enfr
Huguette d'Antoine Garceau affiche téléfilm

Critique / « Huguette » (2019) avec Line Renaud et Romane Bohringer

Huguette d’Antoine Garceau est un téléfilm sur la solitude et la précarité des personnes âgées avec Line Renaud, Romane Bohringer et Romann Berrux. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur cette comédie dramatique diffusée sur ARTE le vendredi 6 décembre 2019.

Synopsis :

Huguette (Line Renaud) a 80 ans. Ancienne professeur de français, elle vit seule dans une extrême précarité depuis le décès de son mari. Marion (Romane Bohringer), sa voisine de palier, a 45 ans. Elle est infirmière et a beaucoup de mal à concilier les exigences de son métier et l’attention qu’elle aimerait porter à son fils Rémi (Romann Berrux), 15 ans, dont elle s’occupe seule et qui n’arrive pas à trouver sa place au collège. Leurs destins vont se croiser le jour où Marion va héberger Huguette, expulsée de chez elle. En contrepartie, Huguette, forte de ses années d’enseignement, va essayer d’aider Rémi à préparer son entrée au lycée. Non sans difficultés, nos trois héros vont s’entraider et tenter de trouver un équilibre dans cette fragile et atypique cohabitation.

Huguette : un joli téléfilm sur l’importance de la solidarité et du partage

Avec un tournage à Paris, un scénario de Perrine Margaine et Antoine Garceau, une image d’Antoine Roch, une musique originale de Maidi Roth et Frank Pilant et une réalisation d’Antoine Garceau , le téléfilm Huguette parle donc de précarité et de solidarité intergénérationnelle. En effet, incapable de payer son loyer depuis de nombreux mois, Huguette, interprétée par la touchante et drôle Line Renaud, se retrouve expulsée de chez elle et recueillie par sa voisine de palier, Marion, une mère aimante mais débordée jouée par Romane Bohringer. En échange, Huguette a un mois pour aider le fils de sa voisine, Rémi, un adolescent de Troisième en échec scolaire interprété par Romann Berrux, à avoir des notes suffisantes pour rester dans la filière générale au lycée. Le problème est que cette cohabitation plus ou moins forcée ne va finalement pas si bien se passer. Tout d’abord, parce que Rémi n’apprécie pas du tout l’arrivée d’une professeure particulière tout le temps sur son dos et que du coup, ses résultats ne vont pas changer. Ensuite, parce que Marion, sa mère, culpabilise de ne pas être là pour l’aider à cause de son travail et qu’elle ne supporte pas la mésentente entre Huguette et lui. Ne sentant plus sa présence souhaitée, Huguette décide donc de filer à l’anglaise en faisant croire qu’elle a obtenu un logement, alors qu’elle n’ignore pas qu’à son âge et avec ses dettes, elle n’a aucune chance d’en dégotter. Commence alors pour elle la dure réalité de la vie dans la rue pendant que Marion et Rémi vont prendre conscience de ce qu’elle leur a apporté et surtout qu’elle leur a menti sur sa situation sociale pour ne pas les inquiéter.

Porté par un trio de comédiens qui vont parfaitement ensemble, la fiction unitaire Huguette décrit la dure réalité de la précarité pour les seniors qui vivent seuls et glisse un peu d’optimisme dans un contexte social de plus en plus difficile grâce à la solidarité et au partage prônés. Bref, un joli téléfilm sociétal sur des problématiques peu abordées en fiction.

En savoir plus :

  • Huguette est diffusé sur ARTE le vendredi 6 décembre 2019 à 21h05. Le téléfilm est également diffusé en streaming et disponible et en replay sur arte.tv
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.