enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / [Critique] « La Dernière Vague » (2019) : une nouvelle série fantastique sur France 2
La Dernière Vague image série télé
© Céline Brachet - Christophe Brachet - Thierry Langro - Getty

[Critique] « La Dernière Vague » (2019) : une nouvelle série fantastique sur France 2

Après la série Zone Blanche, France 2 montre une nouvelle fois son intérêt pour le genre du fantastique avec les six épisodes de 52 minutes de La Dernière Vague de Raphaëlle Roudaut et Alexis Le Sec. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur cette mini-série diffusée à partir du lundi 21 octobre 2019.

Synopsis :

Ce jour-là à Brizan, paisible station balnéaire des Landes, tout bascule avec l’arrivée d’une première Vague : un déferlement de nuages qui va provoquer la disparition de  surfeurs. La première d’une série de phénomènes auxquels vont être confrontés les habitants de cette petite communauté, bouleversant leurs vies intimes. S’agit-il d’un simple dérèglement climatique ou, comme certains l’affirment, du commencement de la révolte de la Nature ? Comment vont réagir les habitants ?

La Dernière Vague : une série fantastique et chorale

Avec un tournage dans le département des Landes en Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux, Contis, Mimizan, Biscarrosse, Seignosse…), un scénario de Raphaëlle Roudaut, Alexis Le Sec et Sophie Hiet, une image de Pénélope Pourriat, une réalisation de Rodolphe Tissot et une musique originale de Jean-Pierre Taïeb, la série La Dernière Vague est une échappée sérielle loin des standards de la série policière omniprésente. Cette série fantastique a en effet comme point de départ les conséquences d’un étrange nuage sur la communauté d’une petite station balnéaire où lors d’un évènement sportif, plusieurs surfeurs vont disparaître sous les yeux des spectateurs. Puis après cinq heures de recherches vaines, les disparus réapparaissent sans séquelles de leur séjour sous l’eau et surtout sans souvenir de ce qu’il s’est passé.

Cependant, de retour chez eux, ces « survivants » vont se rendre compte que cet incident inexplicable les a en fait profondément transformés, les a relié entre eux et a même doté chez certains de pouvoirs extraordinaires : soigner les gens avec les mains, voir à travers les objets… Pendant ce temps, le mystérieux nuage ne tarde pas à refaire son apparition et à créer de nouveaux bouleversements sur la côté.

Un récit prenant dont les mystères et secrets donnent envie d’en savoir plus

De la mairesse au petit enfant de huit ans, La Dernière Vague décrit, dans la lignée d’une série telle que Les Revenants, ce qu’il se passe dans plusieurs familles confrontés à un phénomène (ici, climatique) extraordinaire. D’où l’importante du casting et ces familles sont incarnées par des acteur.rice.s convaincant et bien connu des téléspectateur.rice.s. Citons entre autres David Kammenos, Marie Dompnier, Lola Dewaere, Arnaud Binard, Guillaume Cramoisan, Isabel Otero, Olivier Barthélémy et Alexia Barlier côté adultes ; Roberto Calvet (Skam France, On va s’aimer un peu, beaucoup), Capucine Valmary (Infidèle, Les Bracelets Rouges), Gaël Raës (Meurtres à Colmar) et Théo Christine (Skam France) côté enfants. Se pose ensuite la question des effets spéciaux pour une série française lorgnant du côté du fantastiques. Et bien, ils sont sobres et plutôt bien faits. Qu’en est-il enfin de l’intrigue proprement dite ?

Thriller au propos écologique dans l’air du temps (le dérèglement climatique) — même si celui-ci n’est pas assez poussé à notre goût —, La Dernière Vague s’appuie sur des personnages classiques mais bien incarnés pour offrir un récit prenant dont les nombreux mystères et secrets donnent envie d’en savoir plus. La fin de cette mini-série est en tout cas suffisamment ouverte pour envisager peut-être un La Dernière Vague saison 2.

En savoir plus :

  • La Dernière Vague est diffusé sur France 2 le lundi 21 octobre 2019 à 21h05. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur France.tv
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

3 Commentaires

  1. Une série originale qui démontre, à l’instar de « Missions », que l’on peut produire en France des séries fantastiques captivantes de qualité, sans débauche d’effets spéciaux.

    L’intrigue n’est pas sans rappeler la saison 1 de la série « Manifest » : un groupe de personnes disparait, puis réapparait, sans avoir aucun souvenir de ce qui s’est passé, avec des dons surnaturels.

    Les personnages sont connectés entre eux par l’expérience collective qu’ils ont vécu.et semblent être sous l’influence d’une intelligence, qui à travers des rêves prémonitoires, les guide dans la mission qu’ils ont à accomplir. Les dons qu’ils ont reçu sont en rapport avec leur personnalité et leurs aspirations. Ainsi, le petit Thomas, qui est curieux de nature, peut voir à travers les choses; le surfeur Max, qui aime la mer, reçoit un don d’apnée; Mathieu, le fils d’un guérisseur, acquiert le don de guérison.

    La forme du nuage évoque la vague biblique qui a déferlé sur les armées de Pharaon après la traversée de la Mer Rouge par Moïse et son peuple.
    Le dessin d’un phare au milieu d’arbres annonce-t-il un bouleversement climatique prochain ? Les mobiles en forme de nuage que l’on voit dans la chambre du petit Paul, mort 3 ans plus tôt, ont-ils un lien avec la venue du mystérieux nuage ?
    Ce nuage est-il annonciateur d’une Apocalypse envoyée par les Dieux pour punir les Hommes et les « revenants » en sont-ils les messagers et les élus qui y survivront ?

