enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Lands of Murders critique film 2020 affiche

Critique / « Lands of Murders » (2019) de Christian Alvart

Lands of Murders (Freies Land) est une adaptation allemande du film espagnol La Isla Minima. Cette oeuvre cinématographique est réalisée par Christian Alvart avec Felix Kramer et Trystan Pütter dans les rôles principaux. Le film est dans les salles depuis le 22 juillet 2020. La critique et l’avis film de Bulles de Culture

Synopsis :

Dans une région reculée de l’Allemagne tout juste réunifiée, deux inspecteurs enquêtent sur la disparition inquiétante de deux adolescentes. L’un a des méthodes modernes d’investigation, tandis que l’autre n’hésite pas à user de pratiques moins orthodoxes. Leur recherche les met sur la piste d’une affaire de bien plus grande envergure. Au cœur d’un climat post-RDA sous tension, ils vont devoir mettre de côté leurs divergences pour faire avancer l’enquête.

De Isla Minima à Lands of Murders

Ancien journaliste cinéma, l’allemand Christian Alvart est loin d’être un novice en matière de réalisation. Après deux longs-métrages réalisés en Allemagne, le cinéaste s’exporte aux Etats-Unis où il dirigera Le Cas 39 et Pandorum, deux de ses plus grands succès outre-atlantique. Récemment, Christian Alvart travaille avec Netflix sur la série Dogs of Berlin où deux flics enquêtent sur un meurtre d’un sportif qui entretenait des relations avec la mafia locale. 

Avec Lands of Murders, le réalisateur revient à un thriller policier plus intimiste mêlé à un cinéma de genre qu’il affectionne particulièrement. Le projet est l’adaptation d’un film espagnol sublime, La Isla Minima (2014) d’Alberto Rodriguez, tourné en pleine mouvance True Detective sur fond historique post-franquiste. Lands of Murders transpose cette histoire de meurtre sordide dans une Allemagne de l’Est post-industrielle, marquée par la chute du régime communiste et la pauvreté de la population qui en découle.  Les plans aériens d’ouverture des marécages arides espagnoles sont donc tronqués par des magnifiques images d’austères bassins d’usines. 

Une enquête policière haletante

On retrouve cependant dans Lands of Murders cette même grasse tenant aux assassinats sordides qui sont le point de départ d’une enquête policière haletante, rappelant le climat des Millénium de Niels Arden Oplev avec Noomi Rapace (version nordique et non la transposition américaine avec Daniel Craig). L’histoire nous plonge dans un climat complètement gangrené par les vices où, quelques années après la seconde guerre mondiale, les protagonistes eux-mêmes traînent les stigmates de leurs passés. L’ambiguïté de Markus Bach, interprété par le métamorphosé Felix Kramer, est particulièrement intéressante au vu de ses méthodes musclées pour obtenir la vérité, sous les yeux ébahis du plus novice détective Patrick Stein. 

Lands of Murders adopte un ton résolument contemplatif. Christian Alvart respecte ces silences propres aux films de genre germaniques, souffrant parfois de léger décrochage dans son intrigue. Mais Lands of Murders est une oeuvre d’ambiance qui est rendue passionnante par un esthétique maîtrisé et une histoire aux rebondissements multiples.   

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 22/07/2020
  • Distribution France : KMBO
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page