enfr
Accueil / SPECTACLES / [Critique Avignon Off] « Un soir chez Renoir » de la Cie Hé ! Psst !
Un soir chez Renoir de la Cie Hé ! Psst ! affiche théâtre

[Critique Avignon Off] « Un soir chez Renoir » de la Cie Hé ! Psst !

Hé ! Psst !, c’est bien le nom de leur compagnie et elle est de retour sur le Festival OFF d’Avignon 2019. Après Tant qu’il y aura des coquelicots, Cliff Paillé et sa plume très juste nous invite à Un soir chez Renoir. Prêt-e-s à pénétrer l’intimité et les premiers combats des Impressionnistes pour s’imposer ? Avis et critique théâtre.

Synopsis :

Ce soir, Renoir (Romain Arnaud Kneisky) reçoit. Nous sommes en hiver 1877, avec ses amis Zola (Cliff Paillé), Monet (Alexandre Cattez), Degas (Arthur Guézennec) et Morisot (Pauline Phélix), ils mettent au point les détails de leur prochain « Salon Indépendant ». Ils revendiquent leurs différences et loueront encore cette année leur propre lieu Impressionniste, en marge de « l’Exposition Officielle ». Mais est-ce la bonne tactique pour connaître enfin la gloire ?

Un soir chez Renoir : la petite histoire de l’art au Festival OFF d’Avignon 2019

Comment Berthe, Edgar, Claude ou Auguste sont-ils devenus les grands Morisot, Degas, Monet ou Renoir que l’on admire aujourd’hui ? La Cie Hé ! Psst ! nous propose une plongée rafraîchissante au cœur de la lumière, la couleur et le mouvement dans ce Un soir chez Renoir. Très vite, les dialogues affûtés de Cliff Paillé nous permettent de repérer chaque protagoniste. Monet, l’amoureux de la lumière prend vie sous les traits d’Alexandre Cattez, Degas (Arthur Guézennec), spécialiste des blancs, voudrait prendre la tête de ce groupe en formation. Berthe (Pauline Phélix), elle, se bat pour le droit des peintres femmes. Curieux, Zola assiste aux échanges vifs de ces artistes. Ils ont certes chacun leur signature picturale, mais défendent tous la même conviction : ne pas se faire happer  par le conformisme des traditions. Ils ne sont plus tout jeunes, mais tiennent fermement à leurs idéaux. La critique à leur égard est violente. Ils doivent changer le regard du public sur leur peinture. Hé ! Psst ! Un Renoir (Romain Arnaud Kneisky) secret voudrait simplement pouvoir manger à sa faim. Quelle est la solution ?

Une trahison ?

Voilà pourquoi Renoir voudrait proposer son « Bal » à l’Exposition Officielle. Cette annonce est une véritable bombe dans Ce soir chez Renoir. Ne vont-ils pas perdre leur indépendance ? L’Académie s’est tant moquée de leurs nouvelles techniques, pourquoi les accepterait-elle à présent ? C’est un vrai bonheur d’être projeté, grâce à Cliff Paillé, au cœur du combat des Impressionnistes. Le texte est comme toujours  pointu et drôle. Comment faire accepter la nouveauté ? Le public ne comprend pas toujours le trait non dessiné, les scènes du quotidien…

La mise en scène de Morgane Touzalin  Macabiau est astucieuse : des toiles retournées qui permettent d’évoquer les chefs-d’œuvre des uns et des autres. En ce XIXe siècle, à l’heure où se développe la société industrielle, comment contrer l’Art Officiel ? C’est LA question que soulève toute forme de création. Mais n’est-ce pas ainsi que se renouvelle le monde artistique ? Et comme le souligne Zola (Cliff Paillé), ce sont ces débats-là qui font avancer le monde. Une envie subite nous chatouille : retourner au Musée rendre enfin hommage aux Impressionnistes !

Cet article vous est proposé par une rédactrice-invitée, la chroniqueuse Fred Chavot.

En savoir plus:

  • Un soir chez Renoir de la Cie Hé ! Psst ! se joue au festival Avignon Le Off 2019, à l’Espace Roseau Teinturiers, du 5 au 28 juillet à 14h50 
  • Durée du spectacle : 1h15
  • Cie Hé ! Psst ! (site officiel)

Bulles de Culture invite

Rédacteurs invités / Guest editors chez Bulles de Culture
Ouvert sur l'extérieur, Bulles de Culture accueille les écrits de rédactrices et rédacteurs extérieurs.
Bulles de Culture invite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.