enfr
Accueil / SPECTACLES / ♥ [Critique Avignon Off] « Échos ruraux » de la Compagnie Les Entichés : c(h)oeurs en pâture
Échos ruraux de la Compagnie Les Entichés image théâtre contemporain
© Compagnie Les Entichés

♥ [Critique Avignon Off] « Échos ruraux » de la Compagnie Les Entichés : c(h)oeurs en pâture

Avec Échos ruraux, la Compagnie Les Entichés s’empare de la situation critique des campagnes que délaisse l’État. L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture sur cette pièce coup de cœur du Festival OFF d’Avignon 2019.  

Synopsis :

Le père de Thomas vient de mourir. On découvre alors qu’il s’est endetté pour que l’exploitation agricole familiale continue de fonctionner. Sa sœur revient, mais la réunion de la fratrie ne se fait pas sans heurt. Chacun-e questionne ses choix et ses possibilités dans cette campagne en crise.   

Échos ruraux s’empare de l’actualité Festival OFF d’Avignon 2019  

Échos ruraux de la Compagnie Les Entichés image théâtre contemporain
© Compagnie Les Entichés

Échos ruraux parle d’un phénomène de société : l’errance et la débrouille des campagnes en crise, oubliées de l’État et privées progressivement de leurs services publics. La pièce nous plonge dans un village. Thomas, éleveur de charolaises, vient de perdre son père. Et c’est une agriculture en crise et une campagne livrée à elle-même que l’on découvre.

Le drame que l’on aborde a déjà été traité au théâtre, à travers Les Fils de la terre d’Élise Noiraud notamment. L’approche que propose Échos ruraux est toutefois autre. On sort du huis-clos familial, de la question du poids de l’héritage. La problématique est abordée dans un contexte social, celui du quotidien des campagnes.

On voit alors le personnage de Thomas au conseil municipal d’une commune où le maire tente de sauver l’école, le village et de défendre une politique sociale. On observe évoluer une petite communauté plutôt jeune qui a choisi de rester ou de revenir dans ces territoires. On voit le difficile sort des plus âgés, que l’isolement fragilise. On comprend la vulnérabilité de ces territoires et la tentation forte du populisme. De l’extrémisme.

C(h)oeurs et rancœurs dans Échos ruraux

Pour cette création, la Compagnie Les Entichés signent une pièce chorale. Une bonne équipe de comédien-ne-s sur le plateau : Aurore Bourgeois Demachy, Charles Dunnet, Clémentine Lamothe, Virginie Ruth Joseph, Aurélien Pawloff, Romain Picquart et Loris Reynaert. Et toutes et tous sont absolument remarquables ! L’équipe se relaie d’ailleurs pour interpréter une large galerie de personnages, restant toujours sur le plateau.

Échos ruraux entremêle ainsi les destinées d’une famille, celle de Thomas, de sa sœur, partie vivre à Paris et revenue pour les obsèques, et de leur grand-mère. Rancœurs et jalousie lardent les relations familiales. Autour de ce cercle gravitent les amis et le conseil municipal. Et à la problématique de la faillite de l’exploitation agricole se superpose celle de l’abandon de l’État qui ferme les classes et les écoles, réduit les ressources. Avec le budget qui leur reste, que peuvent faire les communes ?

Mélanie Charvy et Millie Duyé choisissent toutefois, dans l’écriture et la très belle mise en scène qu’elles signent, de ne pas se contenter d’un constat défaitiste. Elles montrent au contraire de beaux individus qui se lèvent, se réunissent, essaient et imaginent. Elle montre cette force qui naît de la fraternité, des liens amicaux qui soulèvent et des alternatives qui se trament et auxquelles on met des bâtons dans les roues.

Le portrait qui est fait de ces territoires isolés est fort, vrai(semblable), puissant d’émotions, de tendresse et d’espoir. La campagne dont Échos ruraux se fait le porte-voix mérite attention, considération et bienveillance. Car ces rancœurs sourdes face à un État qui isole, morcelle, méprise et oublie font le jeu — et le spectacle le montre avec tact et pudeur — des extrêmes et de leurs sirènes enjôleuses. C’est un spectacle coup de coeur de Bulles de Culture.

En savoir plus :

  • Échos ruraux se joue à Avignon Le Off 2019, au Théâtre du Train Bleu, du 5 au 24 juillet à 10h les jours pairs
  • Tournée du spectacle : 4 octobre 2019 à Le Carroi, Menetou-Salon (18) ; 7 et 8 février 2020 à Le Luisant, Germigny L’Exempt (18) ; 11 février 2020 au Centre Culturel Albert Camus, Issoudun (36) ; 3 avril 2020 à Le Cube, L’Île Bouchard, saison culturelle de la Communauté de communes Touraine-Val de Vienne (37) ; 22 au 30 avril 2020 au théâtre L’étoile du nord, scène conventionnée (Paris, 18ème) ; 15 mai 2020 à Le Tivoli – Montargis (45)
  • Durée du spectacle : 1h15
  • Compagnie Les Entichés (site officiel)

Morgane P.

Rédactrice/Editor chez Bulles de Culture
Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.