enfr
Accueil / SPECTACLES / [Critique] « Une vie » avec une renversante Clémentine Célarié
Une Vie De Guy De Maupassant Par Arnaud Denis Avec Clémentine Célarié Photo théâtre classique
© Photo Lot

[Critique] « Une vie » avec une renversante Clémentine Célarié

Le Théâtre des Mathurins accueille Clémentine Célarié pour une série de représentations que la comédienne souhaite exceptionnelles. Depuis le 4 octobre 2019, elle incarne avec fougue et verve Jeanne, une héroïne de Maupassant, après avoir déjà joué les contes du même auteur. La comédienne s’y révèle une fois de plus brillante. Elle a d’ailleurs confié à Bulles de Culture qu’une tournée du spectacle est déjà prévue. Notre avis et critique théâtre sur la pièce Une Vie, mise en scène par Arnaud Denis.

Synopsis :

« Une vie, voyez-vous, ça n’est jamais si bon ni si mauvais qu’on croit. » C’est sur cette phrase que Maupassant achève son premier roman. Il nous raconte l’histoire de Jeanne (Clémentine Célarié). Une vie parmi d’autres. Avec toutes les découvertes, les grandes joies, les plaisirs, les désillusions, les souffrances que cela comporte. Une vie parmi tant d’autres, et toutes les vies en une. Jeanne est à elle seule touts les femmes. Les saisons de l’existence se suivent, l’amour et la mort se succèdent, et l’éternel recommencement est là, tout près. Les vagues de l’océan viennent laver l’existence de leur ressac purificateur.

Une vie : Clémentine Célarié sur du Guy de Maupassant

Bulles de Culture s’est installé le 5 octobre 2019 côté orchestre au Théâtre des Mathurins de Paris, un lieu qui, s’il fait partie de la scène parisienne depuis 1897, ne porte en réalité le nom que nous lui connaissons que depuis 1912. Il comporte un peu plus de 390 sièges dans sa grande salle mais depuis le 4 octobre 2019, c’est au sous-sol, dans une petite salle intimiste parfaite pour la pièce Une vie, qu’est reçu un public qui n’a d’yeux que pour Clémentine Célarié. Nouveau défi pour la comédienne qui incarne une héroïne d’à peu près 18 ans mais qui vieillit pendant l’une heure 20 du spectacle devant nos yeux. « J’avais déjà joué dans Des Nouvelles de Maupassant au Théâtre du Petit Herbetot [NDLR : qui s’appelle Studio Herbetot depuis 2015]« , nous a expliqué la comédienne après cette seconde représentation du spectacle qu’elle espère prolonger jusque fin janvier 2020 au Théâtre des Mathurins. 

Une pièce de qualité bientôt en tournée… et à Avignon ?

Une Vie De Guy De Maupassant Par Arnaud Denis Avec Clémentine Célarié Photo théâtre classique
© Photo Lot

Et après ? « Après, ce sera une énorme tournée et j’espère confirmer d’ici peu Avignon et la Belgique. Voilà pourquoi j’ai finalement refusé de jouer dans la pièce Les Liaisons dangereuses« . Ces confidences succèdent à un seule en scène très réussi où l’actrice vit ses émotions à fond, se décompose devant nous et nous transmet sa joie dans les rares fois où Jeanne, celle qu’elle incarne, reçoit une bonne nouvelle. Jeanne, une femme comme il y en a tant et qui a la chance d’être représentée sous les traits de Clémentine Célarié, qui rajeunit comme par magie par sa seule force intérieure. Très en beauté durant toute sa performance, l’actrice est toujours en quête d’art théâtral — comme elle l’avait déjà démontré ces deux dernières années avec Sur la route de Madison. Seulement aidée d’un décor « en voile » (représentant des côtes françaises ou irlandaises) et d’un rocher présents tout au long de la pièce, Clémentine Célarié sait, en outre, tirer profit de changements de lumière juste parfaits.

Une vie contient donc tous les éléments de la vraie expérience théâtrale et donne une furieuse envie, non seulement de relire Guy de Maupassant, mais également de vivre ses émotions à fond.

En savoir plus :

  • Une vie, d’après un texte de Guy de Maupassant, sur une mise en scène de Arnaud Denis, au Théâtre des Mathurins (Paris, France) du 04 octobre 2019 au 22 décembre 2019
  • Horaires : à partir du 4 octobre 2019, du mardi au samedi à 19h et en matinée le dimanche à 16h30.
  • Création Lumières de Denis Koransky – Scénographie de Hermann Batz – Créations musicales de Carl Heibert et Abraham Diallo – Photo de Bruno Tocaben – Graphisme de Guillaume Saix

Luigi Lattuca

Rédacteur / Editor chez Bulles de Culture
Journaliste culturel fasciné par les comportements humains, aimant se retrouver défendant le ciné en solo et se délectant aussi de séries télé et d'essais percutants.

TOP 3 TV : "Desperate Housewives" (2004-2012), "Revenge" (2011-2015), "2 Broke Girls" (2011-...)
TOP 3 Cinéma : "Batman, le défi" (1992), "La Belle et la Bête" (1991), "8 Femmes" (2002)
TOP 3 Littérature : "Le bilan de l'intelligence" (1935) de Paul Valéry, "Robert des noms propres" (2002) d'Amélie Nothomb, "A nous deux, Paris !" (2012) de Benoît Duteurtre

Site personnel : Les caprices de Luigi
Luigi Lattuca

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.