enfr
Accueil / SPECTACLES / Critique / « Dom Juan » de Laurent Brethome et Philippe Sire : la revue des classiques
Dom Juan par Laurent Brethome, Philippe Sire image théatre
© D.R.

Critique / « Dom Juan » de Laurent Brethome et Philippe Sire : la revue des classiques

Laurent Brethome et Philippe Sire ont imaginé un Dom Juan intemporel évoluant dans un espace contemporain et onirique. Bulles de Culture l’a découvert aux Scènes du Jura et vous raconte. Notre avis et notre critique théâtre.

Synopsis :

Le Dom Juan de Molière s’invite dans notre société contemporaine. Dom Juan (Laurent Brethome) œuvre en boite de nuit ; Sganarelle (François Jaulin) défend le tabac à l’aune des interdictions actuelles ; Dom Louis (Philippe Sire) qui sermonne par Skype… La modernité s’immisce dans le classique.

Le Dom Juan de Laurent Brethome et Philippe Sire : une grosse machine

Dom Juan par Laurent Brethome, Philippe Sire image théatre
© D.R.

Immense fond de scène dont la complexité se dévoile au fil du spectacle : bar de boîte de nuit qui apparaît puis disparaît ; case représentant un petit appartement meublé à la mode Ikea… Nul doute, de gros moyens ont été mis pour offrir un décor impressionnant. Et le résultat est là.

L’esthétique qui se dégage de cet ensemble est singulière. Symbolique, surprenante, la scénographie fait partie intégrante de ce Dom Juan proposé par Laurent Brethome et Philippe Sire ; elle se fait presque personnage à part entière de cette relecture contemporaine. Ainsi, la campagne populaire est remplacée par un lieu de fête nocturne et les marques de noblesse sont par un standing impersonnel et mondialisé. Déplacer dans l’actualité les espaces du XVIIe siècle, c’est un beau défi, et une belle réussite.

Une mise en scène somme toute très classique

Le Molière qui vient s’insérer dans cet écrin si singulier reste cependant très classique. Alors reconnaissons que le texte du dramaturge du XVIIe siècle résonne fort dans l’interprétation que Laurent Brethome fait du célèbre libertin, et l’on entend ainsi tout le sel d’une pièce aux allures de brûlot. 

On regrette presque que la mise en scène ne soit pas plus audacieuse dans la relecture qu’elle fait des personnages de Sganarelle, Mathurine, Elvire (Elsa Canovas pour ces deux derniers personnages) ou Charlotte (Leslie Granger). Et puisque Skype est de la partie, l’on se dit par exemple qu’un Dom Juan d’aujourd’hui pourrait être le roi des applications de rencontres.

On note presque une dissonance entre la volonté d’inscrire la pièce de Molière dans notre époque et le classicisme qui émane de la mise en scène de Laurent Brethome et Philippe Sire. Disons aussi que le Dom Juan de Jean Lambert-wild et Lorenzo Malaguerra que nous avons découvert il y a quelques semaines a mis la barre très haut.

Il est clair en tout cas que le second degré des passages rhétoriques de la pièce pourrait être plus sensible, et l’ensemble un peu plus léger et libre, histoire de rendre son audace d’irrévérencieux au grand Molière. Laurent Brethome et Philippe Sire nous offrent malgré tout un bon moment avec leur Dom Juan.

En savoir plus :

  • Dom Juan a été présenté aux Scènes du Jura les 19 et 20 novembre 2019
  • Tournée : le 3 décembre 2019 au Théâtre du Marais de Challans ; les 10 et 11 décembre 2019 aux Scènes du Golfe de Vannes ; les 5 et 6 février 2020 au Théâtre du Vellein de Villefontaine ; du 3 au 5 mars 2020 aux Quinconces du Mans ; les 5 et 6 mai 2020 au Théâtre de Laval ; les 3 et 4 juin 2020 au Quai CDN Angers Pays de la Loire
  • Durée du spectacle : 1h40
  • Spectacle à partir de 13 ans

Morgane P.

Rédactrice/Editor chez Bulles de Culture
Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.