enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
The Hot zone photo série critique
© National Geographic/Amanda Matlovich

Critique / « The Hot Zone » (2019) : une série sur Ebola sur Salto

The Hot Zone est disponible sur la plateforme Salto. La série coproduite par Ridley Scott avec Julianna Margulies et Liam Cunningham revient sur la propagation du virus Ebola aux Etats-Unis en 1989. La critique et l’avis de Bulles de Culture sur cette mini-série en 6 épisodes. 

Synopsis :

La terrifiante histoire vraie des origines d’Ebola, un virus mortel et hautement infectieux né dans les forêts humides d’Afrique Centrale. En 1989, une équipe tente d’empêcher le virus, apparu chez les chimpanzés, de se propager jusque dans la population…

The Hot Zone, l’arrivée d’Ebola sur le territoire des Etats-Unis

Alors qu’on ne parle que de virus dans les actualités depuis plus d’un, la série The Hot Zone propose de revenir sur un moment important de l’épidémiologie mondiale, pourtant méconnue du grand public : l’arrivée du virus Ebola en 1989 sur le sol américain et le combat des scientifiques pour éviter sa propagation.

Le programme, diffusé initialement sur National Geographic, est adapté du livre éponyme du journaliste Richard Preston qui relate le parcours de la biologiste Nancy Jaax, qui a réellement existé. La scientifique est incarnée par une figure bien connue de la télévision américaine, Julianne Margulies, médecin dans la série Urgences, et surtout brillante avocate dans The Good Wife. Son partenaire de jeu, Liam Cunningham, est également célèbre pour avoir tourné dans la série iconique Game of thrones. Plus récemment, l’acteur apparait dans le film Way Down – Braquage final.

 

Un thriller efficace

Durant les 6 épisodes, la mini-série est un thriller efficace, véritable course poursuite contre la fièvre hémorragique. L’ennemi est ici invisible mais omniprésent comme dans la série à succès  Tchernobyl où la radioactivité nourrissait les plus vives angoisses. On est happé par une tension permanente de la contamination qui nourrit l’intrigue durant ces épisodes, dont l’issue de saison est bouclée. Le discours alarmiste de la série The Hot Zone sur ces virus latents, enfouis dans la jungle prêts à surgir, s’avère avec le recul malheureusement bien réaliste.

The Hot Zone a été en partie tourné au Zaïre où la maladie a été découverte dans les années 70. Les conditions de tournage était donc drastique obligeant notamment l’équipe à inspecter les lieux pour éviter de rencontrer des serpents, particulièrement dangereux dans cette zone.

The Hot Zone donnera lieu à une saison 2 traitant des attaques à l’Anthrax aux Etats-Unis en 2001. Daniel Dae Kim et Latthew Rider feront partis du casting. Le tournage de cette nouvelle saison a débuté cet hiver à Toronto et sortira en fin d’année 2021.

En savoir plus :

  • The Hot Zone est disponible sur Salto.fr
Antoine Corte