enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
César Wagner d'Antoine Garceau image téléfilm
© Guillaume GIRARDOT / INCOGNITA / FTV / BE-FILMS / RTBF

Critique & Interview / « César Wagner » (2019) avec Gil Alma et Olivia Côte

Dernière mise à jour article : 27 novembre 2020 à 11:33

Friand.e.s de polars ? France 2 vous propose de découvrir ce vendredi 17 janvier 2020 une nouvelle fiction policière qui pourrait se décliner en série ou collection si ce coup d’essai séduit le public. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur César Wagner avec Gil Alma, Olivia Côte et Fanny Cottençon ainsi que notre interview du premier.

Synopsis :

Fraîchement muté au SRPJ de Strasbourg, le capitaine de police César Wagner (Gil Alma) prend difficilement ses marques au sein de sa nouvelle équipe. Pour sa première mission, Wagner enquête à contre-courant sur la mort apparemment accidentelle d’une étoile montante du football local. Avec l’aide d’Elise Beaumont (Olivia Côte), médecin légiste décomplexée, Wagner va tenter de s’imposer au sein de sa brigade…

César Wagner : un binôme Gil Alma/Olivia Côte au top

L’hypocondrie : inquiétude permanente concernant la santé, l’état et le fonctionnement de ses organes, provoquée par un trouble psychique bénin (anxiété, par exemple) ou grave (psychose, par exemple).
Larousse

Avec un tournage dans la région Grand Est (Reims, Strasbourg), un scénario d’Eric Vérat et Sébastien Paris, une image de Philippe Guilbert, une réalisation d’Antoine Garceau et une musique originale de Maidi Roth et Franck Pilant, la fiction de 90 minutes, intitulée César Wagner, est donc le pilote d’une nouvelle série ou collection à venir si les audiences sont au rendez-vous.

Le pitch ?

Un flic hypocondriaque à la crim’. Cela vous fait penser à une autre série ? « Avec le réalisateur Antoine Garceau, on n’a pas voulu plagier la série Monk, nous a confié l’interprète principal Gil Alma. J’adore cette série mais on n’est pas du tout là-dedans, on n’est pas aller dans l’excès sur ce point de vue-là. Mais on a aussi transformé le sujet de l’hypocondrie en quelque chose de drôle ».

Et dans le rôle de ce capitaine de police hypocondriaque obsessionnel, aussi efficace dans son travail d’enquêteur qu’amusant dans ses réactions due à son hypercondrie, Gil Alma est convaincant. « L’hypocondrie, c’est la peur de mourir, de l’angoisse. Moi, je ne suis pas trop angoissé de nature mais on a tous autour de nous quelqu’un d’hypocondriaque autour de soi. Et comme j’ai une belle intelligence émotionnelle, j’arrive à bien attraper autour de moi les émotions qui ont attrait à cette spécificité qu’est l’hypocondrie« .

Ce personnage singulier est secondé dans ces enquêtes par une médecin-légiste rentre-dedans et pétillante interprétée par la toujours aussi drôle Olivia Côte. Citons également Joséphine de Meaux en commissaire ainsi que Coralie Russier, Soufiane Guerrab et Etienne Diallo comme enquêteurs sous les ordres du capitaine Wagner. Celui-ci devra d’ailleurs gagner leur confiance après avoir été muté à son nouveau poste grâce à sa mère, jouée par Fanny Cottençon. Cette dernière interprète en effet aussi la mairesse de la ville. Enfin, mentionnons les présences de Marilyne Canto, Éric Savin et Samuel Labarthe.

Notre avis ?

Le pilote de César Wagner n’est pas complètement parfait avec notamment des personnages secondaires un peu caricaturaux et un sentiment de tâtonnement autour de l’importance à donner à l’hypocondrie du personnage. Cependant, le binôme formé par Gil Alma et Olivia Côte fonctionne vraiment bien et donne envie d’en voir plus.

D’ailleurs, si aucune suite n’a été pour le moment confirmée par France 2, Gil Alma nous a révélé que le second épisode était déjà en cours d’écriture : « La prochaine enquête, que les auteurs m’ont pitché, est super. C’est un super levier pour mon personnage parce que c’est assez gore. Et je pense qu’il y a plein de possibilités pour cette série, aussi bien du côté des enquêtes, avec des trucs un peu gores, que de son côté avec tous les personnages qui gravitent autour de lui. Tout est possible ».

A suivre peut-être donc…

Propos recueillis par téléphone le 19 décembre 2019.

En savoir plus :

  • César Wagner a été diffusé sur France 2 le vendredi 17 janvier 2020 à 21h05
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page