enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Fidelio, l’odyssée d’Alice - DVD

Critique DVD / « Fidelio, l’odyssée d’Alice » (2014) : retour en mer

Dernière mise à jour article : 31 octobre 2020 à 15:21

Retour sur le vieux cargo Fidelio en compagnie d’Ariane Labed, Melvil Poupaud et Anders Danielsen Lie. Au fil de l’eau et de ses tourments, la réalisatrice Lucie Borleteau y a filmé l’amour. Après une traversée des salles de cinéma, le long métrage obtenu, Fidelio, l’odyssée d’Alice, est arrivé à bon port et est sorti en DVD. L’avis et la critique DVD de Bulles de Culture.

Synopsis :

Alice, 30 ans, est marin. Elle laisse Félix, son homme, sur la terre ferme, et embarque comme mécanicienne sur un vieux cargo, le Fidelio. À bord, elle apprend qu’elle est là pour remplacer un homme qui vient de mourir et découvre que Gaël, son premier grand amour, commande le navire. Entre problèmes mécaniques, conquêtes sexuelles et mélancolie amoureuse, Alice s’expose au bonheur de tout vivre à la fois et tente de maintenir le cap…

Fidelio l’odyssée d’Alice : critique du film

Fidelio, l’odyssée d’Alice - image
© D.R.

Extrait de la critique de Bulles de Culture sur le long métrage Fidelio l’odyssée d’Alice écrite lors de sa sortie dans les salles de cinéma :

Révélée dans Attenberg (2010) d’Athina Rachel Tsangari, pour lequel elle a remporté la Coupe Volpi à la Mostra de Venise 2010, et plus récemment vue dans Une place sur la terre (2012) de Fabienne Godet, Ariane Labed est encore peu connue du grand public français. Le rôle d’Alice a valu à l’actrice le Prix d’interprétation féminine au Festival international du film de Locarno 2014. Fidelio, l’odyssée d’Alice a par ailleurs reçu le Label Europa Cinemas.

Lucie Borleteau envisageait au départ de réaliser un documentaire sur la vie maritime puis s’est ensuite orientée vers la fiction, afin de développer une approche plus personnelle de son sujet…

Critique du DVD

Fidelio, l’odyssée d’Alice - image
© D.R.

Le DVD Fidelio, l’odyssée d’Alice contient 3 bonus. Le premier est une interview de la réalisatrice Lucie Borleteau et la comédienne Ariane Labed par la journaliste et critique Charlotte Garson .

Nous apprenons ainsi que la réalisatrice a pensé son film pendant une dizaine d’années à partir de l’histoire d’une amie proche. Et pour agrémenter de petits détails la vie de bateau dans son film, elle a traversé l’Atlantique dans un porte-container pendant 9 jours. Elle a filmé ce voyage avec sa caméra et s’en est servi plus tard dans le long.

De son côté, Ariane Labed nous parle de son envie de jouer ce rôle alors que sa claustrophobie lui faisait craindre les scènes à tourner dans la salle des machines.

Toutes les deux parlent aussi de leur expérience de vie à bord et de l’imposant et marquant décor du bateau.

Enfin, Lucie Borleteau nous confie que son choix s’est porté sur Melvil Poupaud pour l’un des rôles parce qu’elle avait une passion pour lui depuis le film Conte d’été (1996) d’Eric Rohmer où il était partagé entre trois femmes.

Enfin, les deux autres bonus sont deux moyens métrages d’une trentaine de minutes réalisés par Lucie Borleteau :

  • Les Voeux (2008) est un conte médiéval où à cause d’une promesse, une femme (interprétée par la réalisatrice) se retrouve partagée entre deux hommes ;
  • La Grève des ventres (2012) est un film militant où deux femmes qui s’aiment décident de reprendre possession de leur corps pour mieux configurer la société dont elle rêve.

Bref, le contenu riche de ce DVD nous montre un réel aperçu d’une cinéaste à suivre.

 En savoir plus :

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page