enfr
Accueil / SPECTACLES / [Critique Avignon Off] « Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée » par la compagnie Le Homard bleu
Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée par la compagnie Le Homard bleu affiche théâtre classique

[Critique Avignon Off] « Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée » par la compagnie Le Homard bleu

La compagnie Le Homard Bleu badine cette année au Festival OFF d’Avignon 2019. En effet, Matthias Fortune Droulers et Anne-Sophie Liban y mettent en scène et jouent Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée d’Alfred de Musset. Un vent de modernité souffle chez les galants. Avis et critique théâtre.

Synopsis :

Une porte s’ouvre. C’est l’hiver, la marquise (Anne-Sophie Liban) reçoit dans son loft parisien (et oui !) son unique visiteur du jour : le Comte (Matthias Fortune Droulers). Débute alors un badinage galant. La marquise se moque de la façon dont le Comte lui fait la cour. Ce dernier fait mine à plusieurs reprises de la quitter. Mais la pièce se termine sur les fiançailles des amoureux : la porte peut enfin se fermer.

Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée : un choix audacieux au Festival OFF d’Avignon 2019

Classique, vous avez dit classique ? Cette version d’Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée par la compagnie Le Homard Bleu prouve combien le texte de Musset résonne encore de nos jours. Le décalage assumé décoiffe : la marquise porte une jupe en cuir et le Comte un bonnet orange ! Matthias Fortune Droulers et Anne-Sophie Liban font preuve d’une énergie trépidante pour défendre cette joute amoureuse. Je comprends pourquoi devant le théâtre, Anne-Sophie faisait quelques mouvements d’échauffement : leur prestation est sportive !

La scénographie surprend. La technologie moderne se heurte à l’écriture classique mais cela fonctionne. Les protagonistes vivent  avec leur Iphone, et sont accompagnés par la chanson C’est l’amour à la plage. En guise de cheminée, un écran d’ordinateur. Au mur, un tableau de Boticelli, La Naissance de Vénus sauf que celle-ci porte un bonnet et est juchée sur un skate board ! Une mise en scène audacieuse, oui, mais réussie. Bravo pour le tableau final : deux visages éclairés qui bruitent un feu d’artifice imaginaire. Un beau moment. Humour et amour portent ce texte très haut. Bravo !

Qu’est-ce que faire la cour ?

Voilà la question très moderne que pose la Marquise au Comte dans Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée. En quoi la séduction très codifiée du XIXe siècle était-elle efficace ? C’est tout le propos défendu par Anne-Sophie Liban, magnifique Marquise, qui reproche aux hommes leur maladresse. Elle est veuve et refuse les traditionnels discours de ses prétendants. En pleine mouvance #MeToo, ce texte fait écho aux revendications modernes des filles actuelles. Comment draguer sans être lourd ? Ou comment se laisser bercer par une douce éloquence du temps de Musset ? La réponse de Matthias Fortune Droulers alias le Comte, est à la fois drôle et pathétique. : « Laissez-moi vous aimer ! » 

Non, Musset n’est pas désuet. C’est avec virulence que la compagnie Le Homard Bleu défend encore le droit d’aimer. Cette autre citation de Musset tirée d’Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée nous le prouve : «  Si la pièce ne valait rien, tout l’univers ne la saurait pas par cœur ».

Cet article vous est proposé par une rédactrice-invitée, la chroniqueuse Fred Chavot.

En savoir plus :

  • Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée de Musset par la compagnie Le Homard Bleu, se joue au festival d’Avignon Le Off 2019, au Théâtre des Barriques, du 4 au 28 juillet à 21h55 
  • Durée du spectacle : 1h10
  • Le Homard Bleu (site officiel)

Bulles de Culture invite

Rédacteurs invités / Guest editors chez Bulles de Culture
Ouvert sur l'extérieur, Bulles de Culture accueille les écrits de rédactrices et rédacteurs extérieurs.
Bulles de Culture invite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.