enfr

    Critique / « Magnum » saison 1 : Jay Hernández remplace Tom Selleck

    Nouveau reboot sur TF1 avec le retour du personnage de Magnum, incarné de 1980 à 1988 par Tom Selleck et depuis 2018 par Jay Hernández. Résultat ? L’avis et la critique série de Bulles de Culture sur Magnum saison 1 (Magnum P.I. season 1), diffusé à partir du mardi 7 janvier 2020.

    Synopsis :

    De retour d’Afghanistan, Thomas Magnum (Jay Hernandez) se reconvertit en détective privé. Engagé en tant que consultant en sécurité par Robin Masters, un vieil ami et écrivain à succès, il arrive à Hawaï. Alors qu’il se rend chez son ami Nuzo (Domenick Lombardozzi), qui le sollicite pour une affaire, il assiste, impuissant, à son enlèvement..

    Magnum saison 1 : Justin Lin aux commandes du premier épisode

    Avec l’île d’O’ahu à Hawaï pour le tournage en extérieur, Peter M. Lenkov et Eric Guggenheim à la création — les deux scénaristes-producteurs sont également à l’origine des reboots de MacGyver et Hawaii Five-0 — et une musique originale de Keith Power et Brian Tyler — plus le thème musical bien connu de Mike Post et Pete Carpenter —, le célèbre détective privé imaginé dans les années 80 par Donald P. Bellisario et Glen A. Larson fait donc son retour au 21e siècle. Aux commandes du pilote, Justin Lin (réalisateur entre autres de plusieurs Fast and Furious) donne le ton de cette nouvelle version avec un spectaculaire saut en parachute depuis l’espace suivi d’une improbable opération de sauvetage en plein cœur de la Corée du Nord organisée par Thomas Magnum et ses amis. Ce Magnum nouvelle génération se veut donc être une série fun et dynamique.

    Un reboot efficace mais sans le charme de l’original

    Côté casting, c’est Jay Hernández qui incarne l’enquêteur privé beau gosse, pro et cool mais sans la fameuse moustache de Tom Selleck. A ses côtés, Zachary Knighton et Stephen Hill reprennent les rôles des deux amis et anciens compagnons d’arme du personnage original. Le premier joue Orville « Rick » Wright et le second Theodore « TC » Calvin. Autre clin d’œil à la série d’origine, Magnum est toujours consultant en sécurité pour la propriété du mystérieux milliardaire et écrivain Robin Masters où il loge et a toujours maille à partir avec le majordome Higgins et ses deux dobermans, Zeus et Apollon. Par contre, Higgins n’est plus interprété par le mémorable John Hillerman mais a été féminisé dans cette nouvelle mouture avec Perdita Weeks. Ce changement de sexe ajoute du coup un jeu de séduction entre les deux personnages. De plus, ancienne agente des service de renseignements extérieurs du Royaume-Uni, MI6, Juliet Higgins va révéler plein de talents cachés et participer activement aux enquêtes du détective. Enfin, dernier changement à mentionner pour ceux qui sont attentifs aux détails, la mythique Ferrari 308 GTS de couleur rouge des années 80 est remplacée dès le premier épisode du reboot par une Ferrari 488 Spider rouge.

    Résultat ? Avec ses 20 épisodes, ce Magnum saison 1 est un remake qui fait dans le classique et l’efficace mais sans le charme de l’original. A noter que Magnum saison 2 est diffusé sur le network américain CBS depuis le 27 septembre 2019.

    En savoir plus :

    • Magnum saison 1 est diffusé sur TF1 à partir du mardi 7 janvier 2020 à 21h05. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur MYTF1
    Jean-Christophe Nurbel
    Follow me

    3 Commentaires

    1. DOMMAGE rien a voir avec la vrais série , donc elle est super nulle et acteur pourrie

    2. Franchement comment une merde de série magnum peut exister quand il y a eut une série mythique et que j’ai vraiment adoré avec Tom SELLEK qui elle était vraiment tezs bien conçue eg avec un acteur comme Tom Sellek complètement décalé séduisant drôle Enfin que du bonheur
      Et maintenant jn NUL de chez NUL pseudo acteur
      Pitié virez ce mauvais

    3. je suis de la génération Tom Selleck que j’ai adoré dans les années 80. Aujourd’hui nous avons la chance de regarder à nouveau cette série avec un petit nouveau beau mec, alors bien sùr il n’a pas la moustache ni le charme de Tom S, mais il a son propre charme, son style ravageur et ses blagues qui ne sont pas sans rappeler celles de son prédécesseur. Alors stoppez les critiques et laissez le nous faire réver

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.