enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Diffamation de Viviane Andereggen photo téléfilm
© ZDF / Hendrik Heiden

Critique / « Diffamation » (2018) de Viviane Andereggen

Diffamation (Rufmord) est un téléfilm allemand de Viviane Andereggen avec Rosalie Thomass (vue dans le long métrage Fukushima mon amour) en tête d’affiche. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur ce thriller diffusé sur la chaîne franco-allemande ARTE le vendredi 3 avril 2020.

Synopsis :

Institutrice passionnée, Luisa Jobst (Rosalie Thomass) est appréciée pour ses méthodes pédagogiques originales. Mais après avoir refusé d’écrire une recommandation en faveur d’un élève, et ce, malgré toutes les tentatives de persuasion menées par le père du garçon, l’institutrice devient victime de harcèlement. Alors que l’enquête piétine et qu’lle se voit forcée de prendre un congé, la jeune femme disparaît. Des traces de sang et un préservatif usagé sont retrouvés chez elle…

Diffamation : un drame sur fond de harcèlement numérique et de vengeance 

Diffamation de Viviane Andereggen photo téléfilm
© ZDF / Hendrik Heiden

Avec un tournage en Bavière — notamment autour du lac Hintersee à Ramsau et dans la vieille ville de Bad Reichenhall —, un scénario de Claudia Kaufmann et Britta Stöckle, une image de Martin Langer (directeur de la photographie du long métrage Sophie Scholl, les derniers jours), un montage de Constantin von Seld, une réalisation de Viviane Andereggen et une musique originale d’Annette Focks (compositrices notamment pour les longs métrages Poll et Les Conquérantes), Diffamation est un drame sur fond de harcèlement numérique et de vengeance qui a reçu plusieurs récompenses en Allemagne dont, en 2018, le Prix du meilleur téléfilm au Filmfest München, le festival le plus important du pays après la Berlinale.

Portée par une talentueuse Rosalie Thomass, cette fiction unitaire alterne entre enquête criminelle et flashback pour raconter comment après avoir refusé de favoriser un enfant de parents influents, Luisa Jobst, une jeune institutrice, va vivre une véritable descente aux enfers (campagne de cyberharcèlement, fausses rumeurs, prise de congés imposée…), sans pouvoir trouver de soutien ni auprès de ses collèges, ni auprès de ses supposées amies et ni même auprès de son petit copain, avant de disparaître mystérieusement.

Un téléfilm plutôt bien fait mais…

Diffamation de Viviane Andereggen photo téléfilm
© ZDF / Hendrik Heiden

Au casting, Rosalie Thomass est entourée de Johann von Bülow (vu dans la série Tatort) dans le rôle du père de famille marié très entreprenant vis-à-vis de Luisa, Ulrike C. Tscharre (vue dans la série Face au crime) dans celui de son épouse, Shenja Lacher (vu dans le téléfilm Pardonne-moi) dans celui du petit ami de Luisa, Lilly Forgách (vue dans le long métrage Tarzan) et Verena Altenberger (vue dans la série M le Maudit) dans les rôles des policières, Johanna Gastdorf (vue dans le film La Vague) dans le rôle de la directrice de l’école et Elisabeth Wasserscheid (vue dans le long métrage Le Vent de la liberté) dans celui de l’ex jalouse du petit copain de Luisa.

Plutôt bien fait dans sa description du terrible engrenage entraînant le rejet du personnage principal par sa communauté qui contraste avec les très belles images autour du lac, le téléfilm Diffamation perd ensuite en vraisemblance et en force après un étonnant retournement de situation déjà usité dans des fictions plus connues.

En savoir plus :

  • Diffamation est diffusé sur ARTE le vendredi 3 avril 2020 à 20h55, puis le lundi 6 avril 2020 à 13h35. Le téléfilm est également diffusé en streaming et disponible en replay sur arte.tv
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.