enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / FILMS / TELEFILMS / [Critique & Interviews] « Classe unique » (2019) avec Sam Karmann et Clémentine Célarié
Classe unique photo téléfilm
© Mathieu LACOTE / FTV / STORIA TELEVISION

[Critique & Interviews] « Classe unique » (2019) avec Sam Karmann et Clémentine Célarié

En compétition au Festival de la Fiction TV de La Rochelle en 2019, Classe unique est un téléfilm sociétal de Gabriel Aghion magnifiquement porté par Sam Karmann et Clémentine Célarié. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur cette fiction unitaire diffusée sur France 3 le mardi 26 novembre.

Synopsis :

Médecin et maire de Saint-Laurent, Jacques (Sam Karmann) a de plus en plus de mal à protéger ses administrés de la désertification de leur village. Le jour où la classe unique doit fermer, il ne peut que se résigner à la solution improbable imposée par la préfecture : héberger des réfugiés et leurs enfants.

Classe unique : aider ou non son prochain

Ce qui m’intéressait était de ne juger personne, nous a expliqué le réalisateur, mais plutôt d’essayer de comprendre tout le monde. A force de mettre des gens dans des ‘boîtes’, on crée de plus en plus de fractures.
— Gabriel Aghion

Avec un tournage en dans la région Nouvelle-Aquitaine (Benon, Genouillé, La Rochelle et Poitiers), un scénario de Christel Gonnard et Pauline Rocafull, une image de Jean-Claude Larrieu, une musique originale d’Armand Amar et une réalisation de Gabriel Aghion, le téléfilm Classe unique traite, selon l’acteur Sam Karmann, de « trois sujets de société dont on parle énormément en ce moment, c’est-à-dire l’éducation nationale et le problème des places, la déshérence des maires de petits villages et les migrants ». En effet, c’est à cause du risque de la fermeture de l’école de son village que le maire, interprété par Sam Karmann, accepte avec réticence d’accueillir une quinzaine de réfugiés. Bien sûr, tout ne va pas se dérouler sans problème entre les manifestations hostiles de certains villageois, menées par le principal opposant du maire, joué par Samuel Jouy, et l’ajout discret par l’ accompagnatrice de ces migrants, interprétée par Clémentine Célarié, de deux clandestins. Ainsi, seront questionnés le rapport à autrui et le délit de solidarité qui condamne à cinq ans de prison et 30 000 euros d’amendes toute personne voulant aider son prochain.

Amour et engagement citoyen

Je n’ai jamais caché de personnes migrantes mais si je devais le faire, je le ferais.
— Clémentine Célarié

Côté casting, Sam Karmann et Clémentine Célarié sont donc les deux personnages principaux de la fiction unitaire Classe unique. L’amour du premier pour la seconde va d’ailleurs l’amener à changer son regard sur l’autre et à entraîner son village avec lui.  « Au début, mon personnage est frileux, nous a confié Sam Karmann. Il est comme la majorité des gens de ce pays. Il est démuni et pense que cela va être un problème supplémentaire. Et c’est ça qui est beau dans le film car…

Cliquez pour afficher le spoiler sur la fin du téléfilm Classe unique
… sans être angélique — parce que il y aura quand même des choix, il laissera son mandat de maire pour pouvoir combattre, aller devant la justice et revendiquer des choses a minima humaines —, il porte une citoyenneté engagée.

Et le comédien de poursuivre : « C’est magnifique de pouvoir interpréter cet homme qui fait ce travail grâce à ce personnage féminin. On peut imaginer que trente ans avant, c’est un homme responsable mais pas ouvert. Et cette femme va faire qu’il va s’ouvrir. C’est une histoire d’amour qui sert à quelque chose ». Et Clémentine Célarié d’acquiescer : « Heureusement que la télévision traite ça. C’est génial de pouvoir exprimer des choses essentielles à travers cette histoire ». Parfaits et concernés dans leurs rôles de maire et de travailleuse d’une ONG confrontés à la question de l’accueil des migrants, les deux comédiens se sont également penchés sur celle-ci dans la vraie vie. Ainsi, Clémentine Célarié a envisagé un temps accueillir des migrants chez elle pendant l’hiver mais n’a pas pu le faire. De son côté, Sam Karmann a, avec d’autres personnes, hébergé et aidé un jeune migrant guinéen de 18 ans qui a maintenant un statut de réfugié et peut désormais étudier et travailler en France.

Un regard humain et engagé sur un sujet de société sensible

Autour de ces deux comédiens, mentionnons également ceux dont les personnages vont également évoluer au contact de l’autre tels que Samuel Jouy, dont le rôle a été évoqué plus haut, Fanny Gilles, qui interprète la fille du maire et la maîtresse du village dont la relation de couple avec le personnage de Joffrey Platel bat de l’aile, ainsi qu’Amir El Kacem, Ash Goldeh (Homeland) et Soundos Mosbah (Skam France) dans les rôles de migrants — les autres réfugiés étant de vrais réfugiés.

Bref, sous le regard de Gabriel Aghion, Classe unique déploie un récit engagé, humain, réaliste, sans trop de sentimentalisme et qui fait réfléchir sur un sujet de société sensible. Ce que résume la belle réflexion de Sam Karmann : « C’est à nous citoyens de tendre la main et peut-être que les pouvoirs publics comprendront que ce n’est pas en ostracisant et en ghetthoïsant qu’ils vont réussir à créer un rejet mais une acceptation. On vit dans la cinquième puissance du monde et ce n’est pas possible de laisser des gens dans ces situations ».

Propos recueillis au Festival de la Fiction TV de La Rochelle 2019 le samedi 14 septembre.

En savoir plus :

  • Classe unique est diffusé sur France 3 le mardi 26 novembre 2019 à 21h05. Le téléfilm est également diffusé en streaming et disponible en replay sur France.tv
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.