enfr

CINEMA : Critiques, avis films, interviews

Sur Bulles de Culture, chaque jour, la culture sort de sa bulle.

Master of the Universe (2013), vive la cupidité ! / greed, for lack of a better word, is good!

<i>Master of the Universe</i> (2013), vive la cupidité ! / greed, for lack of a better word, is good! 1 image

Le réalisateur Marc Bauder écoute l’ancien banquier Rainer Voss parler d’un métier où il brassait chaque jour des millions d’euros. Celui-ci faisait partie de cette caste de « maîtres de l’univers » qui, assis dans un fauteuil confortable devant plusieurs écrans, décidaient de la marche du monde avec une souris, deux claviers et un téléphone. Prix du Jury à la Semaine de la Critique du Festival International du Film de Locarno 2013, Master of the Universe est un documentaire édifiant. Director Marc Bauder listens the former banker Rainer Voss talking about a job where he used to daily work with million of …

Plus d'infos »

Something Must Break (2014) de/by Ester Martin Bergsmark

<i>Something Must Break</i> (2014) de/by Ester Martin Bergsmark 4 image

Premier long-métrage de fiction d’Ester Martin Bergsmark, Something Must Break (Någonting måste gå sönder, 2014) aborde sans détour la sexualité transgenre dans la lignée du mouvement Queer Cinema. Le film à l’esthétique baroque traite avec sensibilité de deux êtres à la découverte l’un de l’autre dans un Stockholm contemporain. Something Must Break a remporté un Tigre d’Or au Festival du Film International de Rotterdam 2014. Ester Martin Bergsmark’s first fiction film Something Must Break (Någonting måste gå sönder, 2014) deals with transgender sexuality in line with the Queer Cinema movement. The film develops a delicate and baroque aesthetics in contemporary …

Plus d'infos »

Alléluia (2014), amour fou / Alleluia (2014), crazy love

<i>Alléluia</i> (2014), amour fou / <i>Alleluia</i> (2014), crazy love 8 image

Après sa première incursion dans un cinéma plus conventionnel et grand public qui se solda malheureusement par l’échec critique et public de Colt 45, on attendait de voir comment, tel un chat, Fabrice du Welz allait pouvoir retomber sur ses pattes avec la sortie du très attendu Alleluia. After his first try in a more conventional and mainstream cinema which ended unfortunately with the critical and public failure of Colt 45, we waited to see how like a cat Fabrice du Welz was going to be able to land on his feet with the release of the eagerly awaited Alleluia. …

Plus d'infos »

Concerning Violence (2014), au cœur des ténèbres / heart of darkness

<i>Concerning Violence</i> (2014), au cœur des ténèbres / heart of darkness 13 image

Concerning Violence est un film coup de poing, dans lequel les mots de Frantz Fanon – psychiatre et écrivain français ayant analysé le processus de colonisation et de décolonisation – résonnent avec modernité, slamés par la chanteuse afro-américaine Lauryn Hill. Les films militants se font rares sur nos écrans et celui-ci retient toute notre attention. Concerning Violence is a stunning film, in which the words of Frantz Fanon – French writer and psychiatrist who analyzed the process of colonization and decolonization – are still modern as they are slammed by African-American singer Lauryn Hill. Activist movies are now rare in …

Plus d'infos »

Critique / « Astérix – Le Domaine des Dieux » (2014) : la Gaule vue depuis Kaamelott

Astérix - Le Domaine des Dieux d'Alexandre Astier et Louis Clichy affiche film d'animation cinéma

C’est peu dire que l’Astérix d’Alexandre Astier et Louis Clichy avait fait naître une véritable attente parmi les fans (et les non fans) du petit gaulois. S’il est évidemment inutile de présenter le premier (monsieur Kaamelott), le second a fait ses classes chez Pixar en travaillant sur des projets (géniaux) tels que Là-haut et Wall-E. Le duo rassemblé pour Astérix – Le Domaine des Dieux a-t-il trouvé la potion magique pour remettre au premier plan un Astérix sévèrement malmené au cinéma ces dernières années ? L’avis et la critique film de Bulles de Culture.

