enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Dix ans après par Nicolas Briançon image comédie théâtre
© Céline NIESZAWER

♥ Critique / « Dix ans après » de David Foenkinos

Romancier reconnu avec La Délicatesse, Le Mystère Henri Pick, David Foenkinos signe un nouveau récit, cette fois au Théâtre de Paris – Salle Réjane, avec la pièce Dix ans après, une comédie douce-amère mise en scène par Nicolas Briançon avec Mélanie Page, Bruno Solo et Julien Boisselier à la distribution. L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture sur ce spectacle coup de cœur.

Synopsis :

Faut-il présenter son meilleur ami à la femme qu’on aime ? Faut-il dîner tous les jeudis soir avec Bernard et Nicole ? Les gens pauvres s’aiment-ils plus longtemps que les riches ? Peut-on choisir son successeur quand on quitte sa femme ? Un écrivain est-il forcément plus drôle qu’un assureur ? Faut-il rompre avant ou après le dessert ?

David Foenkinos doublement à l’affiche

Auteur à succès des romans cités plus haut mais aussi auteur de pièces telles que Célibataires ou Le plus beau jour, David Foenkinos revient en 2020 sur le devant la scène, celle du théâtre, avec deux pièces au programme : Dix ans après, actuellement dans la Salle Rejane du Théâtre de Paris sur une mise en scène de Nicolas Briançon (Le canard à l’orange), et Amis, une pièce co-écrite avec Amanda Sthers et interprétée par les comédiens Claudia Tagbo, Kad Merad et Lionel Abelanski au Théâtre de la Michodière dès le mois de mars 2020.

Deux pièces, deux récits autour d’histoires d’amour et d’amitié vont donc s’afficher. Dix ans après ouvre donc le bal avec Mélanie Page (L’heureux Élu d’Eric Assous, Le jeu de la vérité de Philippe Lellouche), Bruno Solo (Caméra Café) et Julien Boisselier (12 millimètres) qui se donnent la réplique sur fond de comédie douce-amère sur le couple et l’amitié.

Dix ans après : un triangle amoureux sur fond de comédie douce-amère jubilatoire

colas Briançon image comédie théâtre
© Céline NIESZAWER

Faut-il présenter son meilleur ami à la femme qu’on aime ? Faut-il dîner tous les jeudis soir avec Bernard et Nicole ?  Les gens pauvres s’aiment-ils plus longtemps que les riches ? Peut-on choisir son successeur quand on quitte sa femme ? etc. Le cadre est posé, le ton de l’humour se devine entre les lignes, la comédie se précise et le triangle amoureux s’invite dans la narration. Quant aux réponses à ces fameuses questions, elles se dévoilent au cœur d’une histoire subtilement construite, allant de surprise en surprise.

Sur scène, un couple s’affaire à préparer un dîner de retrouvailles avec le meilleur ami d’Yves (Julien Boisselier). Cela fait bien 10 ans qu’il n’a pas vu Pierre (Bruno Solo). L’intrigue enroule ses fils avant de dérouler ensuite les rebondissements pendant près d’une heure trente. Décors sobres et épurés, mise en scène de Nicolas Briançon précise, rythmée et sans temps mort, les retrouvailles de la pièce disent bien plus qu’il n’en parait. Se joue alors une savoureuse comédie où l’amour, le couple, la routine, l’amitié et l’égo s’entrechoquent et portent à réflexion. Les dialogues sont vifs, mordants et avec cette pointe de dérision jubilatoire.

Enfin, pour servir le récit, trois comédiens, à l’alchimie parfaite, incarnent tour à tour leurs rôles à merveille et avec une réelle complicité. Julien Boisselier manie avec brio les nuances du jeu : parfois séducteur, manipulateur, cynique mais aussi tendre et sensible, on retient son souffle. Bruno Solo excelle dans son interprétation comique et dramatique. Quant à Mélanie Page, elle campe avec délicatesse et justesse un personnage rayonnant. Complicité sur scène, jeu talentueux, orchestration pertinente, texte savoureux, la nouvelle comédie Dix ans après offre bel et bien un moment de théâtre fort réjouissant. C’est une pièce de théâtre coup cœur de Bulles de Culture.

En savoir plus  :

Laetitia Davier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.