    Espérons que les scénaristes sauront apporter des réponses claires et cohérentes à toutes ces questions et que la série ne se contentera pas d’accumuler des mystères au fil des épisodes, sans pratiquement en élucider aucun, comme l’avait fait la série « Lost ».

  2. L’action offensive menée par la mairie de Brizan, qui s’est soldée par la mort du petit Romain, déclenche une riposte du « Nuage » qui répand une mystérieuse infection respiratoire qui affecte un grand nombre d’habitants, à l’exception des dix survivants.
    Logiquement, Mathieu qui a reçu son don du « Nuage » ne peut venir en aide aux victimes d’un mal qui à pour source même le « Nuage ».

    Mais, grâce à l’intuition de Ben, ils découvrent qu’ils peuvent agir ensemble contre le « Nuage » en unissant leurs forces et parviennent ainsi à le détruire en projetant leurs énergies vers lui.
    Le prix à payer pour chacun semble avoir été de renoncer au don qu’il a reçu : Max qui a perdu son don d’apnée semble s’être noyé ; un an plus tard, l’enfant de Lena semble grandir normalement et la vie avoir repris son cours dans la commune balnéaire de Brizan.

    La vision de Thomas montrant Brizan désert et Ben mort ne s’est pas réalisée.
    Etait-elle fausse ou décrivait-elle un futur plus lointain indiquant que tout n’est pas encore fini et que le « Nuage » reviendra à Brizan ?

    L’expérience qu’on traversé les élus était-elle un test qu’ils ont passé avec succès en trouvant la solution pour neutraliser le « Nuage » ?
    Mais, l’intelligence qui contrôlait le « Nuage » semble être décidée à poursuivre ses expérimentations ailleurs puisque de nouveaux « Nuages » font leur apparition en différents points du Globe …

    La fin de la saison 1 suscite de nombreuses interrogations.
    Quel est le but ultime de ces expérimentations ?
    Quelles sont les véritables intentions de cette intelligence envers les habitants de la Terre ?
    L’enjeu final est-il la survie de l’Homme ?
    Espérons que la série connaitra une seconde saison qui apportera des réponses claires à ces questions.

  3. L’interprétation selon laquelle une intelligence contrôlant le « Nuage » aurait doté de pouvoirs un petit nombre d’élus et les aurait soumis à un test visant à évaluer leur capacité à trouver un moyen de détruire ce « Nuage » pourrait s’avérer fausse.

    En effet, Max ne revenant pas sur la plage avec les autres après leur victoire sur le « Nuage » et la constatation que les yeux de Thomas ont retrouvé leur couleur normale, tout pourrait laisser à penser qu’ils ont perdu les pouvoirs qu’ils possédaient et que Max, qui avait reçu le don d’apnée, s’est noyé.

    Pourtant, alors qu’il s’enfonce dans l’océan, au milieu d’un mystérieux halo de bulles et de lumière remontant sous l’effet d’une étrange pulsation rythmique, comme émanant d’une source d’énergie, il affiche un visage serein et ne donne aucunement l’impression de se noyer…

    De plus, alors que la situation semble désespérée pour les habitants de Brizan, est-ce un hasard si la balise de Max se remet soudain à émettre ?
    Mais alors pourquoi, le « Nuage », si c’était lui le responsable de la remise en marche de la balise, leur aurait-il permis d’accéder à des informations leur fournissant le moyen de le neutraliser et de guérir les personnes qu’il a infectées ?

    Une conclusion semble s’imposer : ce n’est pas le « Nuage » qui leur a donné leurs pouvoirs, mais une force bienveillante et protectrice de Vie qui s’oppose à la force de Mort du « Nuage » et leur a apporté son soutien durant le combat final qu’ils ont mené (à leur retour, ils ne souffrent pas des
    saignements qui s’étaient manifestés lors de l’expérience dans la piscine). La Force de Vie aurait alors utilisé leur connexion avec le « Nuage » pour canaliser son énergie vers lui et l’anéantir.

    Par ailleurs, on peut remarquer que, parmi le groupe des onze élus, seuls cing d’entre eux (Max, Lena, Thomas, Mathieu et Romain) se sont vus doter de dons surnaturels (peut-être parce qu’ils y étaient prédisposés du fait de leur état psychologique), ce qui laisse à supposer que ce n’était pas la finalité première de leur « transformation », qui n’aurait alors eu pour seul but que de les immuniser contre les effets du « Nuage » et les préparer à leur mission.

    En les marquant de son empreinte, le « Nuage » les aurait contaminé pour les connecter à lui et tenté d’exercer son emprise sur eux afin se protéger de l’attaque de la force de Vie.
    Les visions que leur a envoyées le « Nuage » auraient été destinées à les effrayer et à les leurrer en leur faisant croire qu’ils devaient protéger le « Nuage » à tout prix car leurs vies et de celles de tous les habitants de Brizan en dépendait…
    Et c’est peut-être même aussi la présence de cette force de Vie qui expliquerait pourquoi le « Nuage » est apparu à Brizan…

    En conclusion, l’expérience qu’ont traversée les habitants de Brizan pourrait n’être qu’une illustration de l’éternel lutte que se livrent les forces des Ténébres (Le « Nuage ») et de la Lumière, et dont les humains ne seraient que des pions sur un échiquier…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.