enfr
Informations
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
© Patrick FOUQUE

Critique / « Astrid et Raphaëlle » saison 2 : épisode par épisode

Le vendredi 11 juin, dernières enquêtes sur France 2 pour le duo Lola Dewaere et Sara Mortensen créé par Alexandre de Seguins et Laurent Burtin. La critique et l’avis série de Bulles de Culture épisode par épisode d’Astrid et Raphaëlle saison 2.

Astrid et Raphaëlle : Lola Dewaere et Sara Mortensen de retour pour une saison 2

Avec un tournage en Ile-de-France (Celle-Saint-Cloud, Chilly-Mazarin, Créteil, Linas, Montreuil, Paris, Suresnes…), des scénarios de Laurent Burtin, Céline Decoox, Laurent Courtiaud, Hélène Hassoun, Joseph Lantigny, Mathieu Leblanc, Mathieu Pichard-Rivalan, Alexandre de Seguins et Kit Wong, une musique d’Erwann Kermorvant — plus des musiques additionnelles dont les chanson Skydive du groupe Astronauts à la fin de l’épisode 1 ; Bloody You du groupe Racoon Racoon à la fin des épisodes 3 et 7 ; Unnamed de Racoon Racoon à la fin de l’épisode 6 ; Rouge de la chanteuse Clou — et une réalisation de Frédéric Berthe et Eric Leroux, retour donc du duo de choc formé de la commandante de police impulsive Raphaëlle Coste, interprétée par Lola Dewaere, et de la documentaliste de la Police judiciaire atypique Astrid Nielsen, incarnée par Sara Mortensen, pour 8 nouveaux épisodes et une deuxième saison de la série policière Astrid et Raphaëlle.

Astrid et Raphaëlle saison 2 image série télé
© Patrick FOUQUE

Synopsis épisode 1 – L’étourneau :

Un célèbre avocat (Mathéo Capelli) est tué d’un coup de feu devant douze témoins qui n’ont rien vu, rien entendu : sont-ils complices du meurtre ou victimes d’une incroyable mystification…

Le premier épisode L’étourneau de la série Astrid et Raphaëlle plonge notre binôme dans une ambiance de magie et de tours de prestidigitateurs suite à la double mort d’un avocat et d’un oiseau dans le cadre d’une fusion d’entreprises. Pour les seconder, les deux adjoints de Raphaëlle, joués par Benoît Michel (vu dans la série La vengeance aux yeux clairs et le feuilleton Un si grand soleil) et Meledeen Yacoubi, sont toujours là ainsi que le commissaire interprété par Jean-Louis Garçon (vu dans la série Family Business).

Côté nouveautés, introduction d’un nouveau procureur charmeur et ambitieux, interprété par Hubert Delattre. Et celui-ci n’est pas un inconnu pour Raphaëlle. Il s’agit en effet de son ex et cela semble toujours aussi électrique entre eux.

Autre changement, Astrid doit désormais apprendre à vivre sans son mentor, joué par Geoffroy Thiebaut (vue dans les séries Une chance de trop et Braquo), même s’il est toujours présent dans son esprit à travers des flashback. Présence également à ses côtés de son groupe de paroles et de son ami William Thomas, joué par Jean Benoit Souilh, qui lui permettent de continuer à échanger sur les différences entre les neurotypiques et eux.

Enfin, côté guests, Pierre Palmade interprète un neurologue spécialisé en détournement d’attention, Valentine Caille (vue dans la série Une famille formidable) une escort et le magicien Gérard Majax le propriétaire d’un musée de magie.

Notre avis ?

Tour de passe-passe au menu de l’épisode L’étourneau d’Astrid et Raphaëlle saison 2, qui marque nos retrouvailles avec le duo attachant et complice formé de Lola Dewaere et Sara Mortensen. Dommage que la fin de l’intrigue criminielle de ce premier épisode manque d’un dernier tour de prestidigitation.

Astrid et Raphaëlle saison 2 image série télé
© Patrick FOUQUE

Synopsis épisode 2 – Irezumi :

Le propriétaire japonais d’une galerie d’art (Hiro Uchiyama) est retrouvé mort d’un coup de sabre. Astrid (Sara Mortensen) et Raphaëlle (Lola Dewaere) vont devoir frayer avec la mafia japonaise pour élucider cette affaire.

