enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Paris-Brest de Philippe Lioret affiche téléfilm ARTE

Critique / « Paris-Brest » (2019) de Philippe Lioret

Paris-Brest est un téléfilm de Philippe Lioret librement inspiré du roman éponyme de Tanguy Viel. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur cette fiction unitaire diffusée sur ARTE le vendredi 27 mars 2020.

Synopsis :

Étudiant, Colin (Anthony Bajon) rêve de fuir Brest et sa famille pour devenir écrivain à Paris. Mais sa grand-mère, Manou (Catherine Arditi), la seule des siens dont il est proche, cherche à le retenir. Devenue riche sur le tard, grâce à la fortune d’un second mari décédé, la vieille dame ne cache pas son hostilité envers sa fille (Valérie Karsenti) et son gendre (Gilles Cohen), les parents de Colin, chez qui l’obsession de l’argent et de la réussite sociale l’emporte sur tout autre sentiment. Cinq ans plus tard, Colin, qui vit à Paris, revient officiellement pour revoir sa sœur, qui vient d’avoir un enfant. Au réveillon, il annonce qu’il s’apprête à publier un roman sur leur famille…

Paris-Brest : famille, je vous hais

Avec un tournage à Paris et à Brest, un scénario de Philippe Lioret et Zoé Galeron, une image de Gilles Henry, un montage d’Andréa Sedlackova, une réalisation de Philippe Lioret et une musique originale de Flemming Nordkrog, le téléfilm Paris-Brest est donc une adaptation libre du livre éponyme de l’écrivain Tanguy Viel publié aux Éditions de Minuit en 2009, sur le retour du jeune Colin dans sa famille et des réactions de ses proches sur son projet de livre sur eux. Car au centre des craintes, il y a le comportement que chacun a eu et a vis-à-vis de l’important héritage de la grand-mère auquelle Catherine Arditi prête ses traits. Aussi bien la fille (Valérie Karsenti) et le beau-fils (Gilles Cohen) de celle-ci, qui sont aussi les parents de Colin, que le fils de son ancienne femme de ménage (Kévin Azaïs), qui est aussi l’ami de Colin, et la jeune femme (Daphné Patakia) avec laquelle Colin voulait filer à Paris appréhendent la sortie de cet ouvrage. La grand-mère, elle, par contre, poussera jusqu’au bout son petit-fils à écrire leur histoire.

Incarné par le surprenant Anthony Bajon, vu dans la série OCS Les Grands et le long métrage La Prière, celui-ci était parti à Paris pour fuir sa famille et réaliser son rêve de devenir écrivain mais cinq ans plus tard, le voilà de retour chez lui, à Brest, pour se confronter à ses proches et surtout à lui-même. Sur le thème de la famille et l’argent, le téléfilm Paris-Brest mélange les temporalités pour nous plonger au cœur d’une cellule familiale, dysfonctionnelle et empoisonnée à cause de l’argent de non-dits, de rancœurs et de sentiments de trahison, jusqu’à nous mener au nécessaire pardon pour avancer.

En savoir plus :

  • Paris-Brest est diffusé sur ARTE le vendredi 27 mars 2020 à 21h, puis le dimanche 29 mars 2020 à 09h20. Le film est également diffusé en streaming et disponible en replay sur arte.tv
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.