enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Critique / "Derrière les nuages" (2020) du prometteur Gelatine Turner : un disque brumeux et hybride 1 image
© D.R.

Critique / « Derrière les nuages » (2020) du prometteur Gelatine Turner : un disque brumeux et hybride

Dernière mise à jour article : 17 novembre 2020 à 12:57

Les deux frères composant le groupe Gelatine Turner, originaires de Montreuil, reviennent avec un nouvel EP de pop hybride intitulé Derrière les nuages. Une musique épurée teintée de mélancolie que Bulles de Culture a écoutée. Notre avis et critique musique sur ce petit album disponible depuis le 5 juin 2020.

Gelatine Turner : Derrière les nuages, l’évasion

L’album de 6 titres s’ouvre sur une basse légèrement rock avec Toute la pluie tombe au même endroit avant de dévoiler plus de richesses dès la seconde piste J’lai vue en rêve. Inspiré de musique électronique anglaise, le groupe revendique son mélange des genres et note dans son communiqué de presse : du rap (dans le titre Ciel) à la chanson pour la partie vocale, c’est l’hybridité de la trap, de l’ambient et du noise rock des 90’s qui colore les compositions. Leur engouement pour les samples traverse tout l’EP Derrière les nuages et permet de donner du relief à un genre musical pouvant se piéger tout seul dans sa platitude, le rap.

Une musique mâture, affirmée qui permet à l’esprit de s’évader. Sur des airs vibrants, la connexion spirituelle… voire la renaissance de l’être ?

Doux, aquatique et dans le romantisme noir, Derrière les nuages est le nouvel EP très intéressant de Gelatine Turner, un album de « défichage » enregistré sur une bonne année.

En savoir plus :

Luigi Lattuca
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page