Le second épisode Irezumi de la série Astrid et Raphaëlle nous amène du côté des Yakuzas, la mafia japonaise, dans le cadre d’une nouvelle affaire criminelle confrontant notre binôme au meurtre d’un Japonais, dont une des phalanges a été coupée.

Côté intime, le personnage de Raphaëlle s’étoffe avec le début d’une idylle avec le nouveau procureur sous le regard jaloux du capitaine interprété par Benoît Michel. De son côté, Astrid s’essaie à prendre des initiatives dans le cadre de l’enquête.

Si cet épisode signe le retour du médecin légiste campé par Husky Kihal (vu dans le feuilleton Plus Belle La Vie et la série Le Bureau des Légendes) et une nouvelle apparition du chanteur Richard Gotainer dans le rôle d’un tatoueur en saison 2, mentionnons également les présences de l’acteur et réalisateur Kentaro (vu dans la série No Limit) en Yakuza ainsi que celles de la danseuse Mariko Aoyama et du comédien et cascadeur Vibol Joseph Soken (vu dans la série En famille) en épouse et assistant de la victime.

Notre avis ?

S’appuyant sur l’univers du Japon et des Yakuzas (tatouages, rituels, cérémonie de thé…), l’épisode Irezumi d’Astrid et Raphaëlle saison 2 est très chouette et en plus instructif.

Astrid et Raphaëlle saison 2 épisode 3 - Le paradoxe de Fermi image série télé
© Patrick FOUQUE

Synopsis épisode 3 – Le paradoxe de Fermi

Un homme se fait tuer dans une usine ultra-sécurisée d’où la principale suspecte (Alysson Paradis) a réussi inexplicablement à s’échapper. Est-ce un enlèvement extraterrestre ou la vérité est-elle ailleurs…

L’épisode Le paradoxe de Fermi d’Astrid et Raphaëlle saison 2 nous entraîne du côté de X-Files avec le meurtre d’un scientifique au sein d’une usine pratiquant des expériences militaires top secrètes et une histoire de kidnapping extraterrestre.

Côté intime, tout en constatant une nouvelle fois que quelque chose cloche sur la scène de crime, mais sans avoir encore quoi, Astrid essaie de manière touchante de comprendre ce qui trouble son amie Raphaëlle, qui se met à repenser à son enfance avec son frère à cause de cette enquête, afin de l’aider.

Côté guests, mentionnons les présences dans cet épisode d’Alysson Paradis (la soeur de Vanessa Paradis vue dans les séries Trauma et La Guerre des Mondes) en principale suspecte, le mentaliste Viktor Vincent en responsable de personnes enlevées par les extraterrestres et Nicolas Simon (vu dans le long métrage Extension du domaine de la lutte et la série Nicolas Le Floch) en chercheur scientifique qui s’intéresse à la question.

Notre avis ?

Nous plongeant dans une ambiance de paranormal et d’abduction sur fond de flashs blancs, de perturbations électriques et de mystérieuses disparitions, Le paradoxe de Fermi offre un épisode de genre aussi intrigant que celui sur la maison hantée (le double épisode Hantise en saison 1). Dommage que la fin nous emmène ensuite sur une notre voie que celle nous menant aux frontières du réel.

Astrid et Raphaëlle saison 2 épisode 4 - Point d’Orgue image série télé
© Patrick FOUQUE

Synopsis épisode 4 – Point d’Orgue

Le décès d’un jeune homme dans  l’orgue de la Maison de la Radio conduit  nos enquêtrices sur la piste d’une mélodie tueuse…

Casse-tête musical autour de la Toccata et fugue en ré mineur, BWV 565 de Jean-Sébastien Bach pour notre enquêtrice-documentaliste préférée, qui ne va pas hésiter à solliciter un ingénieur son, campé par Khalid Maadour (vu dans la série Au service de la France et du feuilleton Un si grand soleil), pour aider Raphaëlle et son équipe à résoudre l’enquête pour homicides au programme de l’épisode Point d’Orgue d’Astrid et Raphaëlle.

Côté guests, Jérôme Keen (vu dans la mini-série La Source) interprète un professeur de musique et Ingrid Juveneton (vue dans la série La vengeance aux yeux clairs) une élève organiste.

Notre avis ?

Se focalisant davantage sur l’intrigue criminelle et délaissant un peu les récits personnels, l’épisode Point d’Orgue n’est pas inintéressant mais s’appuie un peu plus classiquement sur la mécanique du binôme d’enquêteurs atypique de la série.

