enfr
Accueil / LITTERATURE / LIVRES (page 10)

LIVRES

♥ [CRITIQUE] « Je reviens de mourir » (2008) : Le souffle coupé

Coup de cœur et gifle inattendue pour Bulles de Culture. À la parution du livre d’Antoine Dole, Je reviens de mourir, c’est le drame ! Les critiques fusent : livre « trop violent », « inadapté au public », « sans espoir, ni volonté de rédemption ». Effectivement, l’oeuvre est rude. La douleur et le désespoir décrits rendent le récit difficile à lire pour le lecteur. Néanmoins, cette brutalité ne nous laisse pas indifférent… On passe par toutes les couleurs et on lit chaque phrase en frissonnant.

Plus d'infos »

WEB: TELEX – Tsunami, le projet

Tsunami, le projet est un projet artistique lancé par des réseaux sociaux et des communautés (Jean-David Morvan, Sylvain Runberg, Aurélie Neyret, Kness & Made, la communauté CFSL.net et Rémi Maynègre) pour aider les victimes du tsunami japonais. Il comprend la vente aux enchères de dessins originaux réalisés pour l’occasion (le 30 Avril à 18h, à la galerie Arludik à Paris) puis la vente d’un artbook (250 pages, 230 illustrations, 200 artistes) à partir de septembre 2011. Sites officiels : – http://tsunami.cfsl.net ; – http://www.arludik.com. Tsunami, le projet (literally, Tsunami, the project), is an artistic project initiated by social networks and …

Plus d'infos »

« Et que le vaste monde poursuive sa course folle » de Colum McCann

S’appuyant sur l’histoire vraie de la traversée illégale sur un fil du funambule français Philippe Petit entre les deux tours jumelles du World Trade Center en 1974, l’écrivain irlandais Colum McCann brode avec Et que le vaste monde poursuive sa course folle (Let The Great World Spin), un roman dense et polyphonique décrivant un New York chaotique dans les années 1970 (Vietnam, Watergate…) mais où plane également l’ombre du 11 septembre.

Plus d'infos »

« The Silent Clowns », sublime parade

Walter Kerr ne perçoit la comédie burlesque muette ni sous l’angle de la nostalgie, ni comme terreau propice aux anecdotes. Il se penche sur le sujet avec une pleine appréciation du merveilleux et des nuances qu’il recèle. Il en projette le plaisir pour nous. Walter Kerr perceives silent screen comedy neither as nostalgia nor as a looting ground for anecdote. He comes to it with a full appreciation of its wonder and nuance. He projects its pleasures for us. More in English >> La portée et le brio du point de vue de Walter Kerr font de « The Silent Clowns » …

Plus d'infos »

Dark Reign, le Bouffon Vert au pouvoir/Green Goblin rules

Franchement, ils l’ont cherché ! Depuis leur désastreuse « Guerre Civile » (saison 2006), les héros de l’univers Marvel ont emporté de justesse une victoire amère, contre un ancien allié qu’ils avaient trahi, au terme d’une lutte qui a intégralement nivelé New-York (« World War Hulk », saison 2007) et échappé de peu à l’attaque générale des Skrulls, dangereux aliens métamorphes (« Invasion Secrète », saison 2008). Quite frankly, they had it coming! Ever since their disastrous « Civil War » (season 2006), the heroes from the Marvel Universe have won a bitter victory by a hair’s breadth, against a former ally they had betrayed, at the end …

Plus d'infos »

The Walking Dead, un feuilleton de zombies / a zombies serial

À la fin d’un film de morts-vivants, tels « Zombie » ou « L’Armée des Morts », ne vous-êtes vous jamais demandé ce qu’allaient devenir les personnages ? Vont-ils vivre d’autres affrontements avec les morts ? Vont-ils réussir à se réfugier sur une île déserte ? C’est à partir de cette simple question que Robert Kirkman a décidé de se lancer dans l’aventure de « The Walking Dead ». At the end of an undead movie, like George A. Romero’s or Zack Snyder’s Dawn of the Dead, have you ever wondered what would the characters become? Will they live other clashes with the deads? Will they …

Plus d'infos »