enfr
Accueil / CINEMA / [Critique Blu-ray] « Aladdin » (2019) : des couleurs HD pour un projet réellement XXL

[Critique Blu-ray] « Aladdin » (2019) : des couleurs HD pour un projet réellement XXL

Disney l’avait fièrement annoncé : seulement quatre mois sépareraient la sortie cinéma d’Aladdin (un des live action movies de 2019) de sa sortie en DVD et Blu-ray. Les disques optiques et numériques du film de Guy Ritchie sont donc sortis fin septembre 2019 avec de multiples versions. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur le Blu-ray d’Aladdin.

Synopsis :

Quand un charmant garçon des rues du nom d’Aladdin cherche à conquérir le cœur de la belle, énigmatique et fougueuse princesse Jasmine, il fait appel au tout puissant Génie, le seul qui puisse lui permettre de réaliser trois vœux, dont celui de devenir le prince Ali pour mieux accéder au palais…

Aladdin en DVD et Blu-ray après le raz-de-marée cinéma

Aladdin, le célèbre conte des Mille et une Nuits, a déboulé le 22 mai 2019 sur nos écrans de cinéma. Alors que les critiques presse ont présenté le film comme acceptable et sans réelle surprise (mise à part la rébellion de la Princesse Jasmine), les spectateurs furent au rendez-vous. Quasi en même temps que Le Roi Lion et Toy Story 4, Disney a vu le fameux cap du milliard de dollars de recettes (mondiales, bien entendu) être atteint pour son héros incarné par le sympathique et toujours souriant Mena Massoud. Aujourd’hui, le dessin animé a droit à des versions luxueuses sur supports DVD et Blu-ray.

Des supports riches et luxueux

Explosion de couleurs pour les bonus du DVD et du Blu-ray du long métrage en prises de vues réelles Aladdin. Rois de la communication, les dirigeants de The Walt Disney Compagny ont pensé à faire filmer les coulisses très en amont car nous avons droit, pour ouvrir ces bonus, à des images d’un smartphone offert par l’équipe à Mena Massoud, l’interprète d’Aladdin. Toujours souriant et toujours partant, celui-ci nous fait part avec celle-ci de son bonheur à avoir atterri dans une telle équipe — dans laquelle Will Smith est central. On peut ainsi découvrir dans ces bonus le costume qu’il a porté lors du tournage avant de devenir ensuite bleu à l’écran — et il ne portait pas de djellaba bleue !

Ensuite, nous découvrons une jolie chanson, non sélectionnée pour le film et intitulée Moonlight, qui est un duo entre Aladdin et Jasmine, plus des scènes coupées — en vérité, des extraits de scènes — pour la plupart intéressantes, et enfin les explications du réalisateur britannique Guy Ritchie — lequel confie trouver qu’Aladdin est son film le plus abouti.

La bonne humeur semblait régner sur un plateau où l’ambition a été à la hauteur des moyens déployés et réellement plus visibles sur ces DVD et Blu-ray. La version Blu-ray offre d’ailleurs des images encore plus léchées, ce qui est heureux pour un film comme Aladdin qui navigue entre Arabie et Bollywood.

En savoir plus :

  • Disponible en achat digital depuis le 19 septembre 2019, et en 4K Ultra-HD, Blu-ray, Blu-ray 3D, DVD et vidéo à la demande depuis le 27 septembre 2019 chez Walt Disney France
  • Film à partir de 8-9 ans

Luigi Lattuca

Rédacteur / Editor chez Bulles de Culture
Journaliste culturel fasciné par les comportements humains, aimant se retrouver défendant le ciné en solo et se délectant aussi de séries télé et d'essais percutants.

TOP 3 TV : "Desperate Housewives" (2004-2012), "Revenge" (2011-2015), "2 Broke Girls" (2011-...)
TOP 3 Cinéma : "Batman, le défi" (1992), "La Belle et la Bête" (1991), "8 Femmes" (2002)
TOP 3 Littérature : "Le bilan de l'intelligence" (1935) de Paul Valéry, "Robert des noms propres" (2002) d'Amélie Nothomb, "A nous deux, Paris !" (2012) de Benoît Duteurtre

Site personnel : Les caprices de Luigi
Luigi Lattuca

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.