerie plutôt sombre à l’image des nouveaux policiers ambitieux de la chaîne.

Les rebondissements des deux premiers épisodes ne surprennent pas non plus et le téléspectateur peine à s’attacher aux personnages. Seule Carole Bouquet étonne vraiment avec une attitude triste, glaciale et imperturbable.

Comme avec Le temps est assassin, TF1 renouvelle sa manière de filmer la grande saga familiale mais enlève alors par contre de la chaleur aux images. Si les taux d’audience des épopées des années 90 et 2000 étaient ce qu’elles étaient, c’est bien parce que le public trouvait assez sympathiques les personnages proposés. Dommage que ce ne soit plus le cas en 2020.

En savoir plus :

  • Grand Hôtel (8 épisodes de 43 minutes) est diffusé sur TF1 du jeudi 3 septembre au jeudi 24 septembre 2020. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur MYTF1
Luigi Lattuca
Follow me

5 Commentaires

  1. Serie pitoyable trop long incohérent pas crédible une fin à pleurer changer de réalisateur et de scénariste tf1 nous avez habitué à mieux mais depuis quelques temps c’est de pire en pire je préfère me rabattre sur les séries de France télévision. Je ne regarderais pas la prochaine série(infidèle ) de peur de tomber sur un navet

  2. Commentaire idem à celui de Claude, pitoyable – incohérent

  3. Je tenais à vous faire part de ma colère devant la fin de la série : Grand Hôtel.
    En effet , ne pouvant m’adresser au réalisateur, c’est auprès de vous, qui l’avez programmé, que je vous fait part de mon indignation pour cette fin qui laisse le téléspectateur sans réponse concernant la totalité de l’intrigue.
    Je pense désormais boycotter toutes les séries diffusées sur TF1 et regarder les autres chaînes.

  4. Commentaire idem à celui de Claude,
    pitoyable – incohérent, ridicule, inconsistant, navrant, ringard
    il n’y a plus de télévision en France … vive le straeming

  5. série intéressante pour les deux premiers épisodes – puis devient brouillon avec une fin qui n’en est pas une !
    à tel point, jeudi soir, il y a une coupure de quelques minutes où j’ai cru avoir manqué le dénouement – donc, j’ai récidivé vendredi soir à la rediffusion, sans coupure cette fois, et je n’avais rien manqué : pas de fin ! scandaleux de tenir les téléspectateurs en haleine pour en arriver là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page