enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Blanc & Hétéro Arnaud demanche critique avis théâtre

♥ Critique / « Blanc & Hétéro » d’Arnaud Demanche

Dernière mise à jour article : 13 octobre 2020 à 17:35

Arnaud Demanche est sorti du confinement galvanisé par le succès de ses vidéos sur internet qui ont été virales. Depuis, l’humoriste sillonne les routes de France avec son second one-man-show, Blanc & Hétéro, qui questionne sa condition d’ « homme blanc hétérosexuel » ? La critique et l’avis de Bulles de Culture sur ce spectacle coup de cœur ! 

Synopsis :

En discutant un jour avec son amoureuse, militante d’extrême-gauche, Arnaud Demanche a appris qu’il « appartenait à la classe de l’homme blanc hétérosexuel ». Et c’est vrai : il n’est ni femme, ni juif, ni musulman, ni noir, ni homosexuel, ni trans, ni boulanger gay en Bretagne, ni bisexuel handicapé… Il est blanc et hétérosexuel. On ne peut pas dire qu’elle ait tort.
 
Mais aujourd’hui, ça veut dire quoi « un homme blanc hétérosexuel » ?

Arnaud Demanche, la découverte du confinement

Arnaud Demanche se fait connaitre en se faisant passer pour l’ancien président Jacques Chirac avec la publication de faux blogs. Repéré par l’animateur Karl Zéro, l’humoriste prend la tête de la cérémonie parodique, les Gérard du cinéma et du politique, avant de devenir auteur notamment pour Nicolas Canteloup. Dans cette continuité, le comique lance son premier one man show éponyme. Aujourd’hui, ce dernier tourne avec son second spectacle, Blanc & Hétéro, surfant sur l’immense popularité qu’il a acquis pendant le confinement grâce à la mise en ligne de vidéos hilarantes qui ont accompagné les français dans cette épreuve insolite. Une fois dehors, le succès continue puisque l’artiste est actuellement sold-out dans toute la France. 

C’est dès sa rentrée sur scène qu’Arnaud Demanche tient à instaurer un dialogue direct avec ses spectateurs, leur demandant notamment d’où ils viennent. Comme si l’humoriste était définitivement rentré dans la vie des gens grâce à la popularité des réseaux, ceux-ci lui répondent comme si ce one man show était un moment de retrouvailles après un long moment sans se voir. Pour la plupart, le comédien est plutôt une jolie découverte du confinement qu’on n’a plus envie de lâcher, quitte à faire quelques kilomètres pour le voir : « vous venez de Bretagne juste pour me voir, j’ai intérêt à assurer » déclare l’artiste après avoir interpellé un couple venu du Finistère. 

Blanc & Hétéro : la liberté de penser

Blanc & Hétéro, voici deux qualificatifs qui ne sont pas en tête des slogans pour faire rire. C’est pourtant exactement à quoi va s’employer Arnaud Demanche durant les 1h30 de spectacle, faisant le constat que l’humour français est aujourd’hui majoritairement l’apanage des diversités. Or, le versaillais revendique sans pudeur appartenir à cette caste majoritaire dominante de l’homme hétérosexuel blanc et avoir quand même quelque chose à dire. L’artiste, aux airs fallacieux d’un Blanche Gardin au masculin, prône avant tout la liberté de penser. Pour cela, il apporte de critiques contre l’ordre moral établi de nos sociétés actuelles qui instaure une sorte de culte de la bien pensance, empêchant par exemple de se moquer des juifs ou des imams. Toujours avec un second degré efficace, le protégé de Karl Zero illustre ses propos par des faits d’actualités préoccupants démontrant la censure opérée sur les réseaux par des adeptes de la bienséance.  

L’efficacité de Blanc & Hétéro émane également de la capacité de son interprète à parler de son rapport intime avec le monde d’aujourd’hui. Son idylle avec sa petite ami, militante d’extrême gauche et féministe dans l’âme, est ainsi le fil conducteur de la soirée. Il glisse sur scène que la plupart de ses sketchs ne passeraient pas dans son couple. Et pourtant, la trame de son histoire prouve bien que les opposés idéologiques peuvent s’attirer, et même parfaitement s’entendre ! 

Avec une mise en scène minimaliste, Arnaud Demanche est très efficace, assis sur son tabouret, emportant à plusieurs reprises l’hilarité dans le public. Pourtant, la partie de son spectacle la plus marquante s’avère être un moment d’émotion quand le comédien arrête ses vannes pour parler de sa relation avec son ex petite amie, présente dans le Bataclan lors des attentats. Le théâtre, devenu silencieux, écoute attentivement les confessions de cet artiste déchiré par ce traumatisme vécu par procuration. Pourtant, même au tréfond de l’horreur, Arnaud Demanche finit toujours par faire rejaillir les voix de l’humour, plus que jamais meilleur remède pour lutter contre les maux du racisme et de la discrimination. Un coup de cœur de Bulles de Culture !

En savoir plus :

  • Blanc & Hétéro d’Arnaud Demanche, mise en scène Papy
  • tous les mardis à l’Apollo Comedy (Paris) et en tournée dans toute la France. 
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page