enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Le tueur de l'ombre d'Ina Bruhn image série télé
© Miso Film 2018

Critique / « Le tueur de l’ombre » (2018) d’Ina Bruhn

Alors qu’ARTE a mis en ligne sur son site internet l’excellente série policière nordique The Killing (2007-2012) jusqu’en 2021, la chaîne franco-allemande propose de découvrir à partir du jeudi 10 septembre 2020 une nouvelle série danoise : Le tueur de l’ombre (Den som dræber – Fanget ag morket) d’Ina Bruhn. La critique et l’avis série de Bulles de Culture.

Synopsis :

Dans la banlieue de Copenhague, l’inspecteur Jan Michelsen (Kenneth M. Christensen) enquête depuis six mois sur la disparition de Julie (Alvilda Lyneborg Lassen), une adolescente. Alors que sa hiérarchie s’apprête à classer l’affaire, il établit un lien avec une autre disparition non élucidée, et tombe bientôt sur un cadavre. La psychologue Louise Bergstein (Natalie Madueño), une ex-profileuse, accepte de reprendre du service, pour les aider à interpréter les indices laissés par l’agresseur. Ont-ils affaire à un serial killer ? 

Le tueur de l’ombre : un thriller nordique sur fond de violences faites aux femmes

Le tueur de l'ombre d'Ina Bruhn image série télé
© Miso Film 2018

Avec un tournage au Danemark (Albertslund, Copenhague, Greve, Lyngby-Taarbæk, Taastrup), un scénario d’Ina Bruhn, Iben Albinus Sabroe, Per Daumiller et Tine Krull Petersen, une image d’Eric Kress, un montage de Benjamin Binderup, Marlene Billie Andreasen et Leif Axel Kjeldsen, une réalisation de Carsten Myllerup et une musique originale de Jeppe Kaas, Le tueur de l’ombre est une nouvelle série scandinave très sombre de 8 épisodes de 45 minutes.

Portée par Kenneth M. Christensen (vu dans la série Les Héritiers) en enquêteur et Natalie Madueño (vue dans la série The Rain) en psychologue et profileuse, cette fiction nous fait suivre le travail de la police afin de démasquer et arrêter un tueur en série. Elle nous propose en parallèle de nous pencher sur le sociopathe impulsif et froid, interprété par Mads Riisom (vu dans la série Dos au mur), à travers ses agissements criminels mais aussi à travers son passé et son étonnante complice, jouée par Signe Egholm Olsen (vue dans la série Borgen, une femme au pouvoir). Enfin, la série nous montre également en parallèle le combat des victimes pour s’en sortir.

Notre avis ?

Sur le thème des violences faites aux femmes, Le tueur de l’ombre déploie le savoir-faire nordique en terme d’écriture et de réalisation de thrillers. Alors certes, cette série de la créatrice Ina Bruhn (scénariste entre autres sur les séries Norskov, dans le secret des glaces et Occupied) ne révolutionne pas le genre — et est peut-être même trop violente dans certaines scènes — mais elle s’appuie sur des personnages et des intrigues bien construits qui nous invitent une nouvelle fois à sonder la noirceur de l’âme humaine.

 A noter qu’une saison 2 de 8 épisodes de 45 minutes a été confirmée. L’intrigue se déroulera dans une autre ville et Natalie Madueño sera toujours présente au casting dans le rôle de la psy et profileuse Louise Bergstein. Une diffusion est prévue en 2021 sur la plateforme de SVOD scandinave Viaplay.

En savoir plus :

  • Le tueur de l’ombre est diffusé sur ARTE du jeudi 10 au jeudi 24 septembre 2020 à 20h55. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur Arte.tv
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page