enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Mongeville épisode Mauvaise foi image téléfilm
© Caroline Dubois / Son et lumière

Critique / « Mongeville » épisode « Mauvaise foi »

France 3 diffuse le vingt-et-unième épisode de la série policière Mongeville le samedi 4 avril 2020. L’avis et la critique série de Bulles de Culture sur Mongeville épisode Mauvaise foi avec Francis Perrin et Gaëlle Bona plus Catherine Jacob, Natacha Régnier, Jean-Pierre Lorit et Julia Artamonov en guests.

Synopsis :

Dans le silence d’un couvent de carmélites, Sœur Amélie (Natacha Régnier) est retrouvée assassinée en position de pénitente. A-t-elle été tuée par ce père en colère qui l’accusait d’avoir embrigadé sa fille — une jeune novice qui s’apprête à prononcer ses vœux ? Ou par cet imprimeur en faillite, étouffé par la concurrence de l’atelier de calligraphie du couvent ? À moins que le crime ne soit lié à la double vie de la victime, qui s’apprêtait à quitter les ordres pour renouer avec son mystérieux passé. Sous les voûtes gothiques du cloître ou dans l’intimité des cellules, Mongeville (Francis Perrin) et Valentine (Gaëlle Bona) devront garder la foi pour démêler une enquête où la piété peut prendre de multiples visages.

Mongeville épisode Mauvaise foi : un épisode bien écrit et rythmé

Mongeville épisode Mauvaise foi image téléfilm
© Philippe Pavans de Ceccatty / Son et lumière

Avec toujours un tournage dans la région Nouvelle-Aquitaine — du côté des villes de Bordeaux, Floirac, Libourne, Lormont et Narbonne (Abbaye de Fontfroide) —, un scénario de Marie-Sophie Ahmadi et Armelle Robert, une image de Philippe Pavans de Ceccatty, un montage de Mickaël Lavignac, une musique originale de Philippe Kelly — plus le titre de musique électronique Ultimate Push de JC Lemay écouté par un jeune vicaire incarné par Bastien Ughetto (Tunnel) — et une réalisation d’Edwin Baily, l’épisode Mauvaise foi de Mongeville nous plonge dans l’univers de la religion et de la foi suite à l’assassinat au sein d’un couvent d’une sœur carmélite, interprétée par et Natacha Régnier, morte étranglée selon les premières constations de la légiste jouée par Christiane Bopp. Une affaire criminelle dans un tel lieu semble d’ailleurs une tendance dans les fictions françaises actuellement si on se réfère aux diffusions récentes, sur France 3 qui plus est, du téléfilm Les Ombres de Lisieux (2019) et d’un épisode de la série Cassandre qui se sont aussi ouverts sur des meurtres ayant eu lieu dans un carmel ou un monastère.

Mongeville épisode Mauvaise foi image téléfilm
© Philippe Pavans de Ceccatty / Son et lumière

En tout cas, la capitaine de police — qualifiée de déiste par Mongeville dans l’épisode — Valentine Duteil (Gaëlle Bona) ne souhaite pas conduire cette nouvelle enquête d’une manière différente. Contrairement au juge d’instruction à la retraite agnostique et élevé chez les jésuites Antoine Mongeville (Francis Perrin) qui souhaiterait faire preuve de plus de tac que d’habitude pour obtenir la collaboration d’une communauté discrète, retirée du monde et représentée entre autres par Catherine Jacob en mère supérieure et Julia Artamonov (Un peuple et son roi) en jeune novice. Même si la confrontation entre le juge et un évêque, interprété par Jean-Pierre Lorit (Sam), donne tout de même lieu à une passe d’armes autour de la justice des hommes et de dieu. Mais la grande surprise dans cet épisode vient probablement d’un commissaire Briard, toujours joué par Pierre Aussedat, plus joyeux que d’habitude et étonnement enclin à lâcher la bride de notre binôme sur cette affaire.

Au programme donc des fausses pistes, plusieurs suspects, de belles enluminures, de magnifiques plans de drones au-dessus du couvent et bien sûr, une nuit dans un carmel vécue très différemment par Mongeville et Valentine. Au final, cela donne un épisode Mauvaise foi de la série Mongeville bien écrit et bien rythmé dans la lignée des autres affaires criminelles traitées depuis 2014 par le duo Francis Perrin et Gaëlle Bona.

En savoir plus :

  • Mongeville épisode Mauvaise foi est diffusé sur France 3 le samedi 4 avril 2020 à 21h05. L’épisode de la série est également diffusé en streaming et disponible en replay sur France.tv
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

2 Commentaires

  1. Triste soirée en cette veille de Rameaux pour de nombreux chrétiens en confinement à cause du Covid 19:
    « Mauvaise Foi » titre du dernier Mongeville , un film où un évêque a mis enceinte une religieuse cloitrée ! La Mère supérieure du couvent qui ment pour se débarrasser de ce bébé incombrant ! Un Vicaire général qui tue la dite religieuse pour sa carrière ! Avec au milieu de tout cela un saupoudrage d’homophobie…belle ambiance, bonne soirée messieurs dames ! MERCI France 3

  2. dominique luccioni

    Telefim dune vulgarité extrême. Attaque en règle vis à vis d’une religion que je respecte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.