A noter, la réapparition dans cet épisode de la mère d’Astrid, jouée par Elisabeth Mortensen, la mère également dans la vraie vie de Sara Mortensen.

Astrid et Raphaëlle saison 2 image série télé
© Patrick FOUQUE

Synopsis épisode 5 – Circé

Une jeune mère ayant tout juste accouché est retrouvée morte. Son bébé a disparu et d’étranges rituels visibles sur le lieu de crime orientent le duo vers des pratiques de sorcellerie…

Coïncidence de la programmation, comme récemment dans le quatrième épisode de la série Le Voyageur, l’épisode Circé d’Astrid et Raphaëlle s’ouvre sur une histoire de cadavre brûlé post-mortem. Sauf qu’ici, ce point de départ nous entraîne dans une intrigue criminelle sur fond de sorcellerie.

Et c’est à un centre d’accueil pour femmes victimes de violences, tenu par un personnage interprété par Sophie Duez (vue dans le long métrage Marche à l’ombre et la série La vengeance aux yeux clairs), que va s’intéresser nos deux enquêtrices et particulièrement à une des pensionnaires jouée par la chanteuse et ex-membre du girls band L5, Louisy Joseph.

Notre avis ?

En plus d’une apparition étonnante et soudaine du fils de Raphaëlle, interprété par Timi-Joy Marbot (vu dans le long métrage Raoul Taburin a un secret), l’épisode Circé a du mal à démarrer, manque un peu de cohérence et se révèle au final plutôt décousu.

Restent les amusantes réactions tout en frissons de Raphaëlle vis-à-vis de la sorcellerie et la tentative drôle et touchante de l’épicier japonais, incarné par le musicien Kengo Saito, d’inviter Astrid à sortir. Début d’une idylle pour notre documentaliste préférée ? A suivre…

Astrid et Raphaëlle saison 2 image série télé
© Patrick FOUQUE

Synopsis épisode 6 – Golem

L’un des associés d’une société de haute technologie est assassiné.  La scène de crime laisse croire que ce juif orthodoxe a pu être victime du Golem, créature mythique d’argile obéissant aux ordres de son créateur…

Au programme de ce sixième épisode d’Astrid et Raphaëlle saison 2 un géant en argile de la mythologie juive et une société spécialisée en intelligence artificielle. Ce mix high tech et religieux de l’enquête est d’ailleurs particulièrement appréciée par une Astrid qui prend plaisir à communiquer avec une Eve virtuelle, incarnée par la mannequin Chloé François, tout aussi rigoureuse qu’elle, et à discuter gematria avec le frère de l’associé de la victime, joué par Pierre-Édouard Bellanca, qui n’est autre que le compagnon de Lola Dewaere vu dans la websérie Frapuccino.

Mentionnons également en guests Mathieu Delarive (vu dans les séries Les Bleus : Premiers pas dans la police et Famille d’accueil) dans le rôle de l’associé de la victime, Avy Marciano (vu dans Sous le soleil et Plus Belle La Vie) dans le rôle d’un psy et Félicité Chaton (vue dans Section de recherches) dans le rôle d’une geekette.

Notre avis ?

Plus que l’enquête où le regard et les réactions décalés d’Astrid font toujours merveille, c’est la jolie relation qui se dessine entre Astrid et Testuo qui fait le sel de l’épisode Golem et notamment ce touchant moment partagé où il lui fait don du nombre d’or.

De même, la présence étonnement plus importante du capitaine Nicolas Perran, joué par Benoît Michel, au côté de Gabrielle dans cet épisode attise notre curiosité pour la suite de leur relation et de la série.

Astrid et Raphaëlle saison 2 image série télé
© Patrick FOUQUE

Synopsis épisode 7 – Le livre

Un homme (Philippe Ohrel) fait une crise de délire et meurt lors d’une vente aux enchères. Astrid et Raphaëlle se mettent sur la piste d’un précieux manuscrit suscitant les convoitises les plus folles…

La mort mystérieuse d’un commissaire-priseur, joué par Philippe Ohrel (vu dans les séries Templeton et Capitaine Marleau), et le vol d’un manuscrit de grande valeur lors d’une vente aux enchères amènent, dans l’épisode Le Livre d’Astrid et Raphaëlle saison 2, nos deux enquêtrices sur la piste d’un corpus à décoder, qui intéresse notamment un professeur des civilisations anciennes, interprété par Armand Éloi (vu dans la série Petits secrets entre voisins), et un baron, joué par Tom Novembre.

