enfr
Informations
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
PHIL BRAY/NETFLIX © 2020

Critique / « Le jeu de la dame » (2020) : nouvel hommage aux femmes de Netflix

Dernière mise à jour : mars 7th, 2021 at 11:53

Sortie le 23 octobre 2020 sur le service de streaming Netflix, la mini-série – portée par Anya Taylor-Joy – Le jeu de la dame est en train de conquérir les abonnés du géant des plateformes de SVOD. Cette toute nouvelle fiction a également plu à Bulles de Culture. Notre avis et critique sur la série.

Synopsis :

En pleine Guerre froide, le parcours de huit à vingt-deux ans d’une jeune orpheline prodige des échecs, Beth Harmon. Tout en luttant contre une addiction, elle va tout mettre en place pour devenir la plus grande joueuse d’échecs du monde.

Le jeu de la dame : la nouvelle jeune prodige de Netflix

The Queen’s Gambit (Le Jeu de la dame en VF) est une énième variation de la série féministe. Au centre : une jeune rouquine qui atterrit dans un orphelinat et essayant de devenir quelqu’un via le monde des tournois d’échecs. Maîtrisant l’abstraction, elle dégage une image de fille intelligente comptant bien se frotter à un univers très masculin. Et cela tient debout… même si vous n’y connaissez rien aux échecs.  

THE QUEENÕS GAMBIT (L to R) MOSES INGRAM as JOLENE and ANYA TAYLOR-JOY as BETH HARMON in episode 107 of THE QUEENÕS GAMBIT Cr. COURTESY OF
NETFLIX © 2020

Aujourd’hui parmi les 10 contenus Netflix les plus populaires en France, Le jeu de la dame est composée de 7 épisodes d’environ 59 minutes. La série est l’adaptation d’un roman-éponyme de Walter Tevis sorti en 1983. A sa sortie, l’auteur déclare que son roman est « un vrai hommage aux femmes intelligentes« . 

Les échecs dans les années 60

Le reste du casting se compose de Bill Camp (Dark Waters), Harry Melling (Harry Potter), Marielle Heller (The Diary of a Teenage Girl) », Thomas Brodie-Sangster (Le Labyrinthe, Love Actually) et Moses Ingram. Ils entourent donc Anya Taylor-Joy (24 ans) qui réussit la prouesse de jouer une héroïne dix ans plus jeune qu’elle dans les premiers épisodes. Une héroïne plongée dans une reproduction fidèle des années 60 qui rendent un peu plus glamour le sujet des échecs. Les tabliers de jeux et leurs manipulateurs qui projettent sur eux leur désir de contrôle, leurs blocages. Le quadrillage de l’échiquier témoigne d’un esprit carré prêt à délimiter. Pas de lourdeur ou de pesanteur en découvrant les 7 épisodes de la série Le jeu de la dame déjà disponibles sur Netflix

THE QUEENÕS GAMBIT (L to R) MARIELLE HELLER as ALMA WHEATLEY and ANYA TAYLOR-JOY as BETH HARMON in episode 102 of THE QUEENÕS GAMBIT Cr. COURTESY OF
NETFLIX © 2020

Si vous accrochez, sachez déjà que Netflix France a officialisé le 7 novembre 2020 sur Twitter que la première saison de la série Le jeu de la dame sera sa seule et unique.

En savoir plus :

  • Le jeu de la dame est disponible sur Netflix depuis le 23 octobre 2020.
Luigi Lattuca
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.