enfr
Accueil / SPECTACLES / [Critique Avignon OFF 2019] « MISS » du collectif Bette Davis : non mais genre !
MISS du Collectif Bette Davis image spectacle pluridisciplinaire
© Franck Vallet

[Critique Avignon OFF 2019] « MISS » du collectif Bette Davis : non mais genre !

C’est à un questionnement sur les représentations des genres que MISS, du Collectif Bette Davis, vous invite au Festival OFF d’Avignon 2019 et plus particulièrement sur les visages de femmes et d’hommes que le théâtre offre. L’avis et la critique de Bulles de Culture.

Synopsis :

Un texte de Carole Thibaut dans une main, des extraits de tragédie d’Antoinette Des Houlières dans l’autre. Pour faire l’aller retour entre les deux, il y a les deux acolytes du Collectif Bette Davis, Maud Leroy et Béatrice Courtois.

MISS, la friction entre deux univers théâtraux au Festival OFF d’Avignon 2019

C’est le choix d’une rencontre inédite qu’ont fait les deux comédiennes dans MISS. Elles choisissent en effet de confronter par fragments une écriture contemporaine, celle de Carole Thibaut, et une écriture classique, celle d’Antoinette Des Houlières. La première est une voix importante du théâtre contemporain aujourd’hui ; la seconde était femme de lettres au XVIIe et a été oubliée au fil du temps.

Le texte de Carole Thibaut, issu des Fantaisies dont nous avons récemment fait la critique coup de coeur, moquent nos représentations actuelles de la femme idéale. Les extraits de tragédie d’Antoinette Des Houlières montrent les affrontements entre homme de pouvoir et femme de renom dans un univers racinien qui joue de l’Antiquité. L’écriture féminine y est sensible en ce que les femmes qu’elle représente ont davantage de relief, de cran, de poids que dans les textes de Racine ou de Corneille.

Le classicisme grave, sérieux, historique, vient ainsi se frotter au style corrosif d’une autrice contemporaine qui joue d’ironie et d’humour grinçant. La rencontre entre les deux univers est surprenante mais intéressante en ce qu’elle permet de confronter les choix artistiques de deux artistes de forte trempe.

Un binôme comique efficace

Pour faire la jonction entre les deux autrices choisies se trouvent Maud Leroy et Béatrice Courtois, visiblement habituées à travailler ensemble. C’est leur jeu, décalé, brillant dans le burlesque et le parodique, qui vient donner une âme aux morceaux interprétés. Elles agrémentent d’ailleurs ces fragments de morceaux écrits par elles.

Mimant la rivalité, montrant surtout une vraie complicité, elles imaginent un univers comique singulier où le nouveau-né est incarné en un poulet et où l’icône du sexy porte la barbe, ultime accessoire qui permet de s’arroger les grands rôles masculins.

Le propos qu’elles portent dans MISS, à travers la dénonciation par l’absurde du ridicule de la domination masculine, est bien pensé, bien imaginé. Leur grain de folie y apporte des clefs d’interprétation remarquables et pertinentes.

En savoir plus :

  • MISS se joue au festival Avignon Le Off 2019, à l’annexe de Présence Pasteur, du 5 au 26 juillet à 17h45. Relâches les 8, 15, 22 juillet
  • Page Facebook officielle du Collectif Bette Davis
  • Durée du spectacle : 50 minutes

Morgane P.

Rédactrice/Editor chez Bulles de Culture
Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.