enfr
Accueil / SPECTACLES / [Critique Avignon Off] « Conseil de classe » de Geoffroy Rouge-Carrassat
Conseil de classe de Geoffrey ROUGE-CARRASSAT image théâtre

[Critique Avignon Off] « Conseil de classe » de Geoffroy Rouge-Carrassat

Que se passe-t-il lorsqu’un professeur en colère, seul, referme la porte de sa classe  derrière lui ? La Compagnie La Gueule Ouverte joue Conseil de classe au Festival OFF d’Avignon 2019. Geoffroy Rouge-Carrassat arrive-t-il à dompter ses émotions ? Avis et critique de ce seul en scène.

Synopsis :

La classe est vide. Les élèves sont partis. Il se retrouve seul et va pouvoir enfin vider son sac de professeur. Un courrier anonyme a été envoyé, des parents y dénoncent ses méthodes. Très en colère, il se met à cracher son venin devant chaque chaise vide à qui il donne un prénom. Il devient dompteur, et la classe se transfigure en piste de cirque. Le fouet en main, il porte un regard très lucide sur le plus beau mais le plus difficile métier du monde.

Conseil de classe au Festival OFF d’Avignon 2019 : le dompteur de mots

Après sa formation au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (CNSAD) de Paris, Geoffrey Rouge-Carrassat a poursuivi des études en master de Création littéraire. Et effectivement son style est vrai et les mots justes ! C’est à cette époque qu’il mène une résidence artistique dans un collège de la région parisienne. Conseil de classe est le résultat de son expérience. Il a dû lui aussi affronter des meutes. Face aux railleries des élèves  qui le traitent de « Madame » car il a les cheveux longs, le professeur qu’il incarne peut enfin lâcher sa rage.

La détresse de cet homme transpire sur scène — et nous aussi car le Théâtre des Barriques, 50 places, est très exigu !! Comment va-t-il réussir à dompter ces ados arrogants ? Bertrand le perturbateur, Niota qui sait tout, et même Emma qui ne parle jamais. Avec sa crinière de fauve et sa veste de M. Loyal, il est équipé pour les remettre sur le droit chemin. Son secret, tenter de les comprendre. Mais lui qui le comprendra ?

Pris au piège

La scénographie est astucieuse. Dans Conseil de classe, Geoffrey Rouge-Carrassat empile ou déplace bureaux et chaises de la classe. Les créations lumière d’Emma Schler enferment le professeur dans un cocon. Mais ces structures amovibles ne deviennent-elles pas pour lui une véritable prison ? Comme il le dit très justement, pourquoi l’infirmière, ça n’est que pour les élèves ? On le sent en souffrance. De dompteur, il devient lui aussi pris au piège dans sa cage de classe. Il s’agite, tourne en rond et la tension monte. Va-t-il craquer ?

Le comédien nous tient à bout de baguette. Tout en s’adressant à ces chaises vides, il dénonce les dysfonctionnements du métier d’enseignant. Son énergie est-elle celle du désespoir ? Il est porté par un écrin subtil et précis : le texte de ce  spectacle. Il est ciselé, cinglant comme les coups de son fouet, mais jamais caricatural. Et surtout, il rugit de vérité. Enseignant ou élève, il résonne en nous. Alors un conseil, entrez vite dans cette classe !

Cet article vous est proposé par une rédactrice-invitée, la chroniqueuse Fred Chavot.

En savoir plus :

  • Conseil de classe se joue au festival d’Avignon Le Off 2019, au Théâtre des Barriques, du 5 au 28 juillet à 13h. Relâche les 9, 16 et 23 juillet
  • Conseil de classe sera programmé à Paris au Théâtre Les Déchargeurs en février 2020
  • Durée du spectacle : 55 min
  • La nouvelle création de Geoffrey Rouge-Carrassat, Roi du silence,  se joue également au Théâtre des Barriques, du 5 au 28 juillet à 14h25
  • Compagnie La Gueule Ouverte (site officiel)

Bulles de Culture invite

Rédacteurs invités / Guest editors chez Bulles de Culture
Ouvert sur l'extérieur, Bulles de Culture accueille les écrits de rédactrices et rédacteurs extérieurs.
Bulles de Culture invite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.