Plus d'infos »

CINEMA: L’Incomprise / Misunderstood (2014), allô maman bobo

CINEMA: <i>L'Incomprise</i> / <i>Misunderstood</i> (2014), allô maman bobo 17 image

Avec Asia Argento en réalisatrice, c’est toujours explosif. En 2001, Scarlet Diva évoquait la destruction de l’amour d’une actrice en mal de notoriété. Puis, le sulfureux Le livre de Jérémie abordait la délicat sujet de la prostitution d’une mère pour faire vivre son enfant. L’Incomprise (Incompresa, 2014) ne fait pas exception à la règle. La cinéaste livre un film tabou, aux facettes multiples – un peu à son image -, dans la veine du film classique italien, L’Incompris (1967) de Luigi Comencini. With Asia Argento as a director, it is always explosive. In 2001, Scarlet Diva told the destruction of …

Plus d'infos »

LE MOIS DU CINÉASTE – Werner Herzog / THE FILMMAKER’S MONTH – Werner Herzog

LE MOIS DU CINÉASTE - Werner Herzog / THE FILMMAKER’S MONTH – Werner Herzog 20 image

© Metropolitan Filmexport En 2008, sort en salles un étrange documentaire, Ennemis intimes (Mein liebster Feind, 1998),  où un cinéaste allemand, Werner Herzog, rend hommage à un de ses acteurs fétiches – décédé en 1991 – avec lequel il a eu une continuelle relation d’amour/haine : Klaus Kinski. Cinéaste de l’extrême, poète de l’impossible, Werner Herzog filme « la fragile ceinture des rêves » (Pierre-Henri Deleau). À l’occasion d’une sortie de ses œuvres en DVD et en BLU-RAY chez Potemkine et de rétrospectives sur lui à Paris, Strasbourg et Lyon en 2014 et 2015, morceaux choisis d’une filmographie riche de …

Plus d'infos »

CINEMA: Calvary (2014), ainsi soient-ils / so be they

CINEMA: <i>Calvary</i> (2014), ainsi soient-ils / so be they 27 image

« J’ai gouté pour la première fois du sperme à 7 ans » : quelle phrase d’accroche pour Calvary, le second film de John Michael McDonagh après L’Irlandais (2011). Elle est adressée dans la scène d’ouverture au Père James, joué par Brendan Gleeson, lors d’une confession. « I first tasted semen when I was seven years old »: what a tagline for Calvary, the second film by John Michael McDonagh after The Guard (2011). It is addressed in the opening scene to the Father James, played by Brendan Gleeson, during a confession. More in English >> (Translation in progress, come bubble later) …

Plus d'infos »

The Search (2014) de/by Michel Hazanavicius

<i>The Search</i> (2014) de/by Michel Hazanavicius 31 image

Vu, en compétition Cannes, le nouveau film de la fierté cinématographique française : The Search de Michel Hazanavicius. Pour ce film, le réalisateur transpose l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale du film américain Les Anges marqués (1948) de Fred Zinnemann en pleine guerre de Tchétchénie en 1999. Seen, in competition at Cannes Film Festival, the new film of  the French filmmaker pride, The Search by Michel Hazanavicius.  For this film, the director adapts the story of World War II of the American movie The Search (1948) by Fred Zinnemann in the war in Chechnya in 1999. More in English >> …

Plus d'infos »

À la vie (2014), histoire des Trois Glorieuses / story of the Three Glorious Women

<i>À la vie</i> (2014), histoire des Trois Glorieuses / story of the Three Glorious Women 33 image

Cinq ans après son précédent film, Jean-Jacques Zilbermann reprend la caméra pour nous embarquer dans une reconstruction convaincante d’une existence d’après-guerre. Inspiré par une histoire vraie, il nous propose un film ressourçant, emporté par des airs yiddish : À la vie. Five years after his previous film, Jean-Jacques Zilbermann is back to direct a convincing reconstruction of a post-war existence. Inspired by a true story, he offers us a resourceful film with Yiddish tunes: À la vie. More in English >> Synopsis : Nous sommes durant les Trente Glorieuses. Trois femmes, Hélène (Julie Depardieu) Lili (Johanna ter Steege) et Rose …

Plus d'infos »