En parallèle, Raphaëlle essaie de renouer avec son père, incarné par Michel Bompoil (vu dans les séries Speakerine et Un homme d’honneur), ce qui nous permet d’en savoir un peu plus sur son frère et sur sa disparition qui l’a grandement affectée.

Côté guests, mentionnons les présences de Paloma Coquant (vue dans la série Munch) dans le rôle de la collaboratrice de la victime et Daria Panchenko (vue dans la série La vengeance aux yeux clairs) dans celui d’une employée du baron.

Notre avis ?

L’épisode Le livre approfondit un peu plus le personnage de Raphaëlle, tout en continuant à s’amuser avec le personnage d’Astrid en lui proposant une nouvelle intrigue casse-tête, de nouvelles situations inattendues  — comme lors des scènes d’interrogatoire avec le personnage interprété par Azize Kabouche (vu dans la série Lebowitz contre Lebowitz) — et des répliques lui permettant de s’essayer aux blagues.

Enfin, bravo aux auteurs d’avoir trouvé pour le capitaine Nicolas Perran une place de flic intello auprès du duo bien plus intéressante que son rôle d’amoureux transi de départ.

Astrid et Raphaëlle saison 2 image série télé
© Patrick FOUQUE

Synopsis épisode 8 – Garde à vue

Prise d’otage à la doc’ : une femme (Émilie Dequenne), accusée d’avoir tué son parrain des alcooliques anonymes, veut absolument prouver son innocence. Astrid (Sara Mortensen) et Raphaëlle (Lola Dewaere), chacune à leur manière, vont tout faire pour l’aider.

Comment conclure la seconde saison d’une série telle qu’Astrid et Raphaëlle ?

En plaçant nos deux héroïnes préférées en garde à vue dans le cadre d’une enquête de l’IGPN (Inspection générale de la Police nationale), incarnée par Michael Vander-Meiren, après une prise d’otage à la documentation criminelle, un branle-bas de combat à la BRI (Brigade de recherche et d’intervention) et une évasion de la principale suspecte, interprétée par Emilie Dequenne, répondent les auteurs !

Ce qui donne l’occasion de resserrer les liens autour de notre duo et de faire le bilan sur les nombreux personnages qui ont gravité autour de lui au cours de cette saison, que ce soit l’épicier amoureux Tetsuo Tanaka, le groupe de paroles entre personnes autistes, animé par William Thomas, qui donne d’ailleurs l’occasion de revenir sur la rencontre entre Astrid et ce dernier, ou la relation compliquée entre le procureur Mathias Forest et Gabrielle.

Notre avis ?

Cet épisode Garde à vue conclue cette série policière bienveillante par un climax plein de suspense et par un geste du capitaine Nicolas Perran à l’encontre du procureur qui fait du bien !

Au final, si les huit épisodes d’Astrid et Raphaëlle ne nous ont pas tous captivés sur le plan de l’intrigue criminelle, ils ont par contre réussi à approfondir les personnages de la série et à nous les rendre encore plus attachants, à l’image de l’évolution de l’amitié entre la boussole et le dé à coudre ou la jolie idylle entre la documentaliste et l’épicier japonais.

Y aura-t-il un Astrid et Raphaëlle saison 3 ?

Si cette saison a donné lieu à pas mal de scènes d’Astrid sans Raphaëlle, comme s’il avait fallu tenir compte du calendrier de plus en plus chargé de la comédienne Sara Mortensen, la tendance semble être à un renouvellement pour une nouvelle saison mais rien n’a été pour le moment confirmé.

Personnellement, on attend cette troisième saison avec impatience !

En savoir plus :

  • Astrid et Raphaëlle saison 2 est diffusé sur France 2 à partir du vendredi 21 mai 2021 à 21h05. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur France.tv
  • La série est disponible en intégralité et en streaming sur SALTO depuis le vendredi 30 avril 2021
Jean-Christophe Nurbel

3 Commentaires

  1. Bonjour,
    J’ai bien aimé la chanson en fin d’episode 4 (Point d’Orgue). Je n’ai pas trouvé la référence…
    Est-ce que vous connaîtriez les nom des compositeurs/ interprètes ?
    Merci. Bonne continuation

  2. Bonjour, Merci beaucoup pour votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.