enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
H24 image logo série télé médicale

Critique / « H24 » saison 1 : la nouvelle série médicale de TF1

Avant le retour de sa série phare Les Bracelets Rouges pour une saison 3 et alors que Nina s’arrêtera après 6 saisons sur France 2, TF1 propose en 2020 une nouvelle série médicale à partir du lundi 3 février. L’avis et la critique série de Bulles de Culture sur H24 saison 1.

Synopsis :

Pour sa première journée aux urgences chirurgicales de l’Hôpital Flemming, Tiphaine (Florence Coste) fait face à une patiente (Liliane Rovère) qui refuse une opération vitale. Le reste de l’équipe est mobilisé pour sauver un jeune père de famille en attente d’une greffe de cœur. Chaque minute compte, il faut faire vite…

H24 saison 1 : l’adaptation d’une série finlandaise

Avec un tournage en Île-de-France — dans les villes d’Aulnay-sous-Bois (Centre Hospitalier Intercommunal Robert Ballanger ), Bagnolet, Clamart, Paris, Puteaux, Senlis, Suresnes…) —, des scénarios de Sandrine Poget, Céleste Balin, Cécile Lorne, Marie-Luce David, Eugène Riousse et Fanny Talmone, une musique de Maidi Roth et Franck Pilant — plus des musiques additionnelles telles que la chanson La Grenade  de Clara Luciani présente dès le début du premier épisode —, des réalisations d’Octave Raspail et Nicolas Herdt, H24 est l’adaptation en huit épisodes d’une série finlandaise Syke (Nurses en anglais, 2014-2017), qui compte 7 saisons au final.

Anne Parillaud, Frédérique Bel, Barbara Cabrita et Florence Coste en tête d’affiche

La série H24 se déroule donc dans l’univers hospitalier avec les figures habituelles de l’infirmière à l’écoute des patients et du médecin plus distant. Les trajets de quatre infirmières sont particulièrement suivis avec pour chacune d’elles une faille personnelle et intime. Interprétée par Anne Parillaud (Nikita), Gabrielle est donc une infirmière et une mère de famille dont le mari est dans le coma. De son côté, sous les traits de Barbara Cabrita, Sofia est une mère de famille et infirmière de retour après avoir mis longtemps sa carrière entre parenthèses pour s’occuper de sa fille. Quant à Florence, incarnée par Frédérique Bel, c’est une infirmière très sensible qui se plonge dans la drogue pour supporter le quotidien souvent dur de son travail. Enfin, jouée par Florence Coste (The Voice saison 3), Thiphaine est la petite nouvelle de l’équipe des infirmières. C’est aussi une jeune mère de famille qui n’hésite pas à jouer les call-girls pour arrondir ses fins de mois.

A leurs côtés, citons notamment Evelyne El Garby-Klaï (Engrenages) en cheffe de service, David Baïot en chirurgien atteint d’Asperger ; Axel Kiener (Demain nous appartient) en chirurgien beau gosse qui ne cache pas son attirance pour Sofia malgré son mari joué par Alexis Loret ; Sophie Guillemin en médecin ; Jordi Le Bolloc’h (Martin Sexe Faible) et Renaud Roussel (Plus belle la vie) en soignant et anesthésiste qui ne laissent pas insensibles Gabrielle et Florence ; Bruno Putzulu en client régulier de Thiphaine et Omar Mebrouk en ambulancier tentant de la séduire. Mentionnons pour finir sur le casting, la présence dans les épisodes de nombreux.se.s guests bien connus du grand public tels qu’Antoine Duléry, Pascal Légitimus, Liliane Rovère, Michel Jonasz, Marie Fugain, Fauve Hautot (Danse avec les stars) et Arié Elmaleh.

Le résultat ?

Une série classique et sans surprise

Affichant clairement un côté soap opéra, la série H24 ne cherche pas comme la série Canal+ Hippocrate à décrire le quotidien réaliste d’un hôpital — dommage que les choix de tourner dans l’aile abandonné d’un vrai hôpital et d’avoir des regards de professionnels sur le tournage, selon la production, n’aient pas été précédés d’une approche tout aussi professionnelle sur le plan médical pour l’écriture des scénarios — mais utilise plutôt les situations extrêmes rencontrées dans l’arène des urgences médicales — service qui, en France, n’existe d’ailleurs que dans cette fiction et non dans la réalité — pour déployer et exacerber des situations personnelles et sentimentales de personnages tiraillés entre leur travail dur et exigeant et des vies personnelles compliquées. Cela donne donc une énième série française peu audacieuse et sans surprise, même si les téléspectateur.rice.s pourront s’attacher à des personnages incarnés par des acteur.rice.s connu.e.s et confrontés à des intrigues intimes, familiales et sentimentales à rebondissements.

A noter que si TF1 attend de connaître l’accueil que réservera le public à la série avant d’envisager un H24 saison 2, la comédienne Anne Parillaud a confié à Télé 7 Jours qu’elle serait ravie de poursuivre l’aventure et que cette éventuelle nouvelle saison était d’ailleurs déjà en écriture. Celle-ci devrait même compter dix épisodes, soit deux de plus par rapport à la première saison.

En savoir plus :

  • H24 saison 1 est diffusé sur TF1 à partir du lundi 3 février 2020. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur MYTF1
  • Série déconseillée aux moins de 10 ans
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

6 Commentaires

  1. Catastrophique!…. semblant de copie de grey’s anatomy a travers la vie des soignants…
    Mais tout est catastrophique, les situations de soins à des années lumières de la réalité, des soignants avec des vies clichés irrealistes ( infirmière toxico, idylles avec des médecins, prostitution…)
    Dans le milieu médical, on est choqué des images données sur notre profession
    Nous boycottons fermement…

  2. Malheureusement
    Je suis bien d’accord
    Une bouffonnerie qui n’a rien à voir, mais alors rien du tout avec l’hôpital

  3. La série est complètement à côté de la réalité ! Les complètements des infirmiers déplacés et impensables , les gestes techniques moins réels que du carton pâte , je suis choquée. Je n’ai même pas regardé jusqu’au bout tellement j’ai trouvé ça grotesque !! L’infirmière qui vole de la morphine pour se droguer au vestiaire , la jeune recrue qui se permet de juger une famille et de prendre position de façon agressive , celle qui évacue un pneumothorax avec une paille , Sans compter la mascarade de la transplantation cardiaque avec le cœur en plastique. Navrant !!!!!!

    • Oui bien d’accord
      On se lasse des mascarades surtout en plein conflit social avec nos ministres experts médicaux à 2 balles
      C’est vraiment tout sauf la réalité

  4. JE ne suis d’accord avec les commentaire catastrophe etc
    aux contraire on passe un très bon moment ,les acteurs sont super sympas ,mignonne,il y a tous les problème de la vies ,des amour impossible,des amour tendres,les mour difficile les secret etc
    on a envie de s’avoir la suite pour les quatre comédiennes de s’avoir ce qu’elle deviennes
    a très vite la suite s’il vous plait!

    Yves Bourreau

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.