enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Star Wars : Episode IX - L’Ascension de Skywalker affiche film cinéma

Critique / « Star Wars : Episode IX – L’Ascension de Skywalker » (2019) de J. J. Abrams

Dernière mise à jour article : 7 octobre 2020 à 12:51

« Toute saga a un fin », peut-on lire sur certaines affiches du neuvième Star Wars qui conclut l’incroyable intrigue au long cours d’une franchise à succès. Résultat ? L’avis et la critique film de Bulles de Culture sur Star Wars : Episode IX – L’Ascension de Skywalker (Star Wars: Episode IX – The Rise of Skywalker) de J. J. Abrams.

Synopsis :

Au cœur d’une galaxie lointaine, très lointaine, la conclusion de la saga Skywalker : de nouvelles légendes vont naître et l’ultime bataille pour la liberté s’annonce…

Star Wars : Episode IX – L’Ascension de Skywalker : 42 ans après

42 ans. C’est après 42 ans et trois trilogies de longs métrages que la franchise intergalactique initiée par George Lucas autour de la famille Skywalker s’achève au milieu des étoiles. Les premiers films, Star Wars : Episode IV – Un nouvel espoir (1977), Star Wars : Episode V – L’Empire contre-attaque (1980) et Star Wars : Episode VI — Le Retour du Jedi (1983), auront marqué toute une génération de cinéphiles. De retour sous forme de prequel et avec toujours George Lucas aux manettes, la seconde trilogie — Star Wars : Episode I – La Menace fantôme (1999), Star Wars : Episode II – L’Attaque des clones (2002) et Star Wars : Episode III – La Revanche des Sith (2005) — pulvérisera de nouveaux records au box-office mais laissera un bilan mitigé au niveau critique. Rebooté sous forme de sequel après le passage de relais de George Lucas à Disney, la saga s’achève donc par Star Wars : Episode VII – Le Réveil de la Force (2015), Star Wars : Episode VIII – Les Derniers Jedi (2017) et Star Wars : Episode IX – L’Ascension de Skywalker (2019).

Nostalgie et impersonnalité

Star Wars : Episode IX – L’Ascension de Skywalker termine donc un incroyable succès cinématographique depuis quatre décennies. Un ultime épisode marqué du sceau de la nostalgie mais qui manque aussi clairement d’originalité. Celui-ci débute en effet par une énième soif de pouvoir, celle du personnage de Kylo Ren (Adam Driver), qui, à la tête du Premier Ordre, part à la recherche du repère secret de l’Empereur des Sith afin de l’éliminer et de prendre sa place. De leur côté, également en quête du dernier Empereur pour le combattre, les amis de la Jedi Rey (Daisy Ridley) — l’ex-stormtrooper Finn (John Boyega), le pilote de chasse Poe Dameron (Oscar Isaac), le Wookiee Chewbacca (Joonas Suotamo) et les droïdes C-3PO (Anthony Daniels) et R2D2 (Jimmy Vee) — enchaînent à bord du Faucon Millenium des courses-poursuites plus spectaculaires les unes que les autres pour échapper aux vaisseaux et stormtroopers envoyés par le Premier Ordre. Ce qui donne un montage frénétique et une narration rapide et saccadée rapidement lassante.

Côté nouveautés, de nouvelles planètes, de nouveaux personnages et même de nouveaux droïdes font leur apparition. Ce qui n’empêche pas de nombreux clins d’oeil à la trilogie d’origine (épisodes 4 à 6) avec entre autres la présence de l’Empereur Palpatine (Ian McDiarmid) donc — que l’on avait cru avoir été tué par Dark Vador (David Prowse) à la fin de l’épisode 6 —mais aussi celles de l’ex-général de l’Alliance rebelle, Lando Calrissian (Billy Dee Williams), des regrettés Han Solo (Harrison Ford) et Luke Skywalker (Mark Hamill) et… de l’Étoile de la Mort. Le tout est bien sûr baigné par la musique originale mythique du compositeur de toujours, John Williams.

La fin d’une saga qui n’aura su ni se renouveler ni s’achever

Avec une intrigue centrée sur les personnages de Rey et Kylo Ren autour d’une quête des origines et d’un combat intergalactique final entre la Résistance de la générale Leia Organa (Carrie Fisher) et les Sith de l’Empereur Palpatine, entre la Force et son côté obscur, le long métrage Star Wars : Episode IX – L’Ascension de Skywalker de J. J. Abrams s’avère en définitif ennuyeux. Les plus de deux heures que dure cette conclusion dégage une regrettable impression de déjà-vu. La pénible tentative de relier cet épisode au mythique quatrième de 1977 n’est pas non plus convaincante. D’où un triste sentiment d’assister à la fin d’une saga qui n’aura su ni se renouveler ni s’achever. Mais succès intergalactique en salles oblige, un prochain long métrage est déjà annoncé pour 2022 mais celui-ci devrait s’appuyer sur une trame totalement différente. The show must go on…

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 18/12/2019
  • Distribution France : The Walt Disney Company France
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page