enfr
Accueil / SPECTACLES / ♥ [Critique Avignon Off] « Un Démocrate » de Julie Timmerman : mode d’emploi de la manipulation des masses
Un démocrate de la compagnie Idiomécanic Théâtre image
© Philippe Rocher

♥ [Critique Avignon Off] « Un Démocrate » de Julie Timmerman : mode d’emploi de la manipulation des masses

Avec Un Démocrate, Julie Timmerman retrace le parcours d’Edward Bernays, neveu de Freud et inventeur d’un mode de manipulation des masses effarant. Un spectacle qui glace le sang au Festival OFF d’Avignon 2019 ! L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture sur ce spectacle coup de coeur.

Synopsis :

Edward Bernays, Américain inventif, fervent lecteur de Sigmund Freud, son oncle, crée, en employant l’inconscient, un outil de manipulation des masses. Mais comment être sûr que l’on influence les gens dans le bon sens ? C’est la question que pose Un Démocrate.

Un Démocrate : l’itinéraire d’une réussite au Festival OFF d’Avignon 2019

Quatre comédien-ne-s sur le plateau : Mathieu Desfemmes ; Anne Cressent ou Marie Dompnier ; Julie Timmerman ou Élise Noiraud ; Jean-Baptiste Verquin ou Guillaume Fafiotte. Chacun-e a leur tour incarnent Edward Bernays. On découvre aussi les parents de celui-ci, son oncle, le célèbre Sigmund Freud, ou encore son épouse, la féministe Doris E. Fleischman.

Ce qui se dessine d’abord avec Un Démocrate, c’est un parcours de réussite individuelle comme les États-Unis aiment les idéaliser. Débuts assez modestes, entrée dans la presse puis création de son entreprise de relations publiques. On le voit ainsi au service du comité qui prépare les États-Unis à la guerre en 1917, ou encore en collaboration avec la marque de cigarettes Lucky Strike.

Son parcours de pensée n’est pas moins impressionnant. Le voir tirer parti des découvertes de Freud qu’il confronte aux premières théories de la psychologie des foules est fascinant. L’outil de propagande qu’il crée est bien le résultat d’un esprit vif et brillant que le jeu de Mathieu Desfemmes, dans les passages où le rôle d’Edward Bernays lui revient, met brillamment en exergue.

Un Démocrate adopte un rythme effréné pour rendre compte de l’effervescence de la pensée de Bernays. Les propos sont denses et très précis. On a ainsi pleinement l’impression de pénétrer l’esprit de ce libre penseur. En fond de scène, un mur noir fait office de tableau. S’y inscrivent progressivement tous les projets de Bernays. Reconnaissons que ce support visuel est un soutien pertinent et bienvenu à tout ce qui s’énonce avec vivacité.

Une manipulation de l’opinion qui sidère dans Un Démocrate

Un démocrate de la compagnie Idiomécanic Théâtre image
© Nathalie Aguettant

Ce qui intéresse tout particulièrement Julie Timmerman, ce sont les limites et les dérives de la méthode Bernays de manipulation des masses. La question idéologique qu’un tel outil pose est bien évidemment celle de ce à quoi elle peut servir. C’est en effet une chose de convaincre les Américains de l’importance d’entrer en guerre en 1917, et une toute autre d’apprendre que Joseph Goebbels reprend l’outil créé par Bernays.

On découvre encore comment Bernays s’y est pris pour convaincre les femmes de fumer en public — ce qui était encore tabou et représentait un manque à gagner pour Lucky Strike — et comment il a manipulé le coup d’État du Guatemala pour défendre des intérêts commerciaux. Autant dire que les dérives apparaissent clairement et rapidement dans Un Démocrate, et nous font poser un regard inquiet et dubitatif sur notre démocratie actuelle.

Ce qui est drôle, mais qui fait rire jaune, ce sont les scènes où Julie Timmerman réunit son quatuor de comédien-ne-s au centre du plateau et les montre en train d’observer et de commenter les comportements d’individus qu’ils contrôlent. Big Brother n’est pas loin dans ces tableaux — et Bernays n’a cependant pas connu l’ère d’internet !

On apprend beaucoup avec Un Démocrate et on rit beaucoup mais on est sidéré-e à la sortie. On se met à questionner honnêtement les limites de notre libre-arbitre, à s’interroger franchement sur la manipulation ou sur la déformation des informations qu’on nous assène. C’est l’un de ces spectacles qui impressionne, fascine et inquiète en même temps. L’un de ces spectacles dont on ne sort pas indemnes. C’est un coup de coeur de Bulles de Culture.

En savoir plus :

  • Un Démocrate se joue au festival Avignon Le Off 2019, à Présence Pasteur, du 5 au 28 juillet à 14h40. Relâche le 14 juillet
  • Tournée 2019-2020 : le 28 novembre 2019 à Cherbourg ; le 11 janvier 2020 à Eaubonne ; le 7 février 2020 à Giromagny-Belfort ; le 21 mars 2020 à Marcoussis ; le 5 avril 2020 à Montrouge ; le 24 avril 2020 à Vitry-Mory ; le 15 mai 2020 à Vrigne-aux-Bois
  • Durée du spectacle : 1h25
  • Idiomécanic Théâtre (site officiel)

Morgane P.

Rédactrice/Editor chez Bulles de Culture
Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.