enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
De Gaulle, l'éclat et le secret visuel série télé
© Rémy Grandroques / FTV / Effervescence Fiction / Simone Harari Baulieu

Critique / « De Gaulle, l’éclat et le secret » (2020) avec Samuel Labarthe

A l’occasion du 130e anniversaire de la naissance du Général de Gaulle, du 80e anniversaire de son appel du 18 Juin et du 50e anniversaire de sa disparition, France 2 diffuse la série De Gaulle, l’éclat et le secret avec Samuel Labarthe dans le rôle-titre. La critique et l’avis série de Bulles de Culture.

Synopsis :

Juin 1940. Le général Charles de Gaulle (Samuel Labarthe) est dépêché à Londres afin de négocier avec Churchill (Christopher Craig) l’union de la France et du Royaume-Uni pour faire face à l’Allemagne. Mais la France demande l’armistice et le maréchal Pétain s’installe au pouvoir. Pour de Gaulle, c’est la trahison suprême. Le 18 juin, il lance à la radio un appel à poursuivre le combat. L’aventure de la France Libre commence. Peu de temps après, après avoir affronté bien des dangers, Yvonne de Gaulle (Constance Dollé) et ses enfants parviennent enfin à Londres. Mais le 3 juillet, la Royal Navy attaque la flotte française amarrée dans la rade nord-africaine de Mers el-Kébir, mettant à rude épreuve les relations entre Churchill et de Gaulle.

De Gaulle, l’éclat et le secret : un portrait sur 30 ans du général de Gaulle

De Gaulle, l'éclat et le secret image série télé
© Rémy Grandroques / FTV / Effervescence Fiction / Simone Harari Baulieu

Ave un tournage dans les régions Grand Est (notamment dans le village de Colombey-les-Deux-Églises) et Hauts-de-France et à Paris, un scénario de Jacques Santamaria et Patrice Duhamel, une image de Marc Falchier, un montage de Thierry Rouden et Anne Saïac, une musique d’Armand Amar et une réalisation de François Velle, les six épisodes de 52 minutes de la série historique De Gaulle, l’éclat et le secret reviennent sur le parcours du général et homme d’état Charles de Gaulle — de son appel à la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale à son décès en 1970 — ainsi que sur sa vie privée beaucoup moins connue, notamment ses relations avec sa femme Yvonne et sa fille trisomique Anne.

Le visage méconnu d’un homme qui aura compté dans l’Histoire de France

De Gaulle, l'éclat et le secret image série télé
© Rémy Grandroques / FTV / Effervescence Fiction / Simone Harari Baulieu

Au casting, Samuel Labarthe incarne la figure du célèbre homme d’état.

Du côté de la figure public de de Gaulle, mentionnons entre autres Christopher Craig (vu dans la série The Spanish Princess) qui interprète le premier ministre britannique Winston Churchill, Geoffrey Bateman (vu dans la série Versailles) le président de la République américain Dwight D. Eisenhower, Francis Huster l’écrivain et homme politique André Malraux, Alban Casterman l’officier militaire Philippe Leclerc de Hauteclocque, Jean-Louis Tribes l’homme politique Georges Pompidou (vu dans la série Agathe Koltès), Eric Naggar (vu dans la série HP) l’homme politique Georges Mandel et Cyril Descours le diplomate Geoffroy Chodron de Courcel.

Côté famille, citons notamment Constance Dollé qui incarne sa femme Yvonne de Gaulle, Margaux Chatelier sa fille Élisabeth de Gaulle, Pierre Rochefort (vu dans les séries Les Revenants et Le Bureau des Légendes) son fils Philippe de Gaulle et Léonie Stievet sa fille Anne de Gaulle.

Notre avis ?

Si le travail de reconstitution peut manquer à certains moments de rythme et de fluidité, voire paraître un poil trop classique et didactique, la série De Gaulle, l’éclat et le secret a cependant le mérite de montrer le visage méconnu d’un militaire et homme d’état qui aura compté dans l’Histoire de France.

En savoir plus :

  • De Gaulle, l’éclat et le secret est diffusé sur France 2 à partir du lundi 2 novembre 2020 à 21h05. La série est diffusée en streaming et disponible en replay sur France.tv
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

3 Commentaires

  1. Samuel Labarthe est convaincant, il a réussi à faire oublié son rôle dans les « petits meurtres »
    C’est un de Gaulle humain que l’on nous présente tout en gardant sa force au personnage.
    Personnellement je suis assez admiratif de cet homme ( dans cette période) qui a sauvé la liberté de la France.
    Sardou a chanté « si les ricains » moi je dirais si de Gaulle n’avait pas été là.
    Constance Dollé a beaucoup de présence et rend hommage à Yvonne.J’aime beaucoup la pudeur de ce couple d’un autre âge.
    C’est très intéressant et j’attends la suite ;

  2. Michelle Richard

    Hommage rendu à un très grand homme qui restera dans nos mémoires.

    Quel est le titre de ce très beau chant que l’on entend à la fin de l’épisode 4,lorsque le général se promène dans sa propriété puis lorsqu’il se receuille avec son épouse sur la tombe de leur fille? Merci de votre réponse

    • Bonjour Madame,

      Moi-même particulièrement touché par cette musique, et ne parvenant pas à en trouver les références sur le net, j’ai contacté la boite de production, laquelle m’a aimablement répondu qu’il s’agit d’un court poème symphonique, composé et dirigé par Armand Amar, et interprété par Sandrine Piau, intitulé « Le dernier cri », à moins qu’il ne s’agisse du « premier », comme le laisse à penser le lien suivant :

      https://www.youtube.com/watch?v=iW5vUzzwQJc&ab_channel=JuanF

      Il s’agit en tout cas d’un cri, que je réécouterai sans doute jusqu’à pousser mon dernier…avant le suivant, peut-être…;)

      Bonne journée,

      Thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.