enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Elle s'en va d'Emmanuelle Bercot affiche film cinéma

Critique / « Elle s’en va » (2013) : sur la route avec Catherine Deneuve

En ces temps de confinement pour cause de coronavirus, ARTE nous propose le mercredi 18 mars 2020 de prendre la tangente avec Catherine Deneuve dans le long métrage Elle s’en va d’Emmanuel Bercot. L’avis et la critique film de Bulles de Culture.

Synopsis :

Bettie (Catherine Deneuve), la soixantaine, tient une auberge à Concarneau, où elle vit avec sa mère. Dans une mauvaise passe financière, elle apprend de surcroît que son amant s’est entiché d’une jeunette. Ébranlée, Bettie s’engouffre dans sa vieille Mercedes et part sur un coup de tête. Alors qu’elle roule au hasard, sa fille Muriel (Camille), en proie à une urgence professionnelle, lui demande de venir chercher Charly (Nemo Schiffman), son fils de 11 ans, pour le conduire chez son grand-père paternel dans le sud de la France…

Elle s’en va avec une Catherine Deneuve libre et curieuse

J’avais peu de préméditations en me lançant dans l’écriture. Je voyais Catherine sur les routes, je la voyais conduire et traverser des décors dans lesquels il me semblait qu’on n’avait peu l’habitude de la montrer au cinéma. Le scénario s’est alors construit petit à petit, un peu comme un puzzle.
— Emmanuelle Bercot

Avec un tournage en Bretagne et dans les Rhône-Alpes, un scénario d’Emmanuelle Bercot et Jérôme Tonnerre, une image de Samuel Amar, un montage de Julien Leloup et une réalisation d’Emmanuelle Bercot, le film Elle s’en va est un road movie qui nous place au côté d’une femme, magnifiquement incarnée par l’actrice Catherine Deneuve, qui, trahie par son amant, va voir son quotidien routinier et morne auprès de sa mère (Claude Gensac) lui sauter à la figure et décider sur un coup de tête de prendre la « fuite ». Et sur cette nouvelle route qu’elle se trace alors avec sa Mercedes break, cette ancienne Miss Bretagne va multiplier les rencontres — citons entre autres celles avec un vieux fermier qui lui roule une cigarette avec ses mains tremblantes, ou celles avec un groupe de femmes seules dans un bar à fléchettes ou encore ce bout de chemin fait avec son petit-fils (premier grand rôle au cinéma pour Nemo Schiffman, qui est le fils d’Emmanuelle Bercot dans la vraie vie) que sa fille (la chanteuse Camille) lui confie — dans un univers filmique mêlant des sensations de documentaire — avec des acteurs non-professionnels donnant la réplique à Catherine Deneuve — à un récit fictionnel.

Au hasard de ces rencontres au ton mélancolique — surtout dans les choix musicaux et les réminiscences de films incarnés par Catherine Deneuve, tels que ceux de François Truffaut et d’André Téchiné — va alors se dessiner le portrait d’une femme jamais remise de la disparition d’un grand amour de jeunesse mais qui, au travers de cette sortie de route, va rédécouvrir le plaisir de la liberté, de la curiosité et élargir son horizon de mère, de grand-mère et de femme.

En savoir plus :

  • Elle s’en va est diffusé sur ARTE le mercredi 18 mars 2020 à 21h, puis les mardi 24 mars 2020 à 13h35 et jeudi 9 avril 2020 à 13h35. Le film est également diffusé en streaming sur arte.